Randonnée atlantique vers Essaouira

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Afrique / Maroc / Marrakech-Tensift-Al Haouz / Essaouira / Randonnée atlantique vers Essaouira

C'est souvent l'hiver que l'appel du sud se fait sentir. Pour les vacances de printemps 2007, nous avons fait une randonnée cool (pas un trek !), le long de la côte atlantique, en compagnie d'un guide et de chameliers-cuisiniers. Nous somme partis avec une agence pyrénnéene spécialisée dans les randonnées dans un circuit estampillé "famille". Il y avait 7 parents et septs enfants (et ados). Bivouacs, clair de lune, baignade, un vrai régal.

Photo de voyage au  Maroc

Voyage au Maroc de 1 semaine (Avril 2007) raconté par zazamau

Premiers pas sur la côte

Nous avons atteri à Marrackech sous la pluie, bon début de séjour ! Et le lendemain, quand on nous a emmené en bus vers la côte atlantique, il pleuvait toujours. Mais comme il y a souvent de la chance pour le voyageur, la pluie a stoppé lorsque nous sommes arrivés. Après avoir fait connaissance avec nos chameliers-cuisiniers (sur 6 il y avait 4 Mohammed, comme quoi le nom du prophète a de l'avenir !), nous avons monté les tentes pour passer notre première nuit au bord de l'océan. Partons pour quelques jours au rythme, pas si lent, des chameaux (enfin dromadaires).


Au travers des araganiers

Tout le monde connaît l'huile d'argan, issue de la noix du même nom, cultivée sur la côte sud atlantique du Maroc. Toujours au bord de l'océan, sur les hauteurs, au milieu d'une nature sauvage, nous avons poursuivi notre marche lente. Au bivouac, thé à la menthe, couscous et tajine, nos cuisiniers ont fait des merveilles. Il est très doux le soir de n'entendre que le bruit des dromadaires, des vagues de l'océan et de lever les yeux vers les étoiles. Enfin, on entend aussi les rires des enfants, nullement épuisés par la randonnée ! Tellement reposant !


La descente vers l'océan

Après une randonnée de deux jours sur les hauteurs, nous redescendons vers l'océan, pour poursuivre notre route, en longeant l'océan, jusqu'à Essaouira. A chaque pas que l'on fait en plus, l'océan se découvre un peu plus. Les côtes déchiquetées et les petites criques alternent. Le temps s'est franchement mis au beau, mais il ne fait pas trop chaud, nous sommes début avril, et il y a la brise marine : gare au coups de soleil !


Essaouira, l'ancienne Mogador

A l'issue de notre douce randonnée le long de l'océan, nous sommes arrivés à Essaouira, ville entourée de remparts, où la douceur de vivre n'est pas une légende. Nous avons été fascinés par le port, par ses pêcheurs et par les barques bleues mais je dois avouer que nous avons un faible pour les ports et les bateaux. L'intérieur de la médina, avec ses marchands de souvenirs et ses commerçants de tous les jours (épiceries, patisseries... humm !!) est très raffraîchissante avec ses petites ruelles.



Un voyage très agréable, en grande partie grâce à l'équipe chamelière qui nous a mitonné des bons petits plats, au guide qui faisait attention à ce que chacun se sente bien. Très plaisant pour se dépayser pas trop loin en hiver ou au printemps et pour offrir aux enfants un semblant d'aventure taillé à leur échelle.

Voyage raconté par zazamau

Photos Carnet de voyage au Maroc


Voir toutes les photos du voyage au Maroc

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Ne pas hésiter à y aller avec les enfants, les plus jeunes peuvent monter sur les dromadaires
  • Avril, une saison douce
  • Coup de coeur pour la gentillesse de l'équipe chamelière
  • Essaouira, à ne pas louper

Les moins...

  • je ne vois pas !
  • je ne sais pas !
  • Peut être, éviter l'été : très chaud sur les hauteurs

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Maroc

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter zazamau, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à zazamau

Généré en 0,048 secondes