Monastir et un petit tour...

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Afrique / Tunisie / Monastir / Monastir et un petit tour...

Pour avoir un peu de soleil en hiver pour pas cher, nous avions réservé deux semaines en hôtel club à Monastir (vol direct depuis Nantes). Pas vraiment enchantés par la formule, nous avons quand même profité un maximum de notre séjour afin de voir un peu de pays. Un petit circuit de quelques jours nous a emmené à l'intérieur des terres, au bord du désert.

Photo de voyage en  Tunisie

Séjour en Hôtel Club en Tunisie de 2 semaines (Février 2006) raconté par zazamau

Monastir, une ville blanche au bord de l'eau

Monastir est une ville située dans le golfe d'Hamammet. Les bords de côte des pays de soleil sont par endroits dénaturés par des contructions plus ou moins heureuses qui servent à accueuillir les visiteurs de passage et à leur offrir, pour une somme relativement modeste pour eux, des vacances au soleil. Sur la côte, les constructions de Monastir n'ont pas trop dénaturé le paysage. C'est une ville où il fait bon se ballader et où l'on est pas trop harcelés par les vendeurs de souvenirs.


Petit circuit vers l'intérieur

Au cours de ce séjour, nous avons effectué un petit circuit, histoire de ne pas "bronzer idiot". Ce circuit nous a conduit des magnifiques ruines de l'arène d'El Jem, à Matmata, Douz (aux portes du désert) en passant par les habitats troglodytes et Kairouan. Beaucoup de kilomètres en peu de jours mais pas pour rien, c'est un aperçu magnifique de cette région que nous avons eu, qui plus est sous un soleil magnifique (mais pas chaud).


Les habitations troglodytes

Les habitations troglodytes se situent dans la région désertique de Matmata. Afin de se préserver de la chaleur pendant les périodes d'été, ces habitations ont été creusées dans la roche. On accède à une cour intérieure par un couloir creusé, et tout autour de la cour intérieure se répartissent les différentes pièces de la maison : chambre, cuisine, réserve, grenier. Ce type de construction permet de conserver une certaine fraîcheur de l'odre de 25°C environ en juillet.


Chott El Jerid

C'est ce coin de circuit qui nous a le plus séduit. Au petit matin, nous avons découvert le désert de sel de Chott el Jerid. En partie recouvert d'eau à cette saison (en février), il est généralement à sec en été, lorsque les températures diurnes montent à 40°C. Il n'y a qu'à contempler et se laisser emporter. C'est la plus vaste dépression saline de Tunisie et elle couvre 5 000m². Le sel est exploité, la production est d'environ 45 000 tonnes par an.



Nous avions réservé au dernier moment pour les vacances de février dans un hôtel club "all inclusive". Nous avons donc découvert que ce genre de vacances n'était pas fait pour nous. La ville de Monastir est agréable, les gens plutôt gentils, mais rester dans le même coin 15 jours, c'est trop long. Le circuit, bien qu'éclair, a été très agréable pour découvrir superficiellement un morceau de Tunisie.

Voyage raconté par zazamau

Photos Carnet de voyage en Tunisie


Voir toutes les photos du voyage en Tunisie

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Prévoir une petite laine pour le désert le soir
  • Pays très agréable à cette saison
  • Gouter leurs fruits (dattes)

Les moins...

  • Ne pas y aller en février pour se baigner, l'eau est froide
  • Pour voir si on aime ou non le genre hôtel club, tester une semaine, pas deux
  • L'aéroport de Monastir (3 heures pour en sortir !)

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Tunisie

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter zazamau, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à zazamau

Généré en 0,053 secondes