Venise, une perle sur l'Adriatique

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / Italie / Vénétie / Venise / Venise, une perle sur l'Adriatique

Venise, la Sérénissime ! Lors d'un week-end, j'ai découvert cette ville italienne, capitale de la Vénétie. Cité magique construite sur des marécages, Venise semble portée par les flots pour nous offrir un dédale de canaux, places et ruelles...
Les deux jours passés à Venise m'ont permis de l'arpenter en long et en large, en prenant notamment le vaporetto. Voilà un carnet de voyage (avec quelques vidéos) qui, je l'espère, vous donnera envie d'y aller.

Photo de voyage en  Italie

Voyage en Italie de 1 week-end (Septembre 2004) raconté par olivierp54

Le Grand Canal

Le Grand Canal est l'artère fluviale principale de Venise. Vaporetti, Gondoles et autres embarcations progressent lentement ou à allure modéré sur les eaux depuis le terminal routier jusqu'à la place Saint-Marc.
J'ai donc pris un vaporetto pour me rendre dans le centre historique de la ville. J'ai pu admirer les magnifiques palais et maisons médiévales et renaissances bâtis ainsi que les églises qui bordent le canal. Je suis passé devant les Palais Balbi, Contarini Fasan, Barbarigo et de Mula, l'église Saint-Siméon le Petit avec son dôme, puis passé sous les Pont des Scalzi, dell'accademia et du Rialto (le plus beau et le plus célèbre) etc...
Pour moi qui suit un inconditionnel de l'art médiéval, je me régale en progressant sur ce grand S maritime...
Le vaporetto m'a déposé à deux pas de la Place San Marco d'où j'ai commencé ma visite pédestre.


La Place Saint-Marc

La mythique Place Saint-Marc s'est révélée à moi avec son superbe campanile, sa basilique et son palais des Doges. Un lieu magique où les gens conversent, où les touristes se regroupent autour de guides bavards, où les pigeons se sont donnés rendez-vous...
Ce jour là, un temps superbe propice à la découverte architecturale des bâtiments fermant cette place: au nord, les Procuraties anciennes (Procuratie vecchie) et la tour de l'horloge ; au sud, les Procuraties nouvelles (Procuratie nuove), et la Bibliothèque Marciana (ou Libreria Vecchia), à l'est, la basilique Saint-Marc, le palais des Doges et le campanile de Saint-Marc, et enfin à l'ouest, l'aile napoléonienne (Ala Napoleonica) qui relie les "Procuratie vecchie" et "nuove".
Du haut du campanile de 97 mètres de haut, j'ai pu embrasser l'ensemble de la ville, apercevoir les îles de Burano et Murano et enfin découvrir la célèbre lagune.


Les petits canaux

En dehors du Grand Canal, Venise présente un certains nombre de petits canaux (rio) bordés là encore par de superbes palais et demeures. J'ai alors flâner dans certains où j'ai pu découvrir des merveilles.
J'ai ainsi longé les canaux à pied quand cela était possible. C'est un dédale où il est facile de se perdre sans une bonne carte de la ville.
A travers ces "rio", j'ai saisi toute l'ambiance lacustre de Venise. L'homme a ici marié avec bonheur la pierre et l'eau pour l'éternité !!!! Mais a y regardé de plus prêt, certains canaux offrent parfois un triste visage avec ses palais et maisons un peu délabrés. Les plus beaux édifices sont le plus souvent restaurés pour perdurer dans le temps mais d'autres semble à l'agonie...
En tout cas, j'ai apprécié ma découverte des petits canaux vénitiens qui m'ont réservés de belles surprises.


Les édifices religieux

Aux détours de canaux, on découvre des églises, des monastères et des chapelles que les habitants de Venise ont su préserver. J'ai donc pris le temps d'en visiter certaines comme l'incontournable basilique San Marco, l'église Santa Maria dei Miracoli, l'église Santa Maria della Salute...
La plus somptueuse est sans conteste la basilique Saint-Marc avec ses mosaïques et ses ors. Un édifice religieux de premier plan. Dès que j'ai pénétré à l'intérieur, j'ai été immédiatement émerveillé par tant de beauté.


Les Campo

En flânant dans les ruelles et sur les canaux, je suis tombé sur des petites placettes ou Campo où se dresse le plus souvent une église comme le Campo San Giordio dei Greci, le Campo San Provolo, le Campo Santi Giovanni e Paolo ou encore le Campo dei Mori. J'ai trouvé que ces placettes étaient fort paisibles et dotées d'un charme tout vénitien.
A midi, j'ai déjeuné dans un petit restaurant, l'Antico Gatoleto (lien internet: http://www.ristoranteanticogatoleto.com), situé sur le Campo Santa Maria Nova dans le quartier de Cannaregio. Je me suis régalé en mangeant des spécialités à base de poissons péchés dans l'Adriatique.


Les îles Burano, Murano, Torcello et San Michele

Venise comprend également des îles célèbres que je me suis empressé d'aller visiter tant leur beauté est légendaire... J'ai donc pris un vaporetto de la ligne 52 pour me rendre d'abord à Murano en passant devant l'île San Michele, qui est le cimetière de Venise depuis que Napoléon l'a décrété.
Murano est composé d'un archipel de petites îles où les maîtres verriers vénétiens ont été obligé de s'installer pour éviter de mettre le feu à la Sérénissime.
Ensuite, j'ai rembarqué sur un autre vaporetto de la ligne 12 pour rallier Burano et Torcello.
Vous remarquerez que je n'ai pas mis beaucoup de photos de ces îles mais malheureusement pour moi, l'une de mes cartes photo m'a lâché et j'ai du la jeter car devenue défectueuse. J'enrage quelque peu...



Évidemment, en l'espace de deux journées "pleines" je n'ai pu arpenter toute la ville mais j'ai bien saisi l'ambiance qui y règne ! Mes escapades sur les îles de la baie de Venise (Burano, Murano et Torcello) ont été agréables et pleines de surprises.
Certains trouveront que ce carnet est trop architectural et pas assez verdoyant mais Venise est la ville-musée par excellence où la pierre et l'eau se marient à merveille.

Voyage raconté par olivierp54

Photos Carnet de voyage en Italie


Voir toutes les photos du voyage en Italie

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Evidement la Place Saint-Marc
  • Se déplacer en vaporetto
  • Visiter les îles de Burano, Murano et Torcello
  • Flâner dans les ruelles et longer les rios
  • Manger un risotto et un tiramisu (création vénitienne)

Les moins...

  • Eviter de monter dans une gondole (c'est cher, 80 euros pour 1/2 heure). Les gondoliers sont mesquins, il paraît !
  • Eviter d'aller à Venise en période de crue même si c'est folklorique
  • Eviter de donner à manger aux pigeons (ils dégradent tout avec leurs fientes)
  • Attention, se méfier des prix affichés dans certains restaurants

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Italie

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter olivierp54, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à olivierp54
Comparez toutes les offres et... trouvez le MEILLEUR PRIX !
> Voir toutes les promos
Rechercher sur le site (+ d'option)
Participer à Fou de voyage Soyez "ouf", gagnez des cadeaux et prenez part à une action solidaire originale : En savoir +  > Voir le barème de toutes les actions...
Les gagnants du mois dernier...
Les membres qui ont été les plus "ouf" :
  1. victorian67 163
  2. indianajohn78 130
  3. loofok77 66
  4. travelearth 65
  5. Mimi48 43
  6. ispahan 42
  7. globephil 33
  8. Gérard43 32
  9. MT90 32
Voir la suite du classement général
Inscription à la newsletter

Généré en 0,022 secondes