Crète et Santorin

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / Grèce / Crète / Crète et Santorin

Voyage de 15 jours sur 2 îles totalement differentes l'une de l'autre mais qui valent que l'on si arrête. La Crète ressemble plus à la Grèce au point de vue geographie, sec et aride avec des paysages de rocailles. Santorin, elle est plus accueillante avec ses maisons blanches au toit bleu, les habitants plus cool, plus relax et surtout avec le soleil présent 300 jours par an, c'est idéal pour les bains de soleil (protection recommandée) et puis les visites sont agréables à faire.

Photo de voyage en  Grèce

Voyage en Grèce de 2 semaines (Septembre 2008) raconté par jojotroter

La Crète

Une île de 8 335 km2 (300 km sur 70 km environ). Je commence la visite sur la côte nord-est depuis Iráklio ou Héraklion, la capitale. Agios Nikolaos et Silio sur la côte nord-ouest. Réthymnon et Chania. Au centre, beaucoup de petit villages. Au sud, beaucoup de stations balneaires (Plakias, Agia Galini, lorapetra, etc...).
Et le fameux canyon de Samaria que je n'ai pas eu le temps de faire car il faut le parcourir de A à Z et, surtout, avoir une bonne condition physique... Cela sera pour une prochaine fois !!!!!


Héraklion

La ville la plus importante et également la préfecture et la porte d'entrée sur l'île. Circulation importante et avions qui survolent la ville. Endroit sans trop d'intérêt, sortir et voir plus autour.
Sinon dans le centre, voir la cathédrale Agios Minas, la fontaine Morosini, le musée archéologique, les vestiges de la muraille et le port vénitien et le fort bien restauré. Le parc El Gréco assez agreable.
Faire également le site de Knossos (vestiges du palais minoen). Visite sans intérêt si elle n'est pas commentée.
Sinon les plages de d'Amnissos et d'Amoudara à environ 6 ou 7 km (prendre les bus).


La côte entre Agios Nikolaos et Sitia

Sur le parcours joli panorama avec ses îlots rocheux et quelques merveilleuses criques.
Agios Nikolaos charmante ville touristique.
Un joli petit port de plaisance et un beau petit lac salé protégé par une paroi rocheuse où on peut en faire le tour.
Evitez la voiture (plan de circulation impossible), la laisser sur un parking et faire la balade à pied.
Se diriger vers Sitia par la côte, splendide décors, montez jusqu'au monastère de Toplou, poussez ensuite vers Kato Zakros, la vallée des morts, le canyon de Nekron, magnifiques paysages n'importe où que l'on regarde.
Sitia n'a pas le charme d'Agios (dommage pour une station balnéaire).


La côte entre Heraklion et Hersonissos

Beau point de vue sur la côte et belle couleur. A Chersonissou et Malia, si on aime la foule, le bruit, les quads et les scooters, vous pouvez faire. Pour moi, personnelement, je n'ai pas aimé. Donc à eviter.
Plaka et Elounda, plus calme, faire en petit detour dans les villages de montagne (attention petite route très sinueuse).
L'île et la presqu'île de Spinalonga à faire au départ de Elounda (moins chère), coin aride mais de petites criques sympas pour la bronzette.
Les anciennes salines de Elounda.


Réthymnon et Chania

A faire en deux fois (la route est très lassante) car ce n'est pas vraiment une autoroute et on roule souvent sur la bande d'arrêt d'urgence pour ne pas géner les autres usagers (conduite très archaïque et défaut de signalisation).
Réthymnon, 3ème ville à conserver ses quartiers historiques, nombreux signes de l'architecture vénitienne mais certaines maisons conservent l'empreinte turque.
Voir la forteresse assez bien rénovée et faire la balade dans les ruelles étroites des vieux quartiers.
Hania ou Chania possède un charme très suave assez dolente mais proposes de belles promenades.
Dans les vieux quartiers et son port vénitien entouré d'échopes (où on peut mangé a pas chère avec vue sur l'entrée du bassin) et pour digérer les ruelles de la vieille ville.


Le centre et le sud

Le village de Zakros situé en altitude, pas grand chose à faire mais c'est un des départs pour la vallée des morts et le canyon. Prévoir 2 à 3 heures de marche moyenne.
Couper à travers la montagne pour rejoindre Ierapetra, station balnéaire de la côte sud. Seul la citadelle vénitienne et la minuscule vieille ville reste à voir et la plage.
Excursion dans les villages de montagnes, revenir sur les villages de Ano Viannos, Pirgos et descendre sur la mer. De là, plusieures vues panoramiques s'offrent à nous.
Toujours sur le meme principe, continuez sur Spili en passant par les gorges des aigles puis filer vers les monastères de Preveli et s'arreter voir des ponts vénitien et profiter du cadre pour se rafraichir.


Santorin

Île des cyclades à 2 heures de bateau rapide de la Crète.
Îles formées à la suite de l'effondrement du volcan, séparé de île de Vulcano ou Néa Kaméni (volcan encore fumant) par une fosse profonde d'environ 300m appelé la Caldeira.
Et un peu plus loin l'ïle de Thirisa.
Santorin peut se visiter a pied ou avec les transports locaux.
Louez un moyen de transport (vélo, auto ou scooter ) n'est pas des plus utile et pratique car les villages se font a pied le plus souvent. Santorin n'est pas très grand mais assez vallonné donc le vélo que pour les sportifs.


Fira, Ioa, Messaria, Pirgos

La ville de Fira est la capital de Santorin. Perchée sur une falaise imposante de 260 m de haut, un escalier de 600 marches permet de descendre à un petit port. Il est très fréquenté par les ânes (le transport collectif de cette partie) c'est plutot touristique mais rigolo.
Belle vue sur le volcan, balade dans de petites ruelles entre les maisons blanches accrochées à la parois.
Le village Ioa situé à la pointe nord-est de l'île offre une belle vue sur la Caldeira.
Comme la plupart des villages, petites ruelles et maisons blanches au toit bleu, rues sans voitures donc flanneries agréables.
Ce village est réputé pour des couchés de soleil magnifiques.
Tous les soirs cette pointe est noir de monde pour apprécier ce phénomène.
Voir également le musée maritime.
Village de Pirgos perché en haut d'une colline avec ses rues tortueuses permettent d'aller voir sa magnifique église.


Les stations balnéaires

La côte sud, là où se trouve la majorité des stations balnéaires comme Kamari, reconstruit après le tremblement de terre de 1956 à cause du volcan, est le point chaud du tourisme.
Une grande plage de galets noirs bordée d'une longue rue piétonne avec magasins, bars, hôtels mais qui ne gâche en rien le charme de la station.
Perissa séparé de Kamari par la montagne appelée le vieux Thira, ce qui oblige un detour par la route. Sinon passé par la montagne ou alors avec un petit bateau en 5 minutes.
La plage très longue de sable fin contraste avec la première mais par contre un peu moins animée.
Coin reposant et sympa, UV assurés !


Le volcan et l'île de Thirissa

l'île du Volcan (ou Palea Kameni).
Ce volcan en légère activitée fume encore par endroit.
On peu voir les 3 principaux cratères en faisant une marche sympa.
Une petite crique nous accueille pour mouiller les navires typiques en bois et à voile, nous permet également de continuer vers les sources chaude, un arrêt s'impose pour pouvoir se baigner tout en plongeant du bateau dans une eau clair et limpide.
Puis on repart pour l'île de Thirissa issu de l'effondrement du volcan, un charmant petit port avec restos et ânes pour monter au village, mais vaut mieux rester sur le port et contempler les falaises de plusieurs couleures et les nappes de pierres ponces qui flotte sur l'eau comme de l'écume.
Retour vers le port d'Athenios en longeant la Caldeira.
Le port principale, entrée sur l'île de santorin.



Ses 2 îles sont à faire mais, pour moi, quand on a fait 2 fois la Grèce, la Crète manque de charme. Par contre Santorin, comme toutes les îles des Cyclades, c'est magnifique on ne s'en lasse pas, il y a toujours à faire.

Voyage raconté par jojotroter

Photos Carnet de voyage en Grèce


Voir toutes les photos du voyage en Grèce

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Si vous le faites en voiture de location, prévoir au moin 2 gîtes
  • En "baroude" prendre le Guide du Routard, il est assez bien fait
  • Faire les villes le matin (circulation)
  • Visitez, en général, tôt le matin surtout pour la chaleur. Les visites sont suivant les goûts
  • Santorin, la perle doit se faire sans courrir : la grande île, le volcan et l'île de Thirissa (petit resto sympa)

Les moins...

  • Si vous n'aimez pas conduire, s'abstenir (conduite assez holé et panneaux en écriture hellénique)
  • Evitez Hersonissou en pleine période estivale, la circulation est intenable (quad, scooter, etc.)
  • A visiter tous les monastères ou les sites archéologiques (voir le routard)
  • Santorin, si vous voulez visiter avec les cars touristiques, le mieux c'est à partir de Fira (ou Thira)

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Grèce

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter jojotroter, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à jojotroter
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Crète

Découvrez d'autres carnets de voyage en Crète (Grèce) à découvrir :

Voyage en  Grèce de 2 semaines (Juin 2019) raconté par icare La Crète, l'île des Dieux écrit par icare
 

Autres carnets à découvrir

Voyage A la découverte de la la Toscane - 2017 écrit par bentec
 

Voyage Turin, Gênes et les Cinque Terre - 2017 écrit par bentec
 

Voyage au  Languedoc-Roussillon de 2 semaines (Septembre 2010) raconté par icare Les Cévennes, un retour à la nature écrit par icare
 

Voyage Rome, Naples et l'Italie du Sud - 2018 écrit par bentec
 

Voyage L'Italie du Nord et la Toscane - 2017 écrit par bentec
 


Généré en 0,088 secondes