Petite promenade au Japon

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Japon / Petite promenade au Japon

Après un premier carnet de voyage sur le Japon concernant la ville de Tokyo, voici la seconde partie du voyage qui regroupe les villes de Yokohama, Hakone, Kyoto, Uji, Hiroshima et Miyajima. Pour parcourir le chemin, une grande partie s'est faite en train, dont le fameux Shinkansen ultra rapide, très bien fait mais très cher !

Photo de voyage au  Japon

Voyage au Japon de 2 semaines (Avril 2009) raconté par zazamau

Yokohama : les faubourgs de Tokyo

Yokohama est une ville dont seul le nom fait rêver. Et déjà enfant, lorsque j'entendais ce nom, je souhaitais y aller. Pour ceux qui me connaissent déjà un peu, j'ai une passion irraisonnée pour les ports, les bateaux, que ce soit des petits ports de pêche, des immense ports où déchargent les porte containers, je les aime tous. Nous ne pouvions donc pas éviter Yokohama qui est à environ 30mn de train de Tokyo. Nous avons profité d'une très belle journée pour visiter un peu la ville, les jardins, le quartier chinois et le quartier futuriste de Minato Mirai. Notez que cette année, Yokohama fêtait les 150 ans du port.


Hakone, notre seul jour de pluie

Hakone est une charmante petite bourgade située sur les bords d'un lac. Les atouts principaux de cet endroit sont le lac immense où l'on peut se promener en barque ou en bateau à moteur et pêcher, les innombrables sources chaudes sur les hauteurs des collines environnantes, et une vue imprenable sur le mont Fuji... quand le ciel est dégagé et qu'il fait beau. Lorsque nous sommes partis de Tokyo, il pleuvait déjà et il faisait froid. Arrivés sur place, la pluie avait redoublé de vigueur. Nous sommes quand même allé voir une source souffrée chaude où ils font cuire des oeufs dont la coquille ressort noire (mais les oeufs ont le même goût!), nous avons déjeuné dans une charmante auberge en bord du lac, sommes allés voir le réputé Tori qui signale l'entrée du sansctuaire et sommes montés au sanctuaire. Et en fin d'après midi, transis, nous n'avions qu'une envie, aller à l'hotel pour nous plonger dans le onsen qui malheureusement pour nous était bouillant et nous en sommes ressortis "écrevisse".


Miyajima, l'île reposante

Surprise du matin, le temps s'est découvert et sous nos yeux ahuris se présente le Mont Fuji, accrochant encore quelques lambeaux de nuages. Inespéré ! Un long trajet (en kilomètres pas en temps !) en Shinkansen (le TGV local) nous a conduit d'Odawara à Osaka. Le Shinkansen est un train large et très confortable dont les sièges peuvent être orientés d'un coté ou de l'autre, face à face ou face à la "route". Dans certains trains les sièges peuvent même s'orienter vers le paysage. Le paysage est varié : rizières, collines, forêts, villes et villages aux toits bleus vernissés... Nous changeons de train à Hioshima pour un train local vers Miyajima où nous traversons en ferry un bras de la mer intérieure. Comme c'est dimanche, de nombreuses familles japonaises sont venues se promener sur l'île sanctuaire. A la descente du ferry, nous rencontrons des daims qui se promènent dans toute l'île. Cette île est vraiment un havre de paix si on peut prendre le temps d'aller arpenter les chemins qui mènent aux sanctuaires.


Hiroshima, la grande émotion

Hiroshima, la plus grande émotion du voyage. Inexplicable, le dôme de la bombe A, bâtiment conservé pour mémoire, pas très loin de l'épicentre de l'explosion, le musée pour la paix qui retrace l'histoire de l'explosion et où des bénévoles japonais expliquent, la flamme qui ne s'éteindra que le jour où la terre ne portera plus d'arme atomique, le mémorial où sont incinérées plusieurs miliers de victimes... Hiroshima, c'est la boule au ventre, très sobre, et joliment fait. J'aimerais y retourner pour y passer au moins deux jours. Tellement pris par l'atmosphère des lieux, nous n'avons pris que très peu de photos.


Himeji, l'imposant château féodal

Himeji, à mi-chemin entre Hiroshima et Kyoto, est essentiellement connu pour son imposant château, un des seuls à avoir résisté aux seïsmes, aux incendies et aux guerres. Il est surnommé le château du Héron blanc car il ressemblerait à un héron les ailes déployées. L'extérieur est assez massif, agrémenté de jardins comme souvent au Japon, et l'intérieur révèle de magnifiques poutres et boiseries. Le château renferme également quelques collections d'armes et de vêtements anciens. Pour aller en haut du "Héron blanc", ils faut monter des centaines de marches.


Kyoto, l'ancienne capitale...

Kyoto, contrairement à Tokyo, est une ville où il est facile de s'orienter grâce à quelques avenues à angles droits qui vont de part et d'autre de la ville. Plus calme que Tokyo, l'ancienne capitale et ses alentours recèlent quantités de temples, parcs et jardins : pour ceux qui aiment, il est facile d'y passer une bonne semaine sans jamais s'y ennnuyer. Nous y avons flanné sur le chemin de la philosophie après avoir visiter le temple d'argent, nous nous sommes perdus dans la gare tellement elle est grande, c'est une architecture incroyable. Ville qui semble plus tranquille que Tokyo, la vie semble marquer la pause au moins la nuit. Cependant, les petites épiceries ouverte 24h sur 24 sont toujours prêtes à vous accueillir si vous avez besoin de quoi que ce soit. C'est très pratique! On y trouve de tout : nourriture et boisson, bien sûr, mais aussi journaux, chemises, chaussettes...tout !


Osaka

La principale raison de notre visite à Osaka était d'aller voir l'aquarium. Osaka est une ville qui parait-il ressemble un peu à Tokyo en ce qui concerne le commerce à tout va, l'amusement. Lorsque nous sommes arrivés à l'aquarium le matin vers 10h, il y avait sur l'esplanade près d'un millier d'écoliers, collègiens et lycéens sagement "rangés" qui attendaient pour visiter l'aquarium. Sur les conseils des gens de l'accueil, nous avons pris nos tickets et sommes revenus dans l'après midi. Nous sommes fanas d'aquariums (des petits aux immenses) et nous n'avons pas été décus, il est vraiment immense (même plus grand que celui de La Rochelle pour ceux qui connaissent) et très bien agencé. Sinon, d'Osaka nous n'avons rien vu à part le métro et une partie du port qui s'étend sur plusieurs kilomètres.


Uji et Nara

On y accède facilement en train depuis Kyoto. L'intérêt d'Uji et Nara, ce sont leurs temples et pour Nara, en plus des temples et sanctuaires, le parc aux daims : à Nara, des centaines de daims se balladent en ville et dans les parcs des temples. Les gens les nourissent, les touristes surtout, et ils sont loin d'être sauvages, même un peu insistants parfois. Uji est une petite ville charmante et reposante et nous avons eu la chance d'y être à l'époque de la floraison des glycines : magnifique et odorant. Nous y avons acheté et mangé des "KitKat" verts au thé vert, c'est curieux, ça n'a pas de goût particulier, comme du chocolat blanc en fait, mais c'est très marketing.


Les plaques d'égoûts et autres pavés !

Bon, je sais, c'est un peu bizarre mais je vais mettre dans ce chapitre une série de photographies de plaques d'égoûts qui parfois sont très jolies. Je n'ai pas tout de suite remarqué que les plaques d'égoûts étaient en rapport avec la ville mais il faut dire que comme dans beaucoup d'endroits, on ne sait pas tellement où regarder tellement il y a à voir. Je pense que pour les passionnés, il y a matière à centrer un voyage entier sur les plaques d'égoûts, mais c'est un peu dommage de ne pas regarder le reste.



Après une première partie de voyage trépidante à Tokyo, nous avons apprécié un peu de repos dans des villes un peu moins grandes et plus calmes : moins de bruit surtout. Pour un aperçu complet du Japon, c'était plutôt bien agréable, mais comme dans beaucoup de pays, il faudrait pouvoir rester sur place longtemps pour vraiment apprécier.

Voyage raconté par zazamau

Photos Carnet de voyage au Japon


Voir toutes les photos du voyage au Japon

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Miyajima : incontournable
  • Hiroshima : innoubliable
  • Prendre un peu de repos dans les villes tranquilles

Les moins...

  • Si perdez du temps, c'est comme ça qu'on apprécie la vie !!!
  • Bien choisir sa saison, en fonction de ses goûts

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Japon

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter zazamau, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à zazamau
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Japon

Découvrez d'autres carnets de voyage au Japon (Japon) à découvrir :

Voyage au  Japon de 2 semaines (Avril 2009) raconté par zazamau Tokyo, capitale du pays du soleil levant écrit par zazamau
 

Voyage organisé au  Japon de 1 semaine (Juin 2015) raconté par Mohier Impressions du Japon écrit par Mohier
 

Voyage Un goût du Japon écrit par unegrenouilleenbalade
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 

Voyage organisé au  Laos de 2 semaines (Décembre 2007) raconté par icare Pakbeng, à la rencontre des villageois écrit par icare
 


Généré en 0,256 secondes