Vietnam, partie 1/2

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Viet Nam / Vietnam, partie 1/2

Après le pays du sourire, je passe au pays des rêves... le Vietnam est le pays dont j'ai toujours rêver et je ne suis absolument pas déçu de ce séjour, comme pour mes autres carnets celui-ci est construit jours après jours. Alors bon séjour au Vietnam !

Photo de voyage au  Viet Nam

Voyage "sac à dos" au Viet Nam de 1 mois (Décembre 2007) raconté par ispahan

Chau Doc / Can Tho

Samedi 8 décembre 2007
Départ en bateau rapide de Phnom Penh pour le Vietnam. La première ville à la frontière, Chau Doc, est une ville qui n’a pas un grand charme mais on profite de la proximité avec la population.

Dimanche 9 décembre 2007
Ce matin, ballade en bateau 1h30 au milieu des fermes piscicoles flottantes qui forment de véritables villages. Chaque ferme produit environ 60 000 poissons par an, ce sont en principe des poissons chats de 1 a 2 kg. Ils sont nourris d'une bouillie de riz et de déchets de poissons de mer cuits au four puis broyés. Dans l'après midi je loue une moto pour aller à la découverte du Mont Sam qui tire son nom d’une sorte de crabe qui porte une carapace qui rappelle les contours de la montagne. C'est le seul relief du delta, il mesure 230m de haut. Le mont est a 7km au sud de la ville. Il s’agit d’une montagne sacrée pour les vietnamiens qui y viennent régulièrement en pèlerinage. Et juste avant de monter, je m’arrête au pied du mont visiter la pagode de Tay An construite en 1847. Elle abrite 200 statues et divinités bouddhiques, elle est très colorée. Puis je continue l'ascension du mont, au sommet d’un coté, on peut apercevoir les rizière cambodgiennes et de l’autre le Vietnam. Demain c'est le départ pour Can Tho

Lundi 10 et mardi 11 décembre 2007, Can Tho
Il y a un circuit qui est tout à fait merveilleux. Il faut réserver un bateau pour aller voir les marcher flottant ; un marcher de gros où les bateaux viennent de toute la région. Ils ont sur leurs bateaux de grande branche de bambou, au sommet sont attaché un des fruits ou un des légumes qu’ils vendent, cela sert d’enseigne publicitaire. En un coup d’oeil, on voit ce qu’ils ont à vendre sur le bateau. Un peu plus loin, la visite se poursuit par un marché local plus petit où l’on se faufile avec la barque au milieu des vendeurs et, chemin faisant, on passe par des canaux sauvages de toutes beautés. Puis retour par les mangroves où si on y regarde bien, on découvre des (dinosaures) oui oui il y a des poissons qui ont une paires de pattes devant et qui sortent de l’eau. Les plus gros, qui doivent faire 15cm, sont bleus (voir photos). Après cela, retour en ville où j’ai visite le musée des Arts et tradition populaire local. C'est sympa pour le RDC reconstitution de scène de vie car l’étage est consacré à la gloire du parti. Puis après cela, un petit repas et au lit ! Oui, car la croisière a démarré à 5h30 pour s'achever à 14h30 donc à 18h, je suis nase et je ne me fais pas bercer.


Vinh Long et mamie Catherine

Mercredi 12 décembre 2007
Ce matin, je suis parti à Vinh Long où je fais une halte pour la visite de ces îles. C'est magnifique ! Il s'agit d'une dizaine d'îles reliées entres elles par des ponts, il y règne une tranquillité et une sérénité exceptionnelle. Ici, seul les mobylettes et les vélos on le droit et peuvent circuler, vu la largeur des rues : 1m80 maxi. Je n'ai pas loué les services des bateaux qui sont excessifs, j’ai pris le bac et je me suis promené à pied. J'ai apprécié dix fois plus les paysages et le contact avec la population ; très sympa, même s'il ne parle ni français, ni anglais. De là, retour sur le continent si on peut dire, et là, d’un seul coup, une mamie arrive vers moi et me demande si je parle le français. Il est alors 14h30, nous nous mettons à discuter de tout et de rien. Puis elle me demande ce que je comptais faire avant de la rencontrer. Je lui dis donc que je cherchais une boutique Internet et là, elle me dit de la suivre. Nous voila partis dans les rues. Une fois la boutique Internet trouvé, elle s'assoie et me dit de prendre mon temps car après si je veux nous irons boire un coup ensemble, après une heure sur le net, nous voila partis boire un verre assis sur le bord de la route à un bar du soir improvisé comme ils savent le faire ici ! J'apprends que mamie s'appelle Catherine Nguyen Thi Mai, qu'elle est veuve et qu'elle a perdu son mari pendant la guerre, ainsi que ses trois garçons, qui ne lui reste plus que 2 filles et sa soeur avec qui elle vie. Elle travaillait à Saigon dans une grande manufacture automobile puis après la guerre, à fait un peu tous les métiers dans l'hôtellerie et la restauration. Je lui demande sont âge : 80 ans et là, elle me dit qu'il faut qu'elle trouve un mari français car elle adore les français et que si ses parent n'avaient pas été aussi dure, elle aurait sûrement épousé un français et cela aurait été moins dure qu'avec son mari car, me dit-elle, tous le temps de son mariage, elle n'a jamais pu bouger de Saigon où ils habitaient et maintenant elle en profite car elle aime bouger. Dans la soirée, nous partons manger mais elle ne prendra qu'une bière car elle ne mange pas, elle aime bien boire m'avouât-elle, puis elle me demande de prendre des photos d'elle et de moi pour lui envoyer. Là, elle me sort un petit carnet avec les photos de touristes qu'elle a arrêter il y a quelques mois dans la rue car elle aime bien parler le français. Il est 21h et nous nous séparons, nous nous sommes donner rendez-vous pour le petit déjeuné à 8h car je prend le bus pour Saigon à 9h.

Jeudi 13 décembre 2007
Ce matin 8h, je retrouve Catherine pour boire un petit café et là elle me donne le numéro de téléphone de sa fille à Saigon car elle y sera pour les fêtes et si j’y suis, elle me dit de lui téléphoner.
Puis nous nous embrassons et je la quitte avec un souhait revenir et la revoir car se fut une rencontre exceptionnelle et inoubliable. Départ pour Saigon. Après 2h de bus nous sommes arrivé. Là, je loue les service d'une moto taxi pour rejoindre le quartier des hôtels au bout de 10 minutes, un fou nous coupe la route et nous nous retrouvons couché sur la chaussée mais comme l'action c'est passé au ralenti, nous n’avons même pas une égratignures, plus de peur que de mal, nous repartons. Là, je trouve au bout de 30 minutes de recherche un hôtel qui n'est pas complet, donc je prend. Difficile de négocier, la nuit me coûte donc 18 dollar, ce qui est un peu cher mais je n'est pas le choix. Demain, je commence la visite de la ville...


Saigon

Vendredi 14 décembre 2007
Ce matin, je pars faire un tour de la ville. Cela me fait drôle de voir les magasins décorés pour Noël car il fait 35°C et on crève de chaleur. Saigon est très pollué, 7 millions de motos pour 8 millions d'habitants. En me promenant, je demande les prix dans une agence pour faire un tour de la ville car chaque monument intéressant se trouve dispersé et de prendre une moto bike à chaque fois, me reviendrait une fortune alors que le tour en bus de 8h30 à 17h avec le repas compris ne coûte que 130 000 dôngs (5.85€). Donc je le prends, puis je m'intéresse à un spectacle de marionnettes sur l'eau. Il dure une heure et coûte 65 000 dôngs (2.92€) donc je le réserve aussi pour le soir même puis je poursuis le tour du quartier. 17h30, je part pour le spectacle de marionnettes qui se trouve à quelques rues du quartier routard. Je loue les services d'un cyclo-pousse... Quelle bonne idée, c’est hallucinant, je me retrouve au milieu de centaines de motos et je prends dans les narines ma dose de pots d’échappements pour 10 ans, une vraie folie ! 17h45 nous arrivons, le spectacle ne commence qu'a 18h30 donc je profite pour faire des photos de la circulation et des vendeurs de rue. Au bord de la rue, un homme roule dans ces mains de la patte d’amende pour faire de jolie sucette de noël. Plus loin une autre propose des sandwiches, là, c'est un qui prépare des barbes à papa et les mets soigneusement dans des plastiques. Pour tout cela c’est... arôme pollution moto bike garantis ! 18h30 le spectacles commence. Il y a de chaque coté de la scène 3 musiciens et ils chantent aussi. La reproduction d'une pagode sert de déco de fond et un bassin devant accueil le spectacle. Il s’agit de petite scénette décrivant les rites et la vie vietnamienne. C'est très sympa, le spectacle dure une heure. Retour dans le quartier routard, il faut faire un vrai gymkhana entre les voitures pour un trajet de 15 minutes en cyclo-pousse, je mets 40 min pour revenir à pied.

Samedi 15 décembre 2007
Visite de la ville et découverte du quartier des antiquaires qui ne vendent pas que des antiquités, quartier des résidences de luxes : des maisons plus belles et plus grandes les unes que les autres. Je passe par les quartiers les plus riches aux plus pauvres.
Il est vraiment agréable de pouvoir prendre sont temps pour découvrir une ville comme Saigon.


Mui Ne / Dalat

Dimanche 16 décembre 2007
Ce matin départ de Saigon pour Mui Ne, station balnéaire en bord de mer de chine. Sur 20km ce sont les hôtels de luxe qui se disputent les plages, puis viennent les petits hôtels qui n’ont rien à leur envier. Côté plage, de grandes étendues où il y a même moins de monde que sur le coin luxueux.

Lundi 17 décembre 2007
Je loue une moto pour partir à la découverte du village, qu'elle n'est pas ma surprise un fois passé la bute à l’entrée du village, une vue plongeante sur le port où plus d'une centaine de bateaux sont posés sur une Mer de Chine plutôt calme et qui laisse refléter leurs couleurs chatoyantes : du bleu, du rouge, du jaune, c'est un émerveillement. Je poursuis ma route et là, ce sont les dunes de sable orange qui se dressent devant moi, je continue ma route sur une vingtaines de kilomètre et, à part à la sortie du village où il y a quelques restos et bars, rien jusqu'à la fin du bitume. Puis là un complexe hôtelier énorme se prépare à sortir du sol, un truc gigantesque vu la photo du projet.
Retour sur les plages désertes où je décide de me baigner. Moi qui ne suis pas un grand fan de la mer mais je me dis qu’il s’agit de la Mer de Chine et que je n’y reviendrais peut être pas d'aussi tôt. Je plonge donc dans cette eau chaude et je sens sous mes pieds des coquillages que je commence à ramasser. Ce sont des palourdes et tout à coup ce n'est pas une palourde mais un crabe qui me chope le doigt. Je me dis donc que pour moi la séance baignade est terminé et en sortant, la Mer de Chine me fait un dernier cadeau... une méduse me sert la main ! En fait, elle m'effleure le poignet. La mer, j’aimais pas mais la, c'est sûr, je crois qu'elle ne m'aime pas non plus.

Mardi 18 décembre 2007
Ce matin, après une dernière balade dans le village, c’est le départ pour Dalat, nichée à 1500m d’altitude.
Après 7h de route, j'arrive à Dalat. Il est 18h et il fait très froid. On sent bien que nous sommes en altitude, la température à facilement perdu 10 degrés. Je tourne un peu plus d’une heure avant de trouver un hôtel propre et abordable.
Après un moment de détente, je pars vite m’acheter un pull-over car je suis frigorifié. La nuit est tombée et il fait maintenant très froid.

Mercredi 19 décembre 2007
Comme tous les matins, je suis debout à 7h30 et je profite de faire un tour dans les rues de la ville qui sont toutes parées de fleurs. Il y en a sur les murs, sur les trottoirs, de partout car, à Dalat, se tient actuellement la fêtes des fleurs.
A part les fleurs, en ville, la fête est une grande foire où les producteurs de thé, café et de vin viennent présenter leur production et le soir ce sont des concerts qui sont donnés à travers la ville.
Je me promène en ville quand tout à coup, un guide m’accoste et me propose un tour de ville. Après négociation, j’accepte de partir avec lui à la découverte des richesses de Dalat et de ses environs.
Nous commencerons la visite par des pagodes qui se trouvent à 5 km environ de la ville. Pour nous y rendre, nous sommes passé par des plantations de café et un peu plus loin, ce sont des centaines de serres qui enferment des fleurs par millions. Nous traversons aussi les champs de choux, salades, tomates et de fraises car Dalat et ses environs sont en faites le grenier du Vietnam. Il y a ici un climat qui permet de cultiver toute l’année les fruits et légumes pour le Vietnam et d’autres pays.
Direction le palais d’été de Bao Dai. Il s’agit de l’ancienne résidence d'été du dernier empereur du Vietnam. C’est une grande maison Art déco qui n’a pas changé d’un pouce, une pure merveille. Moi qui suis un fou des années 30, je suis aux anges. Tout à l’intérieur est présent, ont a l’impression que l’empereur va surgir. Dans son bureau, il est même possible de s’asseoir sur sa chaise pour prendre une photo. A l’étage, tous les meubles des années 30 sont là, c'est superbe ! Je passe un très bon moment dans cette résidence. Puis direction la maison folle, c’est un hôtel très étrange, aménagé par la fille du bras droit de Hô Chi Minh. Elle a transformé cette maison coloniale au grès de son imagination un peu tordu je trouve. Puis la visite continue par la gare, elle aussi Art déco, et nous repartons dans les collines avoisinantes où sont dispersé des chalets, vestiges de la colonisation française. Puis retour à l’hôtel où je me pose avant d’aller le soir profiter des spectacles en ville.


Nha Trang

Jeudi 20 décembre 2007
Dans l’après midi, départ de Dalat pour Nha Trang où je visite les tours Cham de Po Nagar. Il s’agit du plus beau témoignage de la civilisation Cham. L’ensemble se situe à quelques kilomètres du centre où j’ai loué une moto, il se trouve sur une petite colline qui permet d’avoir une vue superbe sur le port de pêche. Puis de là, je me rends au sommet d'une colline où se trouve un bouddha blanc assis énorme. Puis retour en ville où je profite des illuminations de Noël. Il y a, en plein centre ville, un jardin qui est aménagé en parc de Noël avec un petit chalet, des rennes et le père Noël assis dans un traîneau un peu original, il s’agit d’une canette de bière. Et un peu plus loin, le sapin de 10 mètres de haut illuminé lui aussi et en canette de bières. En fait ce joli décor est offert par Heineken qui en profite pour faire sa pub.

Vendredi 21 décembre 2007
18h, je quitte Nha Trang pour Hoi An. Il y a environ 600km et pour les parcourir, 12h sont nécessaires. Je préfère prendre le bus de nuit pour ne pas perdre sur mes journées et pour ce voyage, j’ai choisi une compagnie qui m'a proposé le ticket à 5 dollars. Quand le bus arrive pour nous récupérer, je comprend pourquoi ce prix dérisoire. Au bout d’une heure de route nous faisons un arrêt et la, surprise, on nous transfert dans un bus pas neuf mais beaucoup mieux que celui où nous étions. Et comme il n’est pas complet, je pourrais m’allonger sur les deux fauteuils.



Vraiment de très bons souvenirs de ces régions traversées et la rencontre avec Mamie Catherine reste pour moi un moment inoubliable. On se retrouve sur le second carnet pour poursuivre notre visite du Vietnam.

Voyage raconté par ispahan

Photos Carnet de voyage au Viet Nam


Voir toutes les photos du voyage au Viet Nam

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Saigon, se balader dans les rues au hasard, il y a toujours quelque chose à découvrir et les quartiers sont tous différents
  • Mamie Catherine. Laisser vous emporter par elle dans les ruelles, elle connaît tout et ne demande rien que quelques minutes de votre temps pour le plaisir de parler français comme elle le dit
  • Mui Ne pour faire une pose, j'ai trouvé que c’était l’idéal
  • Dalat, surtout si vous êtes fou d’art déco. A ne pas rater, on a l'impression de plonger 80 ans en arrière
  • Dalat pour la beauté des paysages

Les moins...

  • RAS

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Viet Nam

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter ispahan, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à ispahan
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Viet Nam

Découvrez d'autres carnets de voyage au Viet Nam (Viet Nam) à découvrir :

Voyage Vietnam, partie 2/2 écrit par ispahan
 

Voyage Voyage au Vietnam (avril-mai 2006) écrit par globe trotter
 

Voyage organisé au  Viet Nam de 3 semaines (Juin 2012) raconté par christtian Notre découverte du Vietnam écrit par christtian
 

Voyage Au pays de l'oncle Hò : Voyage dans le Nord Vietnam écrit par loularsen
 

Trekking au  Viet Nam de 2 semaines (Septembre 2008) raconté par Laeti91 De la Baie D'Ha Long au massif du Huong Sou Phi écrit par Laeti91
 

Voyage au  Viet Nam de 3 semaines (Mars 2006) raconté par Fabrice A la découverte du Vietnam écrit par Fabrice
 


Généré en 0,083 secondes