Vietnam, partie 2/2

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Viet Nam / Vietnam, partie 2/2

La suite de mon sejour au vietnam, de Hoi An en passant par Hué et pour finir par la non moins grandiose Baie d'Halong !

Photo de voyage au  Viet Nam

Voyage "sac à dos" au Viet Nam de 1 mois (Décembre 2007) raconté par ispahan

Hoi An

Samedi 22 décembre 2007
Nous arrivons à Hoi An à 7h du matin, il n’est pas facile de trouver une chambre à cette heure là. Je me tape le tour de la ville et visite au moins une quinzaines d’hôtels, ou les chambres sont très humide ou le prix et exorbitant ! 8h30, je trouve enfin une chambre correcte avec un prix abordable. Je me pose et comme la nuit dans le bus n’a pas été génial, je pique du nez. En début d’après midi, je commence la découverte de la ville moderne, très touristique. Je loue une moto pour faire le tour. A quelques kilomètres du centre se trouve de grandes plages de sable avec des complexes hôteliers énormes. Le quartier est sans charme à part pour celui qui souhaite passer un moment en bord de mer. Retour sur le centre, le soir, je soupe dans un restaurant face à mon hôtel. Il s’agit d’un petit restau familial adorable. Le monsieur et la dame sont très gentils et la petite fille de la maison est à craquer, quant à la nourriture, une merveille ! J’ai laissé libre court à la maîtresse de maison pour le choix du plat et je me régale d’un sauté de bœuf aux nouilles, je vais sûrement manger ici midi et soir.

Dimanche 23 décembre 2007
8h30, je pars à la découverte de la vieille ville classée patrimoine mondial par l’UNESCO.

Hoi An fut capital du royaume Cham au XVe siècle. C’est ici que débarque Alexandre de Rhodes en 1625. Il y séjourna 3 ans et y apprit le vietnamien et commença son travail de latinisation de cette langue, pour cela il inventa l’alphabet vietnamien, le quoc ngu (avec de nombreux accents) à partir des lettres de l’alphabet romain, puis quand en Chine la dynastie Ming fut renversée de nombreux mandarins et commerçants vinrent se réfugier à Hoi An et y firent souche, est on leur doit les plus belle maisons, des japonais vinrent également et on leur doit le style original d’art sino-nippon de la ville.
J’arrive dans la vieille ville par une petite rue qui débouche directement face au pont japonais qui fut construit en 1593, il est long de 20 mètres et est recouvert d’un toit aux tuiles jaunes et vertes. A l’intérieur, il accueille un pagodon dédier à deux personnages de légende. La maison Phun Hu’ng, classée monument historique, il s’agit d’une maison traditionnelle, elle repose sur 80 piliers de bois de fer posés sur des socles de marbre. A l’intérieur ce n’est que bois précieux (acajou, jaquier...) pour les poutres. Cette maison a été construite en 1780 et depuis 7 générations de la même famille si sont succédées. Ils vivent encore sur place et sont là pour accueillir les touristes il y a plusieurs maisons à visiter en ville et chacune a son charme. Beaucoup sont maintenant utilisées comme commerce. En fait, la vieille ville, qui est interdite à la circulation automobile toute l’année et à usage piétonnier 3 jours par semaine, est un dédale de commerce mais avec beaucoup de charme. Je profite d’avoir le temps et me perds dans les ruelles de la ville tout le reste de la journée.

Lundi 24 décembre 2007
Après avoir lu sur le guide du routard les explications sur l’autel des anciens de M. Dieu, je décide de lui rendre une visite.
Il ne s’agit pas comme pour les maisons traditionnelles d’un lieu de visite touristique. En fait monsieur Dieu à une petite boutique de tout et de rien et laisse volontiers les curieux accéder à son autel des anciens. Il parle un français impeccable et il n’est pas avare de l’histoire de sa ville. Nous passons un moment ensemble très agréable. Merci Monsieur Dieu de votre accueil et a très vite. Pour le reste de la journée, je flâne et déambule au travers de la vieille ville et les villages avoisinant.
Après avoir découvert hier au soir qu'une messe de minuit est prévue sur le parvis de l’église de Hoi An, je décide de mi rendre et là surprise... il y a au moins 1 500 personnes une bonne heure avant le début de la messe. Je me fraye un chemin au milieu de la foule car la cérémonie a lieu dehors dans la court de l’église. Au fond de la court une estrade est montée avec, sur le côté gauche, la représentation de la nativité. Puis le prêtre arrive là, il bénit les fidèles en vietnamien, puis en anglais et pour finir en français et toute la messe, il parcourt les trois langues. Les chants résonnent à travers toute la ville. Il règne une très grande ferveur et je crois bien que c’est la plus belle messe de minuit à laquelle j’ai participé à ce jour.

Mardi 25 décembre 2007
Journée passée à ne rien faire, après tout, c'est Noël...


Hué

Jeudi 27 décembre 2007
Hué est située au centre du pays, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et s’étend au bord de la Rivière des Parfums venue de la Cordillère annamitique.
Je pars à la découverte de la cité impériale. C’est le seul exemple de ville impériale du Vietnam qui existe encore. Elle a été construite de 1804 à 1833 sur les modèles des palais impériaux chinois. Elle s’étend sur un périmètre de 10 km, on y accède par des ponts qui, autrefois, étaient fermés par de grande portes. Il est très agréable de se promener dans l’enceinte de la cité. C‘est un endroit paisible et charmant. Un peu de partout, ils sont en train de reconstruire la cité pour lui rendre son aspect d’antan. Je passe la journée à la découverte de la cité et de ses alentours enchanteurs.

Vendredi 28 décembre 2007
Ce matin, je pars pour une croisière sur la Rivière des Parfums qui tire son nom des nombreuses herbes médicinales autrefois cultivées sur ses berges et à la découverte des tombeaux impériaux.
Ces tombeaux ou mausolées portent mal leur nom car, en fait, il s’agissait de résidences impériales à la campagne voulues pour le bien-être des rois vietnamiens. Mais quelque part dans ces ensembles sont enterrés les rois mais personne ne sait où car leur corps était enseveli avec une parti de leur fortune. Pour éviter les pillards et les chasseurs de trésor, on ne devait pas savoir où ils se trouvaient. Le plus grand est celui de Tu Duc. Il est fantastique. Il s’étend sur plusieurs hectares et pour y accéder de l’embarcadère, il faut louer les services d’une moto mais cela vaut vraiment le coup. Il se situe au milieu de nulle part et le site est magnifique. Avec celui de Minh Mang, ce sont les plus beaux. Toute au long de la croisière nous nous arrêtons pour visiter pagode et mausolée. Je passe un moment très agréable sur ce bateau, puis retour à 16h30 sur le centre de Hué car, dans un peu plus d’une heure, je prend le bus direction Hanoï.


Hanoï

Samedi 29 décembre 2007
11 heures du matin, nous sommes dans le centre ville de Hanoï, pollution et bruit sont au rendez-vous... Et oui, avec 3 100 000 d'habitants, cela se comprend un peu. Je tourne pendant plus de deux heures avec mon sac sur le dos (20kg) pour trouver un hôtel qui a une chambre de libre, à deux jours du réveillon de la nouvelle année, tout est complet.
Je pose mon choix sur un hôtel face au centre d’information touristique de la ville et dans le quartier du vieux Hanoï, à 50 mètres du lac Hoan Kiem, il est d’une catégorie supérieur à mon budget habituel, il me coûte 20 dollars par nuit mais il est propre et la chambre a une fenêtre. Ici les bâtiments ne mesure pas plus de 3 mètres de large (réglementation gouvernementale) mais par contre les bâtiments peuvent faire jusqu'à 100 mètres de long et donc toutes les pièces non pas de fenêtre et certain hôtel propose des chambres noires. Cela peu ne pas être gênant, si elles n’étaient pas humide, ce qui est le cas le plus courant. Je commence ma découverte de la ville par une visite des rues commerçantes de la vieille ville (quartier des 36 rues), je profite de cette promenade pour faire le tour des multiples agences pour une croisière sur la Baie d’Along. Les prix vont de 45 à 500 dollars pour une croisière de 3 jours et 2 nuits. J’opterais pour la solution intermédiaire de 185 dollars qui comprend le trajet Hanoï – Along – Hanoï, les repas matin, midi et soir, la cabine en individuel, l’entrée des grottes et du musée de la pêche.

Dimanche 30 décembre 2007
Ce matin, je pars à la découverte de Hanoï. Vu la circulation et mon expérience à Saigon, je préfère faire les visites à pied. Je marche de rue en rue, quand tout à coup, je croise la voie des chemins de fer qui traverse la ville. Les maisons ont une sortie direct sur la voie et quand le train passe les gens se blottisse contre les murs pour ne pas être emporté. Je poursuis en direction du mausolée de Ho Chi Minh, une place immense et très verdoyante. C’est à cet endroit que fut proclamé pour la première fois en 1945 l’indépendance du pays. Direction le Temple de la Littérature qui date de 1070 et n'a pas trop subit de transformation. Il s’agit en fait de la première université du pays où l’on enseignait aux enfants de mandarins la pensée et morale confucéenne. Je poursuis la journée par la visite du palais du gouverneur, de pagodes et du musée des beaux-arts.

Lundi 31 décembre 2007
Ce matin, je pars à la visite de la cathédrale Saint-Joseph qui offre des couleurs rouge et or de toutes beautés. Je me rend également voir l’opéra construit en 1911 et copié sur l’opéra Garnier. Et au fil des rues, je visite et découvre un peu plus cette ville. Je passe la soirée à proximité de mon hôtel, des estrades ont été monté un peu partout en ville pour des spectacles. De 22h à 23h30 sur le rond point de Cau Go, un spectacle style cirque de Pékin se produit pour fêter la fin d’année. Après cela, je pars jeter un oeil sur les chanteurs qui se produisent devant l’opéra. A mon retour à l’hôtel vers 1h du matin, oui pas trop tard car pour bien commencer l’année je pars demain pour la croisière sur la Baie d’Along. Tout le personnel de l’hôtel est réuni et profite d’un buffet auquel ils me convient chaleureusement. L’année a bien fini et le début 2008 me semble bien parti.
(voir rubrique Baie d’Along)

Vendredi 4 janvier 2008
Je passe la journée dans la vielle ville à la découverte du quartier des 36 rues qui se situe entre le fleuve et la citadelle. Il s’agit d’un secteur qui devrait en 2010 êtres inscrit au patrimoines de l’UNESCO. Le quartier date du XVe siècle, chaque rue a une spécialité, la rue de la mercerie, de la chaussure, des instruments de musique... et la plus surprenante, à mon avis, la rue des stèles funéraires.
Retour à l’hôtel dans la soirée et farniente.

Samedi 5 janvier 2008
Je profite de ma dernière journée à Hanoï pour visiter quelques temples car demain je prends le bus pour Vientiane au Laos.


Baie d'Ha-Long

Mardi 1er janvier 2008
Départ à 8h de Hanoï pour Along. En route, nous passons par des villages d’une très grande misère.
12h, nous y sommes. A l’embarcadère, se sont des centaines de bateaux qui attendent les touristes, cela refroidit un peu. Sur la place, pour accéder au bateau c’est un vrai parcourt du combattant, nous sommes des centaines de personnes à embarquer. Heureusement que ce n’est pas la pleine saison, j’imagine ce que cela peut donner.
Je monte à bord du bateau, très agréable, il y a un salon de chaque côté de la salle, puis 4 tables pour les repas. Je fais connaissance des personnes qui vont faire la croisière avec moi, un couple de malaisien et leur petite fille Cassandra qui a 8 ans. Distribution des cabines, il y en a 4 de chaque côté du bateau, spacieuses et bien équipées. Nous voilà partis pour 3 jours de bonheur.
Plusieurs bateaux quittent le port en même temps, direction les pics rocheux.
Ha Long signifie « descente du dragon » en vietnamien. La légende raconte que le paysage exceptionnel de cette baie est dû à un dragon (être merveilleux et bénéfique au Viêtnam), qui serait descendu dans la mer pour domestiquer les courants marins. Se débattant, il entailla la montagne avec sa queue, et comme le niveau de l'eau s'est mis à monter, elle ne laissa apparaître que les sommets les plus élevés. Les géologues expliquent quand a eux les pics rocheux par l'affaissement à l'ère primaire d'énormes blocs ciselés par l'érosion. Il y a 1 969 rochers couverts de végétation, certaines îles contiennent des grottes comme la grotte de la Surprise ou la grotte des Merveilles (nom donné par les français). D'autres grottes ont des passages menant à des lacs intérieurs.

Mercredi 2 janvier 2008
Après une nuit plus que fraîche, nous déjeunons avec, face à nous, plus aucuns bateaux, un vrai bonheur ! Nous sommes seul sur l’eau, enfin presque, au fur et a mesure de la journée, nous en croisons quelques-uns, mais beaucoup moins que la veille. Le fait de prendre une croisière de 3 jours et 2 nuits sans escales sur l'île de Cat Ba permet de s’éloigner et donc de se sentir un peu plus seul.
Toute la journée nous naviguons au milieu des pics rocheux, spectacle unique au monde, de temps en temps le bateau accoste pour nous faire découvrir une île, un village de pêcheur, une grotte aménager ou sauvage (ce sont les plus belles), une pagode accrocher au flanc d’un des pics. Et pour finir la journée, visite du musée de la pêche qui se trouve sur l’eau. La nuit tombe et notre guide nous propose de nous amuser à pêcher de manière traditionnelle. Une barque avec des lumières s’approche, nous grimpons à bord pour passer un moment. Après plus d’une heure de pêche, nous revenons transit de froid mais avec un poisson et 2 petits calamars, mais quel moment inoubliable.

Jeudi 3 janvier 2008
Nous passerons la matinée à naviguer pour arriver au port à 14h30. Nous débarquons, retour sur la terre ferme et direction Hanoï où je flâne le reste de la soirée.



Voila que s’achève notre séjour au Vietnam, pays que j’avais toujours rêvé de visiter et je pense que la formule routard est vraiment la meilleure pour découvrir ce pays. Je garderais longtemps en mémoire ma rencontre avec mamie Catherine avec qui j’ai correspondu jusqu’à l’année dernière et depuis plus de nouvelle.
Je vous invite à me retrouver pour la prochaine étape au Laos.

Voyage raconté par ispahan

Photos Carnet de voyage au Viet Nam


Voir toutes les photos du voyage au Viet Nam

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Hai An : prendre le temps de profiter de la douceur de vivre et de la tranquillité de la vieille ville
  • Hué : la Cité impériale à ne pas rater et une croisière sur la Rivière des Parfums
  • Baie d’Ha Long : faire une croisière de 2 jours minimum

Les moins...

  • Hué : ne pas payer plus de 5 euros la croisière sur la Rivière des Parfums, elles sont toutes les mêmes et 5 euros est le prix le plus bas et le plus juste
  • La croisière sur la Baie d’Ha Long : bien bien négocier les prix mais pour être sûr d’avoir quelque chose de qualité, il faut compter pour 3 jours et 2 nuits en pension complète 200 dollars minimum mais cela vaut le coup

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Viet Nam

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter ispahan, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à ispahan
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Viet Nam

Découvrez d'autres carnets de voyage au Viet Nam (Viet Nam) à découvrir :

Voyage Vietnam, partie 1/2 écrit par ispahan
 

Voyage Voyage au Vietnam (avril-mai 2006) écrit par globe trotter
 

Voyage organisé au  Viet Nam de 3 semaines (Juin 2012) raconté par christtian Notre découverte du Vietnam écrit par christtian
 

Voyage Au pays de l'oncle Hò : Voyage dans le Nord Vietnam écrit par loularsen
 

Trekking au  Viet Nam de 2 semaines (Septembre 2008) raconté par Laeti91 De la Baie D'Ha Long au massif du Huong Sou Phi écrit par Laeti91
 

Voyage au  Viet Nam de 3 semaines (Mars 2006) raconté par Fabrice A la découverte du Vietnam écrit par Fabrice
 


Généré en 0,079 secondes