Côte atlantique du Maroc

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Afrique / Maroc / Sous-Massa-Draa / Agadir / Côte atlantique du Maroc

Cet hiver qui n'en fini pas, la grisaille, le froid je n'en pouvait plus alors comme j'avais une petite semaine de repos, direction Agadir, ville balnéaire du Maroc où j'avais la quasi certitude de me dorer au soleil.

Photo de voyage au  Maroc

Voyage au Maroc de 1 semaine (Mars 2010) raconté par lotilia

Agadir

Départ de Lyon le dimanche soir à 20h30 pour atterrir à 00h15 (heure locale) sur l'aéroport "Al Massira" d'Agadir. Soit 4h00 de vol, suivi du transport en bus jusqu'à notre hôtel (30 mn), autant dire que l'on ne s'est pas fait prier pour aller se coucher !
Le lendemain après un bon petit déjeuner, nous décidons de faire un tour sur le frond de mer et c'est notre première déception : le ciel est gris et le vent pffff !!! On se dit que ça ne va pas durer mais sur la semaine nous aurons une seule journée ensoleillée !!!!
Complètement détruite par un tremblement de terre le 29 février 1960 qui fit plus de 15 000 morts, la ville d'Agadir est reconstruite sur un plan de station balnéaire avec son port de pêche (surtout de la sardine), de nombreux hôtels tous avec accès sur une belle plage de sable fin qui malheureusement était jonchée de détritus et de bois mort lors de notre séjour. Cette ville est aux portes de l'anti-atlas et située non loin du désert, ce qui en fait un lieu idéale pour découvrir cette partie du Maroc.
Nous partons donc visiter le centre ville pour notre première journée. Après environ 500 mètres sur le bord de mer nous avons remonté l'avenue Mohammed V, l'avenue Hassan II jusqu'au quartier de Talborjt où l'on peut trouver des fringues à un prix correct sans devoir palabrer une demi-heure car ça c'est ma deuxième déception, on ne peut pas faire un pas sans être harcelé par les commerçants ou les passants qui vous donnent un renseignement mais... pas gratuitement ! (sérieusement c'est gonflant !).


Balade en buggy

Le deuxième jour et, malgré un temps pluvieux, nous partons pour une balade en buggy au milieu des arganiers près de la réserve nationale de Souss Massa. Ce parc, situé à 27 km d'Agadir, ne se visite plus à priori, nous l'avons longé sans apercevoir le moindre oiseaux (ma plus grosse déception )! Le ciel s'est découvert, nous avons bien profité de cette balade et une rencontre avec les chèvres perchées dans les arbres m'ont fait oublié cette déconvenue. L'arganier produit un fruit que nos amies les chèvres vont chercher sur les plus hautes branches, elles le mâchouillent, recrachent le noyau qui sera récupéré par le paysan. A l'intérieur une sorte d'amande produira de l'huile très appréciée aussi bien pour l'alimentaire que pour les cosmétiques tant elle possède de vertus. Je vous conseille d'ailleurs de vous faire plaisir avec un massage berbère à l'huile d'argan, c'est divin et pour environ 12 euros il ne faut pas s'en priver !
Nous avons fait un stop chez l'habitant pour boire un thé à la menthe et goûter à une spécialité "l'Amlou" mélange d'amandes, d'huile d'argan, de miel et d'un peu de chocolat (que je n'ai pas senti) c'était DELICIEUX !!!! Bien sûr c'était avec du pain à la semoule et du bon miel de thym ou d'eucalyptus , c'est une région où l'on récolte le miel.
Cette journée s'est terminée sur une bonne note (bien que j'ai pu constater énormément de pollution à cause des sacs en plastic sur ce site). On peut faire de belles rencontres avec les bergers et les habitants se promenant à dos d'ânes. Le contraste des nouvelles cités en constructions sur le retour nous aura laissé un drôle de sentiment.


Essaouira

La route qui longe la côte jusqu'à Essaouira vous permettra d'apprécier un magnifique panorama. En partant tôt le matin, elle n'est vraiment pas très fréquentée. A 13km avant d'arriver, n'hésitez surtout pas à visiter la coopérative de femme Kaouki où l'on fabrique l'huile d'Argan et tous ses dérivés. Bien sûr, ici, les produits sont légèrement plus cher mais authentique. Les femmes qui y travaillent sont veuves, âgées ou sans famille. Aussi cela permet d'aider un peu ces femmes car si au Maroc elles ont le droits de travailler maintenant il faut savoir que les maisons de retraite n'existent pas, c'est aux familles de prendre en charge leurs parents, encore faut-il avoir une famille !
Nous avions déjà entendu parlé d'Essaouira, très apprécier des français car cette ville ressemble à Saint-Malo avec ses remparts et ses canons, l'on nous a dit que c'est un élève de Vauban qui en aurait dessiné les plans. Lors de notre visite les intempéries ont laissées des traces, des inondations près du port et dans le quartier des artisans mais dans la médina pas de problèmes. Ici, nous n'avons pas été harcelé par les commerçants, nous avons arpentés le quartier juif de long en large, on y trouve de tout mais... franchement l'hygiène alimentaire est déplorable et nous n'avons pas songé une seconde à acheter quelque chose à grignoter ! Par contre le travail du bois et des bijoux est remarquable et l'on se sent bien dans cette ville. La seule chose difficile à supporter pour moi lors de cette excursion c'est le traitement des animaux, les chats en particulier, sous-alimentés mais surtout malades, j'ai vu trop de chatons dans un état pitoyable. Malheureusement c'est ce souvenir là qui me restera !


Imouzzer

Le village d'Immouzer se situe dans une vallée de l'Anti-Atlas entre Agadir et Essaouira. On y voit surtout des arganiers et la route qui est empruntée normalement est bordée d'amandiers. Toujours suite aux intempéries, il y a eu des glissements de terrain et elle a été coupé pour longtemps je pense. Nous avons donc pris une autre route en 4x4 et heureusement car, là aussi, il y avait des éboulis ! Une cascade au milieu des oliviers, un marché impossible à décrire, voilà tout ce qu'il y a à voir !!!



Nous avons constaté un énorme fossé entre le monde rural et les lieux touristique comme Essaouira ou Agadir. je ne dirais pas que nous n'avons pas apprécié notre voyage ou qu'il nous laissera un mauvais souvenir parce que nous avons passé de bons moments avec des amis mais le pays ne nous à pas conquis.

Voyage raconté par lotilia

Photos Carnet de voyage au Maroc


Voir toutes les photos du voyage au Maroc

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Essaouira en longeant la côte depuis Agadir
  • La patisserie la corne de gazelle
  • Le souk du dimanche à Agadir
  • Faire du buggy au milieu des arganiers
  • Goûter l'amlou

Les moins...

  • Attention aux gens qui veulent vous guider à Agadir (ou sortir les euros)
  • Marcher sur la plage d'Agadir sans chaussures (trop de déchets)
  • Inutile de prendre un taxi pour faire le tour de la ville et aller au souk c'est pas loin
  • Beaucoup de contrefaçons dans les boutiques
  • L'eau n'est pas potable (pour nous)

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Maroc

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter lotilia, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à lotilia

Généré en 0,048 secondes