D'extrêmes et de nuances : le Chili

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Amérique du Sud / Chili / D'extrêmes et de nuances : le Chili

Fin 2011, nous nous envolons pour le Chili, un pays dont nous rêvons depuis longtemps. Le voyage, prévu depuis déjà neuf mois, nous emmènera à la découverte de trois régions: la Vallée Centrale, le Désert d'Atacama et l'Île de Pâques. Le Chili est un pays sûr aux habitants ouverts et accueillants et il est la plupart du temps aisé de se déplacer seul.

Photo de voyage en  Chili

Voyage "sac à dos" en Chili de 2 semaines (Janvier 2012) raconté par Shavhynn

Santiago du Chili

La capitale chilienne est une immense mégalopole regroupant à elle seule près d'un tiers de la population du pays. Pourtant, à s'y balader, on ne croirait pas que tant de gens se pressent dans cet espace verdoyant aux innombrables parcs, aux trottoirs fleuris et aux rues longées d'arbres. Ici, tout est vert. Chaque matin, des employés de la ville arrosent consciencieusement les nombreuses parcelles d'herbes que l'on trouve un peu partout. Il semble vraiment faire bon vivre à Santiago, à 100km de la mer et moitié moins des stations de ski. Nous avons vraiment beaucoup aimé cette ville, notre seul regret sera de ne pas nous y être un peu plus promenées à pied ; sa taille et la proximité du métro nous ont découragées, mais elle mérite d'être parcourue plus longuement. Nous avons particulièrement aimé les quartiers de Providencia, où nous logions, et de Bellavista avec ses petites maisons de toutes les couleurs.

Suggestion de visites : La Chascona, l'une des trois maisons du célèbre poète et écrivain chilien Pablo Neruda ; l'un des cerros (collines) de la ville, par exemple Santa Lucia pour son charme ; le marché central ; la Place d'Armes et la Cathédrale ; le Palais de la Moneda.


Valparaiso

Valparaiso, le port mythique, deuxième plus grande ville du pays, bâtie sur 42 (ou 45) cerros qui forment un amphithéâtre ouvert sur le Pacifique. Ses édifices colorés, ses vieux ascenseurs et ses ruelles étroites et tortueuses charment le touriste depuis longtemps. La ville est d'ailleurs entrée au Patrimoine culturel de l'humanité en 2003. Comme quoi il en faut pour tous les goût car nous n'avons nous-mêmes pas du tout accroché avec cette ville qui fut une déception - la seule du voyage, fort heureusement.

Suggestions de visites : La Sebastiana, une autre des trois maisons de Pablo Neruda ; balade sur les Cerros, dont ceux de Concepcion et Alegre (les plus connus) car c'est ainsi qu'il faut visiter Valparaiso, en se laissant aller au gré de ses envies entre les bâtiments et les ruelles et pourquoi pas, ça et là, s'arrêter dans l'un des nombreux ateliers d'artistes de la ville ; la Plaza Sotomayor, avec le bâtiment de l'Armada et le monument aux héros de la bataille d'Iquique.


Viña del Mar

Nous avons profité de sa proximité avec Valparaiso pour aller y faire un tour. En prenant le bus, le trajet est si court qu'on croirait être toujours dans la même ville... à la différence que l'architecture de Viña del Mar est tout à fait différent de celle de Valparaiso. Ici, nous sommes surtout dans un lieu de villégiature tranquille. Nous n'y sommes pas restées très longtemps, juste le temps de nous balader un peu dans les parcs de cette ville elle-aussi connue pour être une "ville verte".


La Vallée du Maipo

La Vallée du Maipo, qui tient son nom du fleuve qui la traverse, s'étend au sud de Santiago et est réputée pour ses vignobles produisant presque essentiellement du vin rouge (tandis que le vin blanc est plus volontiers élaboré dans la vallée de Casablanca, sur le chemian de Valparaiso). Nombreux sont les établissements qui accueillent les visiteurs pour une visite de leur production, avec, généralement, dégustation à la clé. Et pour ceux qui ne s'intéressent pas particulièrement au vin, la Vallée du Maipo garde tout de même un certain intérêt grâce à ses paysages.


Le Désert d'Atacama

Situé dans la région chilienne dite du "Norte Grande", le désert d'Atacama est l'un des lieux les plus secs au monde ; certaines stations météorologiques qui y sont basées n'ont simplement jamais enregistré la moindre goutte de pluie depuis leurs débuts.
Les premiers habitants de cette étendue aride entre toutes sont arrivés il y a 11'000 ans de cela. Plus tard, au XVème siècle de notre ère, ce sont les Incas qui ont eux aussi laissé leur trace dans cette région, en témoignent notamment le "chemin de l'Inca", une longue route qui servait alors au commerce et qui se prolonge jusqu'à Santiago...
Le désert d'Atacama possède des paysages très variés : volcans, salares, lagunes, geysers... et au milieu de tout cela de charmants petits villages et ça et là une ancienne forteresse.

L'idéal pour parcourir la région est de poser son sac à San Pedro de Atacama ; bâti par les Espagnol autour d'une oasis précédemment occupée par les indiens atacamènes puis par les Incas, ce village possède un vrai charme avec ses petites maisons en adobe.


L'Île de Pâques

Rapa Nui, l'Île de Pâques, perdue au milieu de l'océan Pacifique, un endroit comme nul autre Après 5h30 de vol depuis Santiago nous posons enfin le pied sur cette terre de légende. Bien qu'il s'agisse d'un territoire chilien, elle se positionne géographiquement en Polynésie (Océanie) et constitue la terre habitée la plus isolée au monde.

Ici, les touristes viennent surtout contempler les célèbres moais, ces immenses statues au sujet desquels on entend beaucoup de choses ; certains veulent encore qu'une race extraterrestre en soit à l'origine, tandis que d'autres préfèrent penser qu'il s'agit des vestiges d'une civilisation atlante. Bien que les recherches archéologiques aient aujourd'hui répondu à la plupart des questions concernant ces géants de pierre, leur aura mystérieuse reste intacte.

Puis il n'y a pas que des moais à admirer à Rapa Nui, loin de là ; à l'ouest de l'Île, le site enchanteur du Rano-Kau et ses environs étaient entièrement dédiés au tardif culte de l'homme-oiseau. Plus près de la ville, les vestiges de l'Ahu Vinapu témoignent d'une présence inca à Rapa Nui. A l'est, une pierre aux étranges propriétés magnétiques représenterait le nombril du monde. Non loin de là, les plages paradisiaques d'Anakena et d'Ovahe font le bonheur des familles le week-end. Bref, l'Île de Pâques a beaucoup à offrir.



Difficile de mettre des mots sur un voyage qui se résumerait plus volontiers en images et en sensations. C'était un rêve de longue date et la réalisation d'un rêve reste un sentiment unique.
Pour la totalité du voyage, nous avons effectué 8 vols pour un total de 46h passées dans les airs. Le pays est si étendu en longueur que voyager d'une région à l'autre prend forcément du temps. Alors non, le voyage n'est pas des plus reposants, mais oui, il en vaut bien la peine !

Voyage raconté par Shavhynn

Photos Carnet de voyage en Chili


Voir toutes les photos du voyage en Chili

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • L'Île de Pâques, bien sûr, pour ses sites, ses paysages, ses habitants et son ambiance
  • Le Désert d'Atacama, et en particulier (me concernant) la Laguna Chaxa et les Geysers
  • Santiago, bouillonnante et joyeuse !
  • Excellent idée qu'une dégustation dans l'un des nombreux vignobles de la Vallée du Maipo ou d'ailleurs

Les moins...

  • La cherté du voyage
  • Les longues distances et les heures passées dans les avions
  • Petite déception à Valparaiso
  • Une gastronomie globalement très moyenne

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Chili

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter Shavhynn, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à Shavhynn
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Chili

Découvrez d'autres carnets de voyage en Chili (Chili) à découvrir :

Voyage Chili du Nord au Sud : le pays de tous les extrèmes écrit par Lutinou
 

Voyage Nord du Chili : De Valparaiso à Iquique écrit par Mafranchi
 

Voyage Iles magiques du Pacifique écrit par hugues
 

Résident à  Valparaiso (Chili) de  (Août 2008) raconté par Mafranchi Valparaiso, la joya del Pacifico écrit par Mafranchi
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé au  Pérou de 2 semaines (Novembre 2002) raconté par icare Il était une fois... le Pérou écrit par icare
 

Voyage en  Argentine de 3 semaines (Octobre 2005) raconté par stéphanie Patagonie : entre Chili et Argentine écrit par stéphanie
 


Généré en 0,075 secondes