Un roadtrip autour des États-Unis 14 400 km en 17 jours !!!!!

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Amérique du Nord / États-Unis / Un roadtrip autour des États-Unis 14 400 km en 17 jours !!!!!

Par influence ou par folie passagère, moi et ma blonde avions décidé de partir en auto faire le tour des États-Unis. Quelques choses de simple sans courir et puis au final... Ce fut une course folle !!!

Photo de voyage aux  États-Unis

Voyage aux États-Unis de 2 semaines (Août 2011) raconté par martinvaudry

Jour 1 : 11 aout 2011, départ 23h, Ste-Cécile, QC / Watertown, NY – 402 km total = 402 km

Nous partons enfin pour notre roadtrip. Bien que préparé quelques peu puisque nous avions un maximum de 18 jours pour faire notre périple. Nous avons donc roulé jusqu’à la autoroute 40. Premier problème, nous ne pouvons prendre la bretelle vers Ottawa puisqu’il y avait des réparations. Nous avons donc été vers l’est jusqu’à la première sortie afin de faire demi-tour. Nous pouvions donc revenir sur nos traces et allez vers l’ouest pour de vrai. Juste avant de franchir la ligne de l’Ontario, un automobiliste nous a fait signe que la valise de mon auto était ouverte. Je me suis donc arrêté sur le côté pour effectivement constaté ce qu’il nous faisait comme signe… Par chance, rien ne manque. Nous avons traversé vers l’État de New York à la hauteur de Cornwall. Nous avons arrêté notre route dans un Mcdo de Watertown pour y dormir quelques heures.


Jour 2 : 12 août, de Watertown, NY / Englewood, OH – 689 km - total = 1457 km

Nous sommes partie ce matin-là plein d’énergie et d’excitation. C’était notre vrai première journée de voyage. Notre première destination fut Niagara Falls dans l’État de New-York.( http://www.niagara-usa.com/) Nous y avons passé un maximum de deux heures. La pluie a eu raison de nous. En vrai le temps qu’on parte, la pluie cessait. Nous avons roulé jusqu’à Englewood dans l’Ohio en passant par Columbus pour y passé la nuit dans notre premier motel. Au total, nous avons 4 péages : 11.65$


Jour 3 : 13 août, de Englewood, OH / Chandler, OK – 1342 km – total = 2799 km

Première vrai grosse journée. Nous avons passé autour d’Indianapolis. Avec les réparations, même le GPS ne pouvait réellement savoir ce qu’il devait faire ou pas. Donc nous nous sommes retrouvés dans un quartier de travailleur moyen. Ensuite, 1er arrêt = St-Louis au Missouri après 593 km. Nous avons visité L’arche et son musée (http://www.nps.gov/jeff/index.htm). Comme le Mississippi divise le Missouri et l’Illinois, nous avons profité de l’occasion pour mettre notre pied dans le fleuve afin de pouvoir se venter que nous avions touché le Mississippi. Ensuite, nous avons repris la route. Nous avons vu plusieurs affiche dont une qui nous interpellait ! Premier déplacement non prévu…. Une grotte à Springfield, MO.( http://www.fantasticcaverns.com/) Nous avions prévue donner un coup d’œil à cette ville mais pas nécessairement en faire une activité. Le tour prend environ une heure. Nous avons appris qu’elle a servi de refuge pour des sœurs, pour des militaires et même servit à quelques occasions de scène pour des spectacles. Après ceci, nous avons donc reprit la route pour Oklahoma City, notre prochaine destination. La fatigue ce faisant sentir, nous avons donc profité d’une sortie d’autoroute pour mettre du gaz pour ce trouvé un coin pour dormir. La petite ville de Chandler en Oklahoma aura donc été notre refuge. Nous embrassions à ce moment, la route 66, la fameuse route mère.


Jour 4 : 14 août, de Chandler, OK / Santa Rosa, NM – 880 km – total = 3679 km

Avant notre départ de Chandler, j’ai profité de cette journée pour faire le premier changement d’huile du voyage. Notre premier arrêt : Oklahoma City à peine 100 km plus loin que Chandler. Nous nous sommes promenés dans la ville. Nous avons donc vue le jardin botanique, un building en construction avant de nous arrêter vis-à-vis le National memorial (http://www.oklahomacitynationalmemorial.org/). Il est destiné à garder en mémoire tous ceux et celles ayant péri dans l’attentat du 19 avril 1995 fait par un sympathisant du mouvement des miliciens, Timothy McVeigh. Ensuite, après quelques clichés, nous avions pris le chemin du musée. Dans, nous avons pu apprendre comment et pourquoi ce type a voulu faire cet acte terroriste. Après avoir vue les 3 étages du musée, nous partions en direction d’Albuquerque au Nouveau-Mexique. Sur notre route nous avons visité un magasin Cherokee. Pleins de belles choses "fait" par les indiens pour commémoré leurs peuples. Je n’ai acheté qu’un collier avec une pierre ayant pour gravure une patte d’ours. Nous sommes arrêtés au Texas dans un petit village sur la route 66 car une affiche parlait d’un musée de la route 66. Par contre, le musée comme le village semblait fermé.. désert…. Nous avons repris la route pour nous arrêter à Canyon City, soit 611 km de parcouru depuis le début de la journée.

Ma blonde voulait voir un ranch… Nous avons donc vue un ranch. Mais pas comme on aurait voulu le voir car, puisqu’on était en début de soirée, tous étaient fermé. Par contre, nous nous sommes arrêtés près d'un de ceux que nous avons vu. Les chevaux étaient là près d’un Canyon. C’était vraiment beau. Nous avons repris la route. Le paysage qui avait déjà beaucoup changé, donnait de plus en plus l’impression que le désert rouge de l’Arizona s’approchait. Dernier arrêt de la journée : Santa Rosa. Besoin de sommeil obligeait !!


Jour 5 : 15 août, de Santa Rosa, NM / Williams, AZ – 1097 km – total = 4776 km

Notre premier arrêt de la journée était à Albuquerque au Nouveau-Mexique. 183 km de route nous séparait de cette magnifique ville. Nous cherchions un musée d’archéologie. Nous n’avons pas trouvé. Par contre, nous sommes tombés sur un certain Jimmy d’origine marocaine. Sa mère parlant bien le français vie ici au Québec. C’est d’ailleurs sur l’autoroute près de cette ville que nous avons vu nos premiers cactus dans leur milieu naturel. Après quelques allez et venu dans la ville dont un passage sur la toujours mythique route 66, nous partions pour notre deuxième arrêt : El Morro (http://www.nps.gov/elmo/index.htm). Ce n’était pas prévu mais ça en valait la peine. C’est vraiment un beau parc. Il y a des rochers, cactus, écritures sur les murs datant de l’apparition des premiers espagnols, des ruines d’un peuple vivant en hauteur. D’ailleurs, nous avons été surpris par 3 hommes dans ces ruines. En effet, ils travaillent pour le parc et préservaient les ruines en solidifiant les murs. On a beaucoup appris sur rythme de vie de ce peuple et comment, ils vivaient dans ces temps reculés.

Nous sommes parti de là remplis de belles images. Nous avons vue sur la route une pancarte indiquant qu’il y avait un cratère de météorite (http://www.meteorcrater.com/). Nous avons donc changé quelques peu l’itinéraire afin d’aller le voir. C’est spectaculaire, c’est très grand. Mais c’est tout de même 30$ par adulte. Pour le souper, nous avions franchi les limites de l’Arizona. Nous avons donc arrêté à Flagstaff après avoir roulé 796 km durant la journée. Un steak house du nom de Black Barts Steak House (http://www.blackbartssteakhouse.com), nous attendait.. enfin bref, ce qu’il y a de particulier avec ce restaurant, c’est que les serveurs chantaient. L’ambiance était familiale bien que les prix étaient relativement plus cher ce à quoi je m’aurais attendu d’une place où la viande est roi. Sans parler de tous les panneaux que nous pouvions voir depuis l’Oklahoma faisant la promotion du repas gratuit à celui qui mangeait son 72 onze. Nous repartions sur la route en direction du Grand Canyon. Rendu sur place, aucune place pour dormir. Nous avons donc retourné sur nos pas à la ville la plus proche ayant plus qu’un cheval, la maison du sheriff et deux moutons. J’ai nommé Williams.


Jour 6 : 16 août, Williams, AZ / Grand Canyon, AZ – 497 km – total = 5223 km

La journée est partie un peu comme elle a fini, c'est-à-dire tout croche. En prenant des dépliants au Super 8 de la ville de Williams, là où nous dormions, nous avions vu un portant sur du rafting. Tout excité, nous avions appelé pour se renseigner sur le prix et ainsi réserver notre place. Ce que nous avons appris en inscrivant l’adresse dans le GPS était que nous étions à 2h30 de la destination avec seulement 2h15 pour nous rendre. Nous avons donc roulé a vitesse folle. Je n’écrirai pas la vitesse mais mettons que nous allions plus vite un peu que la population du coin qui roule déjà très vite. Donc nous arrivions à Page toujours en Arizona juste à temps. Nous avons appris que ce serait du Soft rafting. Ce n’était pas ce que nous voulions. Mais nous ne pouvions nous faire rembourser. Nous avons donc fait le tour de bateau. Nous avons appris beaucoup de chose sur le Glen Canyon (http://www.nps.gov/glca/index.htm). Nous avons vue de magnifique paysage. Le tour commençait à 13h pour se terminé à 18h00.

J’ai posé mon pied dans l’eau de la rivière Colorado. Elle était à 6.67 degré Celcius (44F) J’ai eu la chance de prendre en photo un mouflon du désert. (Desert Bighorn Sheep) Nous avions parlé le lendemain à un officier du parc du Grand Canyon. Il était vraiment surpris de voir une photo de l’animal dans son état naturel. J’avoue que j’étais fier.

Pour revenir à la journée, nous sommes partis et comme pour l’arrivée nous avons fait le plus vite possible pour voir le Grand Canyon avant que la nuit tombe. Nous sommes arrivés à temps mais pas assez pour prendre de bonne photo. Maison comme on était dans le parc, et que tout le monde partait, on en a profité pour rester, se faire une petite bouffe et dormir dans le station du desert view à quelques pied du Canyon.


Jour 7 : 17 août, Grand Canyon, AZ / Las Vegas, NV – 494 km– total = 5717 km

En matinée, très tôt, nous partions à la chasse du Grand Canyon (http://www.nps.gov/grca/index.htm) prenant vidéo et photos. Sur le retour vers la route principale, nous avions déjeuné près de ruine d’un petit village ayant été fait par les premières nations. En descendant, vers Williams (près de l’autoroute 40) nous avions parcouru un peu de terrain avions le temps de flâner un peu. Nous avions vu et appris que oui il était possible de faire du rafting (réel) dans le grand Canyon mais que seulement une compagnie l’offrait. Rendu au bureau du truc pour les packages, on a appris que le Grand Canyon offre qu’un forfait rafting soit 3 jours. Car un coup entré dans la gorge pas moyen d’aller chercher en plein milieu de la rivière Colorado. La faim nous à prit. La déception aussi. Nous décidions arrêté à un autre Steak House le Rod’s steak house (http://www.rods-steakhouse.com/) Après avoir mangé, on arrête au Bearizona. Un parc Safari de gros animaux tel que ours noirs, bison, Mouflon du désert et un peu plus pitoyable, des animaux de la ferme et quelques bêtes que nous retrouvons partout.

Ayant terminé ce détour, nous partions pour Las Vegas. La première chose que nous avons fait en arrivant, ce fut d’arrêté à un truc de massothérapie. Au départ, c’était pour les deux mais la femme là-bas semblait que ce soit fait l’un après l’autre sauf que nous voulions profiter de notre temps puisque nous faisions que passer. J’ai donc laissé faire et laissé ma blonde se faire dorloter seule. Un coup le massage fait, nous étions prêts pour la Strip. Nous avions trouvé un stationnement au Luxor et ce gratuitement… Un fait, nous voulions amener de la bière et donc nous l’avions caché dans des bouteilles. En faisant ceci, deux californiens sortant de leur autos avec une caisse de 12, s’en prirent chacun 2. Une à la bouche, ils partirent vers la rue. Il semblerait que la ville du vice, soit encore plus vicieuse que je l’aurais cru.

Nous déambulions dans la rue à la recherche de point intéressant... que dire plus intéressant car tous semble intéressant. Nous sommes entrés dans le New-York. Tous est imité, L’Empire State building ou bien la statut de la liberté. Rien n’est laissé au hasard. Seulement un peu plus petit. En Marchant, nous avions vue juste avant New-York un motel qui semblait miteux…. Je me suis dit que ce serait parfait pour ne pas dormir beaucoup mais au moins on serait où dormir… 40$ pas mal… donc pour revenir, nous étions à New-York. On a vu une pizzéria, nous avions pas souper… 11$ de bonheur…. Deux pointes. Un vol mais la faim justifie les moyens… J

En retournant vers la sortie, nous sommes passés en face du Coyote Ugly bar. Comme ma blonde aimes danser, elle m’a presque tordu un bras, j’ai dit presque… Après avoir payé l’entrée 10$ chaque, nous étions dans ce mythique bar… Mais 2 ou 3 colons, renversait la bière sur un peu tout le monde. C’est donc après seulement 45 minutes, nous étions déjà partie. Nous avions continué de marcher en direction du César Palace. Paris…en face du célèbre Bellagio (http://www.bellagio.com/fr/). En entrant dans le miniature Paris, nous apercevons l’entrée de l’hôtel 4 étoiles : LE PARIS (http://www.parislasvegas.com/casinos/paris-las-vegas/hotel-casino/property-home.shtml). Pour le fun on a été voir les prix, en nous faisant dire 70$, nous nous sommes dit que ce serait vraiment génial d’y dormir et donc. Perdre 40$ pour l’autre chambre valait le coup. C’était le cas. J’ai donc laissé ma blonde dans la chambre et je suis parti à la course vers le stationnement Luxor (http://www.luxor.com/fr/). Une heure plus tard... juste pour donner une idée de comment loin j’étais à pied de l’hôtel, je revenais avec les valises. Ce qui est frappant de Las Vegas est que tout semble permis et que tous les rêves même les plus fous, sont réalisable. Du coup, chaque intersection, était un stand à pimp. Hey! Prends ça.. appelle le numéro la fille sera dans votre lit dans moins de 20 minutes…. Voici le genre de chose que nous nous faisions proposer.


Jour 8 : 18 août – Las Vegas, NV / San Diego, CA – 571 km – total = 6288 km

Donc au matin on s’est baigné sous la tour miniaturisé de la tour Eiffel. On a replacer dans l’auto tous notre stock, car pour dormir dans l’auto s’était déjà très compliqué là, dans des coins plus peuplé, nous ne voulions pas attiré l’attention et nous voulions aussi faire plus de place. Juste avant de quitter Las Vegas, on a fait ce que plusieurs font à Vegas….. Et oui, on s’est remarié… Bah ça faisait presque un an jour pour jour que nous nous étions marié mais surtout la symbolique de le faire dans cette ville dans la fameuse petite chapelle sur la Strips ! Donc, mise à part la matinée, ce fut une journée plutôt tranquille. Nous avons roulez jusqu’à San Diego. Mais nous avons eu droit à nos premiers moments de traffic. On a trouvé un Walmart à notre arrivé. Ah oui, nous sommes allés souvent depuis le début du voyage, pour une nouvelle carte de mémoire, pour de l’eau, pour de la bouffe…etc… Après avoir mangé. Nous nous sommes aperçu que nous n’étions pas à San Diego mais à National City. Donc chemin faisant, nous retournons vers la ville. Cherchons de quoi à faire... Finalement on décide d’aller prendre une bière mais près de où nous dormirions. C’est là qu’on a atterrit à Lemon Groove. Passe au motel en premier afin de déposer nos choses, ont voir qu’on peut se rendre au petit bar à pied. Cependant un coup dans la chambre le sommeil nous interpellait.


Jour 9 : 19 août - San Diego, CA et environs

Le matin fut un matin d’un rare effroi pour ma part. Comme nous le voulions, nous sommes partis vers Tijuana au Mexique. Dès le départ, le douanier nous a demandé pourquoi nous voulions aller là. On a dit que c’était pour la plage, que nous voulions nous baigner. Il nous a demandé ensuite si nous avions des amis ou de la famille là-bas. Après quelques discussions, il finit par nous laissé aller. C’est rendu près de la plage que nous avions compris son message. Vous êtes blanc, ce n’est pas un coin pour vous… Donc après seulement 20 minutes, nous voulions rentrer aux USA. C’est ce que nous avions fait. Pour dire vrai, ça nous a pris presque 2 heures pour retourner de l’autre côté de la ligne. C’est sans parler du Duty Free qui est directement sur l’autoroute tellement ça ne roule pas. On a vue des gens attendre prêts des lignes afin de pouvoir y passé une fois la nuit arrivé. On s’est fait rentrer dedans (en auto) par un autre chauffeur devant la police et rien n’a été fait. Je veux simplement mettre de quoi au clair. Je ne parle pas ici du Mexique, je parle seulement de Tijuana. Car le reste du pays n’est pas aussi mafieux et corrompu. Encore là, il y a surement des quartiers plus accueillants. Nous avons ensuite pris la route de La Jolla. Une petite ville donnant directement sur le pacifique où nous pouvons faire du surf. On a essayé sans prendre de cours car il était trop tard. Bonne nouvelle, je suis en mesure de me tenir en équilibre dessus…. Assis ou à quatre pattes... le vrai surf... un autre fois… peut-être.

Après ce désastreux moment où nous avions des attentes de réussite… Nous sommes retourné vers San Diego et nous nous sommes dirigés vers le Zoo. Le fameux zoo de San Diego. Super grand, pleins d’animaux et d’arbres de toute sorte. La cerise sur le sundae c’est que nous sommes arrivées vers 17h00. Donc à 20h30, il fait noir. Nous avons donc vu l’emblème du zoo, un panda, dans le noir. Mais la photo est assez réussit !! Après, nous sommes repartit pour aller au même motel que la veille à Lemon Groove.


Jour 10 : 20 août – San Diego, CA / Temecula, CA – 345 km – 6633 km

Nous nous sommes levé avec le flash d’aller voir des vignobles. J’avais déjà parlé à ma blonde que j’aimerais voir ça et bien c’est ce que nous avons fait ! Juste avant de quitté San Diego, nous nous sommes arrêté visité un porte-avion, le USS Midway. (http://www.midway.org/) Nous nous sommes donc rendus à Temecula toujours en Californie. (http://www.temeculajeeptours.com/) Nous avions 3 places à faire. Donc le premier arrêt nous a permis de rencontrer notre premier québécois. Seulement, il vivait à Temecula depuis 24 ans. Très sympathique, nous avons jasé avec lui de tout de rien sur cette ville et de notre voyage. Il était très impressionné par tout ce que nous voulions voir dans le temps que nous disposions. Ensuite, au moment de quitté ce premier endroit où nous avions déjà bu 4 ou 5 verres, nous nous dirigions vers le deuxième vignoble en compagnie cette fois d’un couple de Californien. On a jasé ensemble et eu aussi nous trouvait assez fou. Ils ont eu le droit à un cours de sacre en québécois.. pur délice. Après nos 6 verres, il était temps de quitter pour le dernier vignoble. Mais avant de se rendre, Notre chauffeur nous a fait faire un tour vers un Belvédère où la vue était magnifique. Ensuite le dernier endroit… nous sommes sortis de là… maganer… un peu. Donc question de faire passer le flux d’alcool, nous avons soupé dans un restaurant japonais le sho gun. C’était bon mais ce qui a retenu notre attention, c’est un couple de personne âgé qui se sont intéressé à notre voyage. Ils ont des enfants de notre âge. Ils nous ont même offert si nous passions dans leur coin pour dormir chez eux ou manger ou quoi que ce soit.. Vraiment sympathique et charmant. Sortant de là, la fatigue de la journée était au rendez-vous. Nous avons donc dormi dans le coin.


Jour 11 : 21 août – Temecula, CA / Los Angeles,CA – 137 km – Total = 6770 km

Nous nous sommes levé tôt. 1 heure et des poussières plus tard, nous étions à L-A. Nous avons visité le Walk On Fame, 3 musées (Word’s guinness Record, Wax Musueum et Believe it or not) et Universal Studios. On a eu la chance en entrant, un couple de personnes dans la 50aine, nous ont donné leur passe VIP. Ce qui veut dire que nous n’avions pas à attendre les files d’attentes. Nous passions toujours avant les autres… Nous avons été voir les studios. Les maquettes de villes dont la mairie du film Back to the future, Far west, New York, villa mexicaine et l’écrasement de l’avion dans le War of the World avec Tom Cruise. Nous avons aussi vue comment il faisait des effets spéciaux et aussi assisté avec un tremblement de terre dans un métro, avec inondation, métro qui sors de ses rails... Vraiment cool. Ensuite, nous nous sommes trouvé de quoi manger, dormir et après, nous avons tenté de trouvé un bar pour danser ou de quoi du genre... mais c’était un dimanche… oui oui.. L-A dors aussi le dimanche.. juste nous faut croire…


Jour 12; 22 août – Los Angeles, CA / San Francisco, CA. 430 km - Total = 7200 km

On s’est levé et nous sommes partie de Los Angeles vers midi. Nous avions hâte d’arrivé à San Francisco. Une ville que j’avais placé un gros X dans l’itinéraire. Nous sommes donc arrivé vers 17h00. On s’est stationné dans un hangar près de Pier 33 là où décolle les bateaux pour Alcatraz. Mais comble de malheur on nous dit que les billets ne sont plus disponible avant le 29 août. Donc on part à la recherche d’un Mc Do pour manger et réfléchir à ce que nous pourrions faire. C’est là, que par un certain miracle. Je me stationne à côté d’un stand étant écrit Alcatraz tours. J’ouvre la porte, je vais vers ce stand et pose les questions d’usage. Effectivement, il a des billets mais il faut acheter un package incluant un tour de la ville. Satisfait mais ayant peur de se faire avoir étant donné qu’il voulait qu’on le paie en argent. Après avoir mangé, on a trouvé une auberge internationale au centre-ville. On s’est stationné près dans un stationnement sous-terrain pour 22$ par 24 heures. Après avoir porté nos bagages dans notre chambre, nous avions décidé d’aller au petit bar. Et c’est là que nous avons parlé pour la seule fois du voyage a des touristes québécois. Deux filles en road trip mais elles avaient, contrairement à nous, prisent l’avion jusqu’à San Francisco. Nous avons passé aussi la soirée avec deux français d’origine mais habitant Montréal depuis près de deux ans dans la même soirée. Nous avons eu beaucoup de fun avec ces 4 comparses. Nous sommes allés dans un Irish pub près de l’auberge. Ensuite, nous sommes revenus à l’auberge pour se commander une pizza. Les All-dress n’existe pas aux USA, il faut commandé le topping que l’on veut.. et ils te chargent.. bon à savoir, on s’est ramassé avec une pizza grec sans olive noir.

Notre chambre était une chambre à 4. Il avait une australienne en visite de toute le sud-ouest américain et une allemande âgée et sourde. Vraiment un calvaire, elle n’entendait rien donc, ne se rendait réellement pas compte du bruit qu’elle faisait. Bref, la nuit fut courte.


Jour 13 : 23 août – San Francisco, CA

Nous avons profité de cette journée pour se la couler un peu douce. On a fait le tour de la ville avec le bus. On est sorti une couple de fois du bus pour voir ce qu’il nous disait comme la Lombard Street qui est tellement en pente qu’une partie est en serpentin afin de ralentir la descente. Nous sommes arrivées à L’auberge vers 17h30. Juste le temps de se revitaliser et de repartir prendre le métro pour aller voir la partie de baseball au AT&T park (http://mlb.mlb.com/sf/ballpark/index.jsp). Le domicile des Giants de San Francisco dans le baseball majeur. Les Giants ont perdu la partie 7-5 aux mains des Padres de San Diego. Bien qu’ils aient fait une remonté pour égalé le compte à 5-5, ils ont flanché en début de 9ième manche. Nous sommes retournés à notre auberge mais cette fois-ci, on a dormi dans une chambre privée.


Jour 14: 24 août – San Francisco, CA / Death Valley, CA – 890 Km – total = 8380 km

Il était temps de partir. Nous avons donc été au jardin Botanique, au jardin japonais (vraiment très beau) et au musée d’art asiatique. Ensuite, la pièce de résistance, Alcatraz (http://www.nps.gov/goga/index.htm). Nous sommes embarqués dans le bateau et à peine le temps de se rendre compte qu’il était parti, nous arrivions sur l’île. Nous avons visité la prison et avons appris comment 3 gars, qui sont toujours par retracé se sont échappés. Nous avons aussi appris que Mr. Capone, était souvent au trou. Là où les gars mangeaient, chantaient, faisaient de la musique et où ils espéraient (sortit de là) Le tour a duré un bon 2 heures. Quand nous sommes revenus sur la terre ferme, nous avons pris le cap pour Death Valley. Nous sommes donc arrivés vers 5h00 du matin dans le parc national de Death Valley (http://www.nps.gov/deva/index.htm) et il faisait déjà 36°c. Il faut dire que si je ne m’étais pas trompé ont aurait fait cet escale tout de suite après Las Vegas, on aurait sauvé en KM et en heure de sommeil J


Jour 15: 25 août - Death Valley, CA / Nephi, UH – 1086 km – total = 9466 km

Aussitôt déjeuner encaissé vers 6h15, nous partions à l’aventure. Nous avons visité Badwater, devil golf course (balle de sel qui se forment par la disparition du lac). Dante’s View, Scotty’s Castle, les dunes de sable, la ville fantôme Rhyolite (http://www.rhyolitesite.com/) et quelques autres endroits beaux à voir comme le pont naturel (en pierre).

L’histoire du Scotty’s Castle (http://www.nps.gov/deva/historyculture/scottys-castle.htm) a retenu mon attention car c’est le "american dream" à son meilleur. Walter Scott est un arnaqueur né. Donc en 1922 il commença la construction d’une villa en convaincant un millionnaire de Chicago, Albert Johnson d’investir dans sa mine d’or et de lui permette de construire cette construction. Cependant, Mr. Johnson bien qu’il lui ait donné beaucoup d’argent ne se doutait pas que ce n’était que supercherie. Mais quand il décida de visité, il était si emballé par le château et l’Endroit que bien qu’il sut que la mine n’ait jamais existé continua de payé Walter Scott car ses histoires attira les touristes donc l’argent. Il aura donc été considéré comme le propriétaire aux yeux des touristes. C’est de la que vient le nom. Aujourd’hui ce n’est qu’un monument. Tout est comme à l’origine. Comme le temps passe vite, nous sommes partis le plus vite possible vers notre prochaine destination, Yellowstone. Au moment de décollé, il faisait 54°c (14h00) Nous nous sommes finalement arrêtés à Nephi dans L’Utah pour y passer la nuit. C’est aujourd’hui que nous avons appris que Irène était en route et que dimanche elle atteindrait New-York et donc par la bande le sud-est québécois.


Jour 16: 16 août – Nephi, UH / Cody, WY – 1024 km – total = 10490 km

En ce matin toujours aussi chaud, mais nettement moins que la veille, j’ai commencé par faire un changement d’huile dans le stationnement du motel. Presque pas de dégât sur l’auto, tout va bien. Nous sommes prêts à partir. Premier petit arrêt à Salt Lake City afin d'y voir le centre universel généalogique ainsi que le temple mormon. Chaque jour et ce depuis même avant le départ, je regarde mes pneus et me demande si je vais me rendre à ma prochaine destination. Sur la route, nous avons passé par Idaho falls. Au départ, on pensait dans notre périple avoir le temps de nous y arrêté pour passer la nuit. Cependant, la réalité nous a poussé à effleurer cette gentille petite ville. Le climat bien que sec, nous démontre plus de verdure et de montagne. Roulant plus souvent qu’autrement sur des routes, nous traversons plusieurs villages au style unique. Le far west du cinéma, était réellement là... c’était étrange.

Dans mes recherches, je n’avais pas pensé à regarder partout et partout. Ce que je veux dire, il y a des choses qui ont passé sous le silence donc, je n’ai pas vu. Comme le parc Grand Teton (http://www.nps.gov/grte/index.htm). Juste le nom est assez comique. Mais ça n’arrête pas là. Nous avons vue, dans L’idaho, la ville de Malad. Dans Le parc National Yellowstone (http://www.nps.gov/yell/index.htm), Gros ventre, nez croche et Belle fourche se succédèrent. Tout cela pour dire que nous nous sommes enfin rendus dans le parc de Yellowstone. Première affiche, faites attention aux ours. On le savait mais de voir l’affiche, te donne ce petit coup de... je vais faire attention...

Premier arrêt : Lac Lewis. Nous avions faim. Table à picnic, nous avons mangé pour ensuite donner un coup d’œil sur ce magnifique lac. J’ai encore une fois pris le temps d’y mettre mon pied. L’eau la moins froide que j’ai touché autre que dans la douche ou à La Jolla près de San Diego. Après s’être reposé, il fallait se dépêcher. La nuit pouvait tomber assez vite. Première destination du parc, Old Faithful. L’un des Geyser les plus intenses et les plus stables. C’est à-dire qu’il éjecte son eau aux 93 minutes. Régulier comme une horloge. Ensuite, nous avons passé au Biscuit Basin, au Midway Geyser basin afin d’y voir le Grand Prismatic Sping. Ce genre de bassin est rempli d’eau et de bactérie. Les couleurs sont magnifiques. Comme c’est une source d’eau chaude le contraste avec la température crée une brume. De toute beauté. Aucune photo ne pourrait vous montrer ce que les yeux et l’imaginaire peuvent procurer comme sentiment. La nuit tombée nous étions sur notre départ pour le plus loin possible vers l’est. Le temps commençait à presser. Donc pendant que la douce demoiselle dormait, je roulais en essayant de rester éveillé. À la hauteur de Cody toujours dans ce Wyoming enchanteur, j’abandonnais, je devais dormir. Petit motel, nous nous éteignons pour la nuit !


Jour 17: 17 août– Cody, WY / Worthington, MN – 1415 km – total = 11905 km

La journée commença assez tôt. Nous devions revenir et on savait que le temps commençait à manquer. Donc après un déjeuner léger, nous nous dirigions vers ce qui serait notre avant dernier arrêt, le Devil’s Tower (http://www.nps.gov/deto/index.htm), toujours dans le Wyoming. Pour ceux qui pourrait se demander c’est quoi, c’est un monolithe qui figure dans quelques films comme Close Encounters of the Third Kind (http://www.imdb.com/title/tt0075860) de 1977 et plus récemment, Paul (http://www.imdb.com/title/tt1092026/) en 2011. Bref avant d’arrivée à cette destination, nous nous sommes arrêté dans la petite ville champêtre de Buffalo à près de 150 km de notre objectif.

Après avoir mangé, nous étions prêts pour reprendre la route. Le restaurant, un steak house, était très beau avec tous ces animaux empaillé, son style très 1900. Je ne veux pas lancer de débat à savoir si c’est bien ou non pour les animaux, mais le style ‘fitait’ avec. Première impression quand je l’ai vue... eh il est plus vert que ce que j’ai pensé. Je le voyais comme couleur roche. D’ailleurs en regardant des photos un peu partout, mon idée n’était pas fausse. Ma mémoire, ne m’avait pas joué de tour. Tout ça pour dire qu’après une 20aine de minute nous repartions. J’aurais aimé l’escalader, visiter un peu autour mais le temps nous manquait. J’ai eu une pensé spéciale pour un collègue pour qui s’était son rêve de voir ce bout de roche griffé. En effet, selon une légende indienne raconte que quelques filles sioux cueillaient des fleurs, lorsqu'elles furent prises en chasse par des ours. Se sentant pris de pitié pour ces filles, un Grand Esprit souleva le sol sous elles. Les ours tombèrent en griffant les parois de longues marques verticales. Cet endroit est resté sacré pour certaines tribus. Pendant le mois de juin, elles y procèdent à des cérémonies. Il est alors demandé aux visiteurs de ne pas escalader le rocher, ce qui est considéré comme une profanation par les Amérindiens. Bon, il faut en prendre et en laissé mais c’est le petit bout d’histoire relié à ce monolithe mythique.

Le chemin n’étant pas terminé, nous nous dirigions ensuite vers notre dernière et non la moindre destination, Le mont Rushmore à Keystone (http://www.nps.gov/moru/index.htm) non loin de Rapid City dans le Dakota du sud. Après une 60aine de minutes, nous étions sur place. Première impression : c’est plus petit que je l’imaginais. Mais en regardant, on peut voir que le quai pour touriste reste tout de même assez loin. Il faut dire que ça reste quand même un rocher qui pourrait se détacher. Donc, Après avoir parlé avec un guide afin d’en savoir un peu plus sur ce monument, nous partions pour de bon vers la maison. Nous nous arrêtions pour la dernière fois à Worthington dans le Minnesota.


Jour18: 18 août– Worthington, MN /Ste-Cécile, QC. 2505 km– total=14410 km

Ce fut un dernier 24 heures rempli de champs, de villes, de route. Nous avions hâte de retrouver notre chez soi. Donc durant près de 24 heure d’affiler, nous nous sommes alterné la route afin de revenir le lundi matin. Nous nous sommes arrêté pour mettre du gaz, manger et aller aux toilettes qui plus souvent qu’autrement, on essayait de coordonné pour que les 3 éléments soient en même temps. Plusieurs villes tel que Chicago ou Detroit était sur notre passage et sur nos destinations du départ. Le manque de temps aura donc eu raison de nous. Ce n'est que partie remise



Au finale, 26 arrêts pour mettre du gaz. Pas toujours quand nous étions dans le E. Des fois, dès la moitié nous ne prenions pas de chance. La voiture nous à jamais fait défaut sauf entre le Grand Canyon et le Glen Canyon où il ne voulait plus accélérer et même qu’il diminuait sa vitesse jusqu’à ce que je donne un downshift de fou qui, on dirait, a secoué la voiture et nous n’avons plus eu de problème par la suite.

États traversé:
New York, Pensylvanie, Ohio,Indiana, Illinois, Missouri, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona, Californie, Nevada, Utah, Idaho, Wyoming, Dakota du Sud, Minnesota, Wisconsin, Michigan,

1354 photos 10 heures 3 minutes de vidéos en HD

Voyage raconté par martinvaudry

Photos Carnet de voyage aux États-Unis


Voir toutes les photos du voyage aux États-Unis

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Les endroits à ne pas manquer, il y en a trop, par contre : Grand Canyon, Yellowstone et San Francisco ont été mes coups de coeurs !
  • En roadtrip, toujours vous faire une liste avant de partir de chose à apporter et vérifier avant de partir que vous avez tous !!!
  • Oubliez les préjugés que vous avez, en général les américains sont super compréhensif pour votre anglais, si vous êtes perdu, ils vous aideront
  • Prévoir plus de temps que prévu. Si vous n'avez que 14 jours de vacance, prévoyez que des activités pour 10 ou 12 jours. Rendu sur place, il y aura plusieurs choses qui pourraient vous attirer et que vous n'aviez pas prévu
  • Arrêtez au bureau touristique (visitor's center). Vous aurez l'occasion de voir tous les activités touristiques et même recevoir des renseignements sur ce que vous pouvez voir en dehors des zones touristiques si c'est ce que vous cherchez

Les moins...

  • Tijuana, Mexique ne devrait pas être une destination, du moins pour le moment (très dangereux)
  • Salt Lake city, à part le temple Mormon qui est gigantesque, ce n'est pas touristique plus qu'il faut
  • Oklahoma city sauf pour voir le monument de l'attentat

Que pensez-vous de ce carnet de voyage aux États-Unis

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter martinvaudry, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à martinvaudry
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage États-Unis

Découvrez d'autres carnets de voyage aux États-Unis (États-Unis) à découvrir :

Voyage aux  États-Unis de 3 semaines (Juillet 2009) raconté par willou Tous à l'Ouest ! écrit par willou
 

Voyage aux  États-Unis de 3 semaines (Juin 2010) raconté par lotilia Côte ouest des états-unis (2ème partie) écrit par lotilia
 

Voyage organisé aux  États-Unis de 2 semaines (Septembre 2009) raconté par kokiyage Il etait une fois l'ouest americain... écrit par kokiyage
 

Voyage aux  États-Unis de 3 semaines (Juin 2010) raconté par lotilia Côte ouest des Etats-Unis (1er partie) écrit par lotilia
 

Voyage organisé aux  États-Unis de 1 semaine (Juin 2007) raconté par sandrine Ruée vers l'ouest américain écrit par sandrine
 

Voyage aux  États-Unis de 1 semaine (Janvier 2012) raconté par martinvaudry De la Floride à la Louisiane écrit par martinvaudry
 


Généré en 0,042 secondes