Laos - Cambodge - Novembre 2011 (2ème partie)

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Cambodge / Laos - Cambodge - Novembre 2011 (2ème partie)

Nous voici au Cambodge. Après notre périple au Laos, nous sommes contents de retrouver ce pays que nous avions tant apprécie l'an passé. Cette fois-ci, nous n'irons pas à Angkor, car nous souhaitons visiter le Ratanakiri à fond, et suivre le Mekong jusqu'à Phnom Penh.

Photo de voyage au  Cambodge

Voyage au Cambodge de 1 mois (Novembre 2011) raconté par LAND17

En route pour le Ratanakiri

Après un détour par les chutes de Phapeng "Niagara du Mékong" (ce sont les plus importantes de l'Asie du Sud Est), nous passons la frontiere lao / cambodgienne.
formalités très rapides, un supplément de 2$ "car c'est dimanche !..." Après avoir déjeuner à Stung Treng, nous abandonnons le goudron pour une merveilleuse piste jusqu'à Banlung, capitale de la région.

Ratanakiri signifie : "colline des pierres précieuses"


"Les Terres Rouges" Banlung - Ratanakiri

Notre "camp de base" sera le Lodge des Terres Rouges. Cette ancienne demeure du gouverneur général de l'Indochine a été rachetée et transformée en 2000 par Pierre-Yves (un ancien sous-officier de la FORPRONU) et son epouse chenda. Pierre-Yves est "le" spécialiste des hauts plateaux du Ratanakiri. Cette région, trop peu connue, est restée très authentique. La population a réussie à effacer cet effroyable passé des différentes guerres.


Ratanakiri : le territoire Kroeung

Le Ratanakiri compte de nombreuses ethnies : les Jaraï, les Tompuon, les Brau et les Kroeung. Les Kroeung sont des Khmers Leu (Khmers d'en haut). Chaque ethnie a sa propre langue et ses propres traditions. C'est dans cette région (à Taveng) que les Khmers Rouges avaient leur quartier général avec leur chef : Pol Pot !!!

Nous remontons vers le nord (frontière du Laos). Ce qui est marquant dans cette région, c'est l'ambiance très calme partout. On dirait que le temps est "suspendu".


Ratanakiri : les totems Tampouns

Direction le nord-ouest. Nous traversons des forêts de bambous avant d'arriver au village de Voeune Saï situé sur la rive gauche de la rivière Se San. Sur la rive opposée, se trouve un village chinois. Cet endroit est d'ailleurs presque une enclave chinoise en territoire cambodgien. La plupart des villageois, qui sont là depuis des générations, ne parlent pas khmer !! En amont de la Se San, se trouvent un certain nombre de villages Tampouns qui pratiquent la statuaire funéraire.


Ratanakiri : le territoire Jaraï

Nous partons loin vers l'est du Cambodge, tout près de la frontière vietnamienne. Nous nous arrêtons à Bokheo, pour découvrir les mines de pierres semi-précieuses (améthystes, zircon). L'extraction des ces pierres se fait dans des conditions exécrables.

Ensuite nous visiterons quelques villages ''Tompuons''. Nous rejoindrons la rivière Tonle San, où nous prendrons une pirogue pour aller au village de Andong Meas, visiter un autre site funéraire, mais avec des totems de belle facture.

Un peu de "piquant" avec la pirogue, nous sommes tombés en panne de carburant en plein milieu de la rivière !...


Région de Kratie

Kratie (prononcez kra-tché), est la seule ville au Cambodge qui a été épargnée durant les bombardements. C'est pourquoi, il y a encore de beaux restes de maisons coloniales Françaises. La vie des habitants tourne autours du Fleuve avec la pêche. La principale attraction de cette ville, ce sont les dauphins de l'Irrawaddy (dauphins d'eau douce). Il n'y a que 5 lieux au monde où l'on peut observer cette espèce. Tout est mis en oeuvre pour la préservation de ces dauphins qui, hélas, sont en voie de disparition à cause de la pollution du Mékong et de la pause de filets de pêche (aujourd'hui interdite).


Direction Phnom Penh via Kampong Cham

Nous allons maintenant rejoindre Phnom Penh. A 2h de route, Kampong Cham, nous visiterons l'usine des caoutchoucs chupp (anciennement usines Michelin, que de Gaulle a offert au roi Sihanouk pour solidifié les liens franco-kmer). Un detour (obligé...) par Skoun. Ville specialisée dans la vente des migales, crickets, blattes grillées ou confites !...

Puis arrivée à Phnom Penh où nous passerons quelques jours pour aller voir notre petite filleule "Aun". Visite de "Tuol Sleng" le musée du génocide (images assez dures, attention âmes sensibles !). Et enfin, retour en France.


Tuol Sleng : le musée du génocide

Le Tuol Sleng est sans nul doute le site le plus important de la capitale. Les Khmers rouges avaient transformé l'ancien lycée Tuol Svay Prey en une prison qui fut le théâtre d'interrogatoires. L'un des plus vastes camps du pays, surnommé le S-21. Plus de 16 000 personnes y moururent de tortures atroces. Seuls 7 survivants sont sortis de ce camp. Des images un peu dures, mais il ne faut pas cacher cette barbarie. J'ai fait volontairement ces photos en noir & blanc.


Happy Chandara "Toutes à l'école"

Oublions le triste chapitre précédent. Je ne vais pas vous faire l'historique de "toutes a l'école", association crée par Tina Kieffer, il suffit d'aller sur le site : (www.toutesalecole.org) vous saurez tout. Nous sommes donc parrain et marraine d'une petite cambodgienne. Elle s'appelle Eang Srey Aun. Elle a 7 ans, et est issue d'une famille très pauvre, qui n'a pas les moyens de l'envoyer a l'école. Donc, nous nous sommes engagés à lui payer ses études. Nous avons décidés d'aller lui rendre visite ainsi qu'à sa famille. Voici le récit en photos



Un très beau voyage ! Fort en découvertes, fort en face la vérité de ce génocide, fort en émotions avec la rencontre de notre petite filleule Aun et de sa famille. Très heureux d'être revenu dans ce beau pays. Impatients d'y retourner au mois de novembre 2012.

Voyage raconté par LAND17

Photos Carnet de voyage au Cambodge


Voir toutes les photos du voyage au Cambodge

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Le Ratanakiri, la découverte de ces ethnies appelées à disparaître.
  • Les dauphins Irrawadi, eux aussi, si rien n'est fait, vont disparaître
  • Les 4 000 îles
  • Phnom Penh, une ville merveilleuse, pas assez connue

Les moins...

  • Aucun endroit
  • Tout est beau, rien "à jeter"
  • Parler du passé, la population veut l'oublier

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Cambodge

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter LAND17, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à LAND17
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Cambodge

Découvrez d'autres carnets de voyage au Cambodge (Cambodge) à découvrir :

Voyage Voyage au Cambodge (juin 2006) écrit par globe trotter
 

Voyage Bienvenue au Cambodge, le pays des gens gentils... écrit par Ze Voyageur
 

Location de vacances au  Cambodge de 2 semaines (Février 2015) raconté par photoprod74 Un sourire Khmer sur mon rêve d'enfant... écrit par photoprod74
 

Voyage Le Cambodge ou le "pays du (des) sourire" écrit par ispahan
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 


Généré en 0,103 secondes