Traversée de la Grande-Bretagne : l'Angleterre

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / Royaume-Uni / Angleterre / Traversée de la Grande-Bretagne : l'Angleterre

Pour notre voyage d'été 2011, nous avons choisi de parcourir la Grande-Bretagne du sud (Londres) au nord (îles Orcades) en toute liberté. Sur place, nous nous sommes principalement déplacés en transports en communs (trains et bus), avons effectué deux vols intérieurs et loué une voiture pour une seule journée. Le voyage nous a mené à la découverte de trois superbes régions bien différentes : l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Ecosse. Voici le compte-rendu concernant la première de ces région, l'Angleterre.

Photo de voyage au  Royaume-Uni

Voyage "sac à dos" au Royaume-Uni de 1 semaine (Juillet 2011) raconté par Shavhynn

Londres

La première étape de ce voyage est donc Londres, où nous atterrissons sous un superbe ciel bleu que seuls quelques fins nuages strient de blanc. Nous logeons dans le quartier de Westminster, non loin de la cathédrale qui sera d'ailleurs notre première visite sur le sol britannique. Non loin de là, l'Abbey, qui contraste par son agitation : il y a ici un monde fou! C'est ici que reposent plus de 3 500 grands hommes. Ici aussi que se font couronner et que se marient les monarques anglais. Puis on peut poursuivre la visite par St Margaret's Church et, presque aussi près, par le Parlement et le célèbre Big Ben.

Depuis notre hôtel, nous nous trouvons également à proximité quasi-immédiate de St James's Park, où il fait bon flâner. A l'autre bout de celui-ci l'imposant Buckingham Palace et la possibilité de pousser jusqu'à Hyde Park, près duquel les bus sont nombreux pour nous mener à peu près partout où on le souhaite dans Londres. Pour nous, ce sera Baker Street! Sur place se trouve bien sûr le musée de celui qu'on ne présente plus, le célèbre Sherlock Holmes. L'endroit est censé être l'appartement du célèbre détective, même s'il ne se trouve pas vraiment au n°221b, malgré ce qu'indique la plaque... Sur trois étages, les différentes pièces regorgent d'objets en rapport avec les enquêtes de Holmes. Et, si vous avez de la chance, vous rencontrerez peut-être le non moins célèbre docteur Watson qui se promène dans le coin et accueille chaleureusement les touristes en se débrouillant plutôt pas mal dans chaque langue.

Poursuivant notre visite des immanquables de Londres, nous choisissons un autre jour de nous promener au bord de la Tamise, jusqu'au Tower Bridge que nous traversons pour rejoindre la Tour de Londres, excessivement bondée. La file devant le bâtiment qui renferme les Joyaux de la Couronne est interminable, mais par chance, elle avance très vite. Ceci est dû au fait qu'il n'est désormais plus possible de s'arrêter devant les joyaux.

Un autre jour encore, c'est au British Museum que nous atterrissons ; pour tout dire, ce musée est la raison première de notre présence à Londres. Nous arrivons d'abord aux expositions égyptiennes. Les gens sont amassés autour de la Pierre de Rosette, sous vitrine. Nous bataillons un peu pour pouvoir la voir nous aussi. Dans la continuité se trouve l'exposition mésopotamienne, puis c'est au tour des nombreuses salles gréco-romaines. Plus loin, une magnifique reconstitution du mausolée d'Halicarnasse est présentée puis les célèbres frises du Parthénon. Avant de monter à l'étage, nous traversons encore la salle d'exposition méso-américaine, très petite. Au premier, à nouveau des objets mésopotamiens, puis nous terminons par les salles étrusques et encore quelques salles romaines pour conclure cette visite chargée mais particulièrement enrichissante.

Il est difficile d'évoquer Londres sans parler de ses possibilités de shopping : nous n'avons pas fait exception à la règle et, comme nous étions sur la période des soldes, nous en avons allègrement profité! A Oxford Circus, en prolongeant le plaisir par la Oxford Street, mais aussi à Picadilly (où la boutique M&Ms World est à ne pas manquer!), à Soho et jusqu'au Covent Garden Market.

Je terminerai ce récit de notre passage à Londres par quelques activités sympathique que nous avons effectuées en soirée.
- Le soir, des guides organisent des promenades dans Whitechapel, sur les traces de Jack l'Eventreur. Nous avons notamment vu quelques uns des sites où les meurtres de l'Eventreur eurent lieu, les ruelles où furent retrouvés des indices et les pubs où Jack choisissait ses proies. Divers autres aspects plus généraux de l'histoire de Londres sont aussi présentés, faisant de la sortie une visite complète et beaucoup moins glauque qu'il n'y parait au premier abord.
- Au Lyceum Theatre, nous avons assisté à une représentation de la comédie musicale "The Lion King" ; un grand moment, nous avons absolument adoré!
- Nous nous sommes également rendus au Absolut Ice Bar pour un petit verre givré. Sans doute connaissez-vous le principe : vêtu d'une grosse cape et de gants, on sirote une boisson dans un verre de glace, à l'intérieur d'une petite pièce tenue à je ne sais exactement combien de degrés en dessous de zéro. Le temps est limité à 40min probablement à cause du froid.
- Enfin, nous avons réservé une table au "Rules", véritable institution anglaise. L'endroit est charmant et très chaleureux avec une décoration originale. L'ambiance et les serveurs très polis et guindés font très "grand restaurant".


Windsor

La ville de Windsor est très aisément joignable depuis Londres : depuis Waterloo Station, nous n'avons même pas mis tout à fait une heure pour nous rendre sur place. Dès notre sortie de la gare, notre oeil est attiré par l'imposant château que l'on peut apercevoir d'à peu près n'importe quel point de la ville. Une ville charmante, d'ailleurs, dont nous avons tout de suite un petit aperçu en rejoignant le château (à peine 5min à pied depuis la gare) et dans laquelle nous nous promènerons un peu plus longtemps l'après-midi.

Pour la visite du château nous avons acheté notre ticket d'entrée à l'avance sur internet et l'avons reçu par la poste en un temps record. Au vu de la longueur de la queue au guichet, nous sommes ravis de pouvoir passer directement au contrôle des sacs (résidence royale oblige) qui se fait rapidement. Nous empochons ensuite notre audio guide et la visite peut commencer. Ce château est fabuleux, peut-être notre préféré parmi tous ceux que nous avons visité. A l'origine, il s'agit d'une forteresse bâtie par Guillaume le Conquérant il y a près de mille ans (son visage a du considérablement se modifier depuis) et destinée à surveiller l'entrée dans Londres.

Soudain, nous voyons les gens s'amasser. C'est la relève de la garde, nous tombons dessus par hasard. Nous y assistons quelques instants mais pas trop longtemps ; pendant que tout le monde admire la relève, il n'y a plus un chat dans la chapelle Saint Georges que nous profitons de visiter.

Nous poursuivons avec la maison de poupée (comme son nom l'indique, une maison de poupée relativement immense offerte à la reine Marie), une exposition temporaire de photographies et le clou de la visite, les appartements royaux. A la fin de cette visite que nous avons adorée, nous sortons du château pour atterrir dans un adorable pub où nous prenons notre repas. Ce sera un Ploughman's Lunch et Fish ans Chips puis une petite balade digestive en ville.


Oxford

Encore une ville très simple et rapide d'accès depuis Londres : Oxford (un peu moins d'une heure depuis Paddington Station).

Une fois que l'on s'éloigne un peu de la gare, la célèbre ville devient très vite adorable et bourrée de charme. Elle compte de nombreux bâtiments plus ou moins anciens et de très belles façade un peu partout.

Rappelons qu'Oxford abrite la troisième plus vieille université au monde et ses célèbres "colleges" font sa réputation. En parlant de colleges, nous nous rendons à celui de Christ Church, qui est le plus grand d'Oxford et celui à avoir accueilli la crème de la noblesse anglaise (plus d'une dizaine de premiers ministres y sont passés). Le college a aussi connu des professeurs célèbres tels que John Locke ou encore Lewis Caroll, qui s'est d'ailleurs inspiré de la fille du doyen, Alice, pour son célèbre conte "Alice au pays des merveilles". Parmi les points forts de la visite : le Dining Hall, qui a servi de décor aux films Harry Potter ; la chapelle qui fait aussi office de cathédrale (Christ Church est le seul college au monde à posséder un tel lieu) ; Tom Quad, la cour du college qui est aussi la plus grande de tous les colleges d'Oxford ; les Meadows qui sont ces grands terrains en bordure de rivière appartenant aux colleges. Et n'oublions pas les très jolis jardins fleuris.


Warwick

A 1h d'Oxford se trouve Warwick, encore une charmante petite ville aux jolis bâtiments. Notre première visite sera celle du Roebuck, le plus vieux pub de la ville pour... manger, bien sûr.

Le château de Warwick, raison de notre présence ici, ne se trouve qu'à quelques minutes à pied. L'occasion pour nous de découvrir tranquillement la ville et ses jolis coins tout en nous rendant dans sa direction. Une fois sur place, nous sommes impressionnés par sa silhouette imposante. Ce château est le plus visité de Grande-Bretagne et nous nous rendons vite compte que la visite est prévue pour être familiale car beaucoup de stands installés dans la cour et une grande partie des attractions s'adressent en premier lieu aux enfants. L'ambiance, du coup, est bon enfant (c'est le cas de dire) et assez joyeuse. Nous commençons par un tour le long des remparts, ce qui nous permet de monter dans les différentes tours et d'avoir de belles vues sur le château ainsi que sur la ville. Puis nous passons aux appartements principaux, dont nous sommes un peu déçus par la taille, vraiment petite ; pas grand chose à voir mais heureusement ils sont tout de même très jolis.
En réalité, d'autres appartements font partie de l'attraction "Tea Party" comme nous allons le découvrir. Dès que l'on y entre, on est accueilli par de jeunes filles déguisées en servantes d'époque nous souhaitant la bienvenue à la fête. Ici, nous avons pu voir d'autres pièces, jolies aussi mais un peu gâchée par le fait que des mannequins étaient disposés un peu partout. Le but de l'attraction est de nous faire entrer dans l'intimité de la vie quotidienne de l'époque un jour de fête.

Puis il est l'heure de participer à une attraction que nous avions réservée à l'avance, la Dragon Tower. Pour ceux d'entre vous qui connaissent la série télévisée "Merlin", cet endroit est inspiré de son univers. On commence par avoir la possibilité de prendre une photo entre les griffes énormes du dragon (sa tête est ajoutée par trucage sur la photo) puis on entre dans une sorte de petit atelier de magie où un acteur joue l'apprenti sorcier. Des objets bougent, tombent tout seuls, c'est assez bien fait. Un des personnages de la série apparaît en film contre le mur pour nous tenir un discours sur le dragon qui vit dans le donjon de la tour, puis un dragonnier est choisi parmi les enfants présents. Nous montons ensuite jusqu'au donjon, joliment décoré avec de fausses malles de trésors. Le dragon apparaît derrière un écran, dirigé par un technicien qui permet de le faire discuter et poser des questions aux enfants en temps réel. Pour terminer, nous nous prenons tous son souffle, puissant et très chaud, en pleine figure. Bref, il s'agit d'une attraction certes pour les enfants mais nous avons bien aimé. Il faut connaître la série, sinon ça n'a aucun intérêt.


Bath

Nous quittons définitivement Londres pour nous rendre à Bath, en environ 1h30 de trajet direct. Dès que nous descendons sur le quai de gare nous avons un coup de cœur. La ville est étagée sur plusieurs collines dans un paysage très verdoyant, un peu campagnard. Les grandes industries ont épargné Bath pour s'implanter à plusieurs kilomètres de là, à Bristol, et on sent qu'il fait bon vivre ici. Une fois sortis de la gare nous rejoignons notre hôtel à pied puisqu'il ne se trouve qu'à 5min de là (le centre ville est assez petit et les trajets seront tous vite effectués). Nous sommes en plein centre de Bath, à deux pas des attractions principales et de nombreux cafés et restaurants.

Nous sommes charmés par la ville, son ambiance tranquille et sa superbe architecture de style palladien. Les bâtiments sont élégants et datent tous du 18ème siècle. La ville de Bath est classée au patrimoine mondial de l'Unesco et je dois dire que je comprends pourquoi. Difficile de dire à quel point nous avons aimé Bath.

En face de l'hôtel se trouve l'Abbey Church, qui n'est pas accessible pour l'heure car on y célèbre une remise de diplômes. Ce contre-temps fait que les horaires d'ouverture seront pour ce jour prolongés jusqu'au soir, ce qui nous laissera tout le loisir d'y revenir plus tard. Juste à côté, sur la même place, se dressent les bains romains qui sont la raison principale de notre présence à Bath. La ville est en effet installée sur des sources chaudes dont les propriétés curatives étaient déjà connues par les Celtes qui y vénéraient Sul, divinité des sources, cinq siècles avant notre ère. Cependant, ce furent les Romains qui y construisirent les termes dont ont peut de nos jours visiter les vestiges. S'y trouvait également un temple dédié à la déesse Sulis, alors romanisée, dont les fondations sont également ouvertes au public. Le musée attenant est également très bien fait, surtout les reconstitutions que nous avons trouvées vraiment bien pensées.

Nous continuons par une balade dans les rues de la ville et, malheureusement, la pluie se met de la partie. Comme nous ignorons combien de temps cela va durer et que l'averse reste est assez légère, nous décidons de ne pas suspendre nos visites et poursuivons jusqu'aux deux ensembles architecturaux les plus célèbres de Bath, le Circus (rond, comme son nom l'indique) et le Royal Crescent. Le n°1 du Royal Crescent est un ancien appartement bourgeois emménagé en musée. Nous le visitons en prenant tout notre temps, bien à l'abri de la pluie. En ressortant, celle-ci se sera calmée mais il faudra attendre encore une petite demi-heure pour qu'elle cesse complètement. Entre temps, nous revenons sur nos pas et mangeons dans une taverne à l'ambiance joyeuse. Lorsque nous ressortons, nous avons donc le plaisir de pouvoir ranger nos parapluies pour nous rendre au sec jusqu'au Pulteney Bridge, un très beau pont qui enjambe l'Avon et sur lequel on trouve quelques jolies boutiques (mais il vaut surtout pour son architecture et sa vue).

En fin de journée, nous sommes de retour à l'Abbey Church, cette fois-ci libre d'accès. La cathédrale est magnifique et une jeune fille à la voix cristalline est en train de répéter un récital accompagnée au piano ; l'émotion est palpable.

A 21h, nous nous rendons pour la deuxième fois aux bains romains : en été, les lieux sont ouverts jusqu'à 22h et éclairés à la torche. Nous avons tellement aimé notre première visite que nous ne voulons rater cela sous aucun prétexte! A 21h il n'y a presque plus personne et à 22h nous sommes seuls avec les gardiens. Nous pourrions rester ici des heures, peut-être même toute la nuit tant le spectacle est enchanteur ; nous sommes plongés dans une atmosphère mystérieuse, presque mystique, et unique. On s'y croirait, tout simplement. Cela reste l'un de nos plus beaux souvenirs de Grande-Bretagne.


Stonehenge & Old Sarum

Depuis Bath, nous nous rendons de bon matin à Salisbury où il est possible de s'embarquer dans le bus touristique du "Stonehenge Tour" qui dessert en boucle Salisbury, Stonehenge et Old Sarum. S'arrêtant toutes les demi-heures à chacun de ces arrêts, il est possible d'en descendre et d'y remonter quand on le désire, le ticket restant valable toute la journée. S'arrêtant toutes les demi-heures à chacun de ces arrêts, il est possible d'en descendre et d'y remonter quand on le désire, le ticket restant valable tout la journée. On peut choisir de ne payer que le trajet ou le trajet + l'entrée aux deux sites ou encore le trajet + les sites + une donation à la cathédrale de Salisbury. Nous choisissons cette dernière possibilité et roulons jusqu'à la première étape : Stonehenge.

Comme on peut s'y attendre, il y a foule sur le site. Celui-ci est fort joli mais en bordure de route il perd forcément un peu de charme et beaucoup de mystère. Tout d'abord Stonehenge signifie "pierres suspendues" - ce cercle de pierres géantes a été érigé trois mille ans avant notre ère, probablement selon une autre configuration. Le plus étonnant est que ces pierres ont toutes été acheminées depuis le Pays de Galles, à 230 miles de là. Quand on sait qu'il y en a 80 et qu'elles pèsent plus de 4 tonnes, cela devient vite un mystère... Autre mystère, la fonction de ce site. Il a très bien pu servir de calendrier astronomique, comme de lieu de cérémonie ou encore faire office d'un genre de centre où les personnes malades pensaient pouvoir guérir (on a retrouvé des ossements qui iraient dans ce sens). Ce qui est certain, c'est que Stonehenge, malgré la tradition qui tourne autour, n'a rien de druidique. Pensez bien, au 3ème millénaire avant J.-C. il est clair que les Celtes n'étaient pas près d'arriver en Grande-Bretagne !

Le prochain arrêt sur la boucle qu'effectue le bus est donc Old Sarum, un site beaucoup moins connu et dont il ne reste pas beaucoup de choses, mais il est à voir tout de même. Forcément on s'y trouve beaucoup plus au calme qu'à Stonehenge, l'affluence touristique y étant bien moindre. Old Sarum a d'abord été une colonie celte puis un bourg romain. Puis le site fut oublié jusqu'à ce que Guillaume le Conquérant y érige un château et une cathédrale. Mais Old Sarum fut rapidement abandonné car sa position n'offrait ni une bonne défense, ni un approvisionnement suffisant en eau. De nos jours, on peut admirer la colline entourée de fossés (datant de l'époque celte), les vestiges du château sur ladite colline et les fondation de la cathédrale juste en-dessous.


Salisbury

Nous bouclons la boucle en rentrant à Salisbury. Après un bon repas un peu tardif (Jacked Potatoes et Steak Pie), nous effectuons une charmante balade dans cette jolie ville aux bâtiments médiévaux. Nos pas nous conduisent jusqu'à la célèbre cathédrale de Salisbury. Son immense silhouette est impressionnante et l'intérieur, comme d'habitude, est magnifique.

Puis il est temps de rentrer, mais comme nous ne sommes pas pressées nous choisissons de rejoindre la gare en longeant tranquillement l'Avon et en passant par les parcs et jardins. Salisbury est si calme et possède un tel charme que j'avoue avoir aussi eu un petit coup de coeur pour cette ville. Si je devais la définir par un seul mot je dirais "coquette" - le genre d'endroit où l'on rêve de prendre sa retraite.

Dans le train, sur le chemin du retour, nous attend une bonne surprise. Nous avions entendu parler de ces immenses chevaux blancs qui décorent le flanc des collines de la région mais nous ignorions où ils se trouvaient. C'est en contemplant le paysage à un arrêt que nous avons eu l'étonnement et la chance de pouvoir admirer le cheval blanc de Westbury.



L'Angleterre fut notre meilleures surprise et de loin la région que nous avons préférée au Royaume-Uni. Sans nous y attendre, nous avons été séduits par l'ambiance bonne enfant des pubs, la politesse des Anglais, le charme des campagnes et des villes... et ravis de pouvoir tordre le cou à de nombreux clichés ! Au niveau des visites également, nos plus belles découvertes furent anglaises. Une chose est sûre, nous y retournerons !

Voyage raconté par Shavhynn

Photos Carnet de voyage au Royaume-Uni


Voir toutes les photos du voyage au Royaume-Uni

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Il ne faut pas hésiter à profiter des multiples facettes de Londres : culture, spectacles, sorties, gastronomie et j'en passe. On ne s'ennuie jamais !
  • Gros coup de coeur pour la ville de Bath mais aussi pour tout le Somerset, tellement romantique
  • Les châteaux anglais d'une manière générale sont de véritables trésors

Les moins...

  • Les températures restent relativement fraîches, même en cas de bon soleil
  • La vie est chère et le logement également, mais il y a toujours possibilité de trouver des prix raisonnables
  • Surtout ne prêtez pas foi aux différents clichés sur la mentalité ou encore la gastronomie anglaise : ils sont totalement infondés !

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Royaume-Uni

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter Shavhynn, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à Shavhynn
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Angleterre

Découvrez d'autres carnets de voyage au Angleterre (Royaume-Uni) à découvrir :

Voyage à  Londres (Royaume-Uni) de 1 week-end (Janvier 2008) raconté par nath02 Un week end à Londres écrit par nath02
 

Stage à l'étranger à  Londres (Royaume-Uni) de 1 mois (Juillet 2007) raconté par Helene Découverte de Londres écrit par Helene
 

Voyage à  Londres (Royaume-Uni) de 1 week-end (Mai 2008) raconté par JiPi13 London est plein de couleurs écrit par JiPi13
 

Autres carnets à découvrir

Voyage A la découverte de la la Toscane - 2017 écrit par bentec
 

Voyage Turin, Gênes et les Cinque Terre - 2017 écrit par bentec
 

Voyage au  Languedoc-Roussillon de 2 semaines (Septembre 2010) raconté par icare Les Cévennes, un retour à la nature écrit par icare
 


Généré en 0,070 secondes