La magie du Sahara

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Afrique / Algérie / La magie du Sahara

Beaucoup de personnes s'imaginent que SAHARA veut dire : du sable, encore du sable..., aucune vie, pas de paysages différents. Pourquoi vouloir toujours y retourner ? Parce qu'il y a je ne sais quoi qui vous attire. Quand on en revient, on se dit : PLUS JAMAIS !!! C'est trop dur, trop chaud. Mais, quelques temps après, l'envie d'y retourner nous ''Chatouille''. C'EST CELA LA MAGIE DU SAHARA... Laissez vous embarquer dans une aventure hors du commun.

Photo de voyage en  Algérie

Voyage en Algérie de 2 mois (Juin 1991) raconté par LAND17

Le grand départ ou comment passer de -3°C à +50°C

A cette époque, je dirigeai le ''Novotel de Val Thorens'', nous étions en pleine préparation des J.O. D'ALBERTVILLE 1992. Une fois de plus, nous partions ''prendre'' un peu de chaleur qui nous manquait beaucoup après la saison d'hiver. Le véhicule était prêt (aménagé, vérifié, bichonné...), il n'y avait plus qu'à partir en direction de Genova pour prendre le bâteau jusqu'à Tunis.

Il est 08H00 du matin, il fait -3°, nous sommes en Juin, à 2 500 M d'altitude, C'EST PARTI !!!!
Les autres années, nous partions par l'Espagne, le Maroc, pour rejoindre l'Algérie.

Ces photos sont numérisées d'après diapos. La qualité de certaines est un peu ''limite'', elles ont souffert de la chaleur, malgré une bonne protection. Merci de votre compréhension.


Guardaïa et le M'Zab

Nous voici arrivé, sans difficultés, à GUARDAÏA. Le M'ZAB, c'est à la fois une architecture étonnante, des couleurs lumineuses, un mode de vie traditionnel, une population originale. L'architecture a inspirée bon nombre d'architectes, dont Le Corbusier.

Les couleurs : où jouent harmonieusement le blanc des maisons, l'ocre du sol, le bleu du ciel et le vert de la palmeraie. Un mode de vie où domine la religion et le respect des traditions. Une population à l'allure unique : des lunettes à verres épais, des pantalons bouffants, des calottes blanches et de grands burnous.

Les habitants s'appellent: les MOZABITES. Ils sont les "Businessmen du Désert", une partie du commerce Nord/Sud passe par eux.


El Goléa et la fraîcheur de sa palmeraie

Nous quittons Guardaïa pour rejoindre El Goléa. Nous sommes au croisement de plusieurs pistes et routes. Nous croisons de nombreux "Monstres de la piste" qui transporte des camps de base à Hassi-Messaoud (Pétrole et gaz).

A El Goléa, nous avons rendez vous avec un copain d'un ami qui est Père Missionnaire depuis 30 ans dans cette Région. C'est ici qu'il y a la première église catholique construite en Algérie, ainsi que la tombe du Père de Foucauld. Son corps a été ramené de son refuge du Hoggar, mais son coeur est resté à Tamanrasset.

La palmeraie (la + grande du Sahara), renferme des plantations d'arbres fruitiers de toutes sortes. C'est un délice de se balader à la fraîcheur des palmiers, en mangeant des dattes et buvant du lait de chamelle.


Timimoun : la plus belle palmeraie du Sahara

Nous quittons très tôt El Goléa, la température monte très vite. A 06H00, il fait déja 25° !! Le paysage est très varié. Nous passons des Grandes Dunes à la rocaille. Du très beau au très ennuyeux. Nous aurons du goudron presque tout le temps. Ceci s'explique par le très grand trafic de camions. Nous sommes au croisement de toutes les destinations des quatre points cardinaux. Il est indispensable de faire une longue halte dans la palmeraie. D'y voir toutes les cultures : abricots, pêches, tomates, dattes, légumes de toutes sortes.


Le Tanezrouf : le pays de la soif !...

Nous nous dirigeons maintenant vers le TANEZROUF. Ce désert longe la Mauritanie et rejoint le Mali.

Le romancier Pierre Benoît écrit: "Tu sais ce que c'est que le Tanezrouf. Le plateau par excellence, le pays abandonné, inhabitable, la contrée de la soif et de la faim... Rien, sinon peut être quelques portions du Kalahari, n'est plus affreux que ce Désert de rocailles !".

Il est interdit de partir seul, seulement en convoi.

Etant parti seuls depuis le début, au poste de contrôle de ADRAR, je suis obligé de monter un subterfuge pour que l'on me laisse partir. "Si dans 5 jours, vous n'êtes pas arrivé à Gao, on lance les recherches" !!!
C'est rassurant mais il ne faut pas se "louper".

Sans rien se dire, on reprend la piste...


Le Mali : un peuple, une histoire

Après cette dure épreuve du TANEZROUF, nous voici arrivé au Mali. Nous trouvons des paysages différents : fleuve, cultures, élevages, pêche, artisanat etc...

Un peuple complètement différent. A peine avons nous traversé le fleuve, que nous nous prenons une ''grande claque''. Du bruit, des odeurs, des gens de couleur ET en couleurs. Nous sommes accrochés par 100 vendeurs (Il est vrai que les touristes sont rares).

Nous retrouvons aussi la corruption. Il faut toujours avoir le "petit billet" pour obtenir le tampon, le droit de passage, le droit de stationnement... Enfin, ça fait partie du jeu.


Le Burkina Faso : le pays de l'homme intègre

Nous quittons le paysage Sahélien, pour une terre rouge (latérite) et une végétation luxuriante, pour quelques temps avant de rejoindre la savane pour aller au Niger. Malheureusement nous passerons ce pays assez rapidement, car il faut penser à notre ''remontée'' en Europe. Et qui plus est, de gros problèmes Ethniques commençaient, plus de 600 Touaregs ont été tués à quelques Kms de notre passage. En Europe, ces problèmes n'ont jamais été évoqués.

J'ai eu la chance par la suite, de retourner au Burkina, comme Directeur Général du Sofitel Silmandé de Ouagadougou. Ce pays et sa population sont très attachant.


Le Niger : retrouvailles avec le Sahara

Le passage de la frontière se fait avec quelques difficultés. Le climat est très tendu suite au massacre des Touaregs de ces derniers jours. Nous nous faisons tout petits, très aimables et partageons la peine de chacun, nous voici en direction de la ville magique d'AGADEZ.

Ensuite à travers le Ténéré, nous remonterons jusqu'à Arlit ; Cité de l'Uranium, aujourd'hui gérée par Véolia (les otages Français viennent de là). Nous demandons la possibilité de dormir dans la Résidence des Cadres Français. On nous offre une villa immense, climatisée, tout le grand confort. Une chose nous ''choque'', nous sommes en plein Sahara, et il y a autours des villas, des jardins arrosés jour et nuit, alors que l'eau manque à quelques mètres !!

Puis ensuite, In Guezzam, la frontière Algéro-Nigérienne. Là, nous serons bloqués de nombreuses heures, une alerte de recherche de véhicule et d'hommes vient d'être déclarée. Plus tard, nous apprendrons qu'un Suisse et son Fils se sont perdus, et sont mort de soif. Le Père était accroché au radiateur du véhicule pour tenter de boire. Nous les avions rencontrés quelques semaines avant dans le Tanezrouf.


Tamanrasset : sur les traces du père Charles de Foucauld

C'est grâce ou à cause du Père Charles de Foucauld que j'ai toujours rêvé d'aller dans le SAHARA. En effet, j'ai fait mes études dans un Collège Privé Catholique, et plusieurs fois par an, nous avions la visite de Pères Missionnaires qui rentraient en France pour se ressourcer. Et, nous avions des conférences-débats avec des films sur le Docteur Schweitzer, les Petites Soeurs Religieuses, et sur Charles de Foucauld.

AH ! Ce militaire qui sillonnait le Sahara avec les Troupes Méharistes, et qui trouva la FOI dans ce magnifique Massif du Hoggar, après avoir mené une vie pas très recommandable... Comme je le comprends, et il disait: "Si ces Massifs existent, c'est qu'il y a un Dieu qui les a cr"

J'ai également une grande admiration pour Théodore MONOD, qui m'a également fait beaucoup rêver.


Le retour

C'est assez rapidement que nous prenons "La Route" du retour. Nous repassons évidemment par des endroits que nous avions vu à l'aller. Le climat politique s'étant dégradé depuis notre départ, nous avons hâte d'être en Tunisie, et reprendre le bateau. Très peu de photos pour cette dernière sous-partie, car je me suis fais confisquer ma pellicule (il n'y avait pas encore le numérique) lors d'un contrôle militaire à IN SALAH. Heureusement, j'avais "planqu" mes autres pellicules.



Un vieux rêve de gosse que j'ai accompli plusieurs fois. Il est très difficile de partager ce que l'on a ressenti. Plein de choses reste en moi : les odeurs, les silences du Désert, les heures à contempler les étoiles, la solidarité des gens, la respectabilité que l'on peut (et doit) avoir envers les Touaregs. Malheureusement, lorsque je vois ce qui se passe en ce moment, ça me fait mal ! On a pas le droit de faire subir de telles atrocités à ce PEUPLE DU DESERT !!!!

Voyage raconté par LAND17

Photos Carnet de voyage en Algérie


Voir toutes les photos du voyage en Algérie

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Guardaïa qui est LA porte du VRAI Désert
  • Bidon V, Fort Saganne, Béchar (ex Fort Lamy), Réganne, toutes ces villes qui rappelle la présence Française
  • Tamanrasset, qui reste quand même une ville emblématique
  • L'ASSEKREM L'Ermitage du père Charles de Foucauld
  • TIMIMOUN, cette immense palmeraie en plein milieu du Désert

Les moins...

  • Laghouat, passage obligatoire mais sans intérêt
  • Tamanrasset (la ville) à cause de son insécurité
  • In Salah, idem que Tamanrasset

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Algérie

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter LAND17, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à LAND17
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Algérie

Découvrez d'autres carnets de voyage en Algérie (Algérie) à découvrir :

Trekking en  Algérie de 1 semaine (Janvier 2007) raconté par Laeti91 Le massif du Hoggar en randonnée chamelière écrit par Laeti91
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Éthiopie de 3 semaines (Décembre 2012) raconté par indianajohn78 Voyage dans la vallée de l'Omo dans le sud de l'Ethiopie écrit par indianajohn78
 

Trekking au  Cap-Vert de 2 semaines (Mai 2011) raconté par LNTT L'archipel du Cap Vert - 3e carnet : Santo Antao, la belle île écrit par LNTT
 

Voyage organisé en  Tanzanie de 1 semaine (Septembre 2010) raconté par Mimi48 Polepole en Tanzanie !! écrit par Mimi48
 

Voyage organisé en  Namibie de 3 semaines (Octobre 2013) raconté par Bergeronnette40 PERIPLE EN AFRIQUE AUSTRALE - Carnet 1. Les déserts namibiens du Sud et la côte écrit par Bergeronnette40
 

Trekking au  Cap-Vert de 2 semaines (Mai 2011) raconté par LNTT L'archipel du Cap Vert - 2ème carnet : Brava, l'île aux fleurs écrit par LNTT
 


Généré en 0,053 secondes