Un goût du Japon

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Japon / Un goût du Japon

Le Japon était ma première destination de mon tour du monde seule d'un mois en 2009. Comme toutes les premières fois, les premiers voyages restent très précieux. L'attente à l'aéroport les yeux fixés sur un vol à destination de Tokyo, moi, celle qui n'avait quitté l'Europe que quelques fois mais jamais vraiment seule. Il y avait le Japon dans ma tête, et celui que j'allais découvrir. C'est aussi ça, la beauté du voyage. C'est comprendre que n'est n'est vraiment comme on le pensait.

Photo de voyage au  Japon

Voyage "sac à dos" au Japon de 1 semaine (Octobre 2009) raconté par unegrenouilleenbalade

Tokyo

Tokyo. Une ville énorme, difficile à saisir sous tous aspects. Entre la tradition et le progrès technologique, cette ville est atemporelle, pour moi coincée entre un passé que l'on ignore et un futur que l'on ne connait pas encore.

Le métro est à l'image de la ville. Bonne chance pour y comprendre quelque chose! Mais le délice de la découverte est plus fort que tout et vous bravez quand même les méandres du labyrinthe et achetez autant de tickets que de routes possibles et vous arrivez tout de même à votre destination, même s'il aura fallu marcher un peu.

Ma destination était Shibuya. Un endroit qui grouille de personnes telles des fourmis émerveillées par toutes ces lumières futuristes éblouissantes. Je me suis crue dans retour vers le Futur. Les occidentaux que je rencontre sont bien du présent et aussi étonnés que moi par la vitesse et la modernité de Tokyo qui en même temps reste dans une tradition que l'on ne peut pas bien saisir en quelque jours. Les rues sont non fumeuses, à part sur certaines zones "marquées". Dépassez la zone et faites vous rappeler à l'ordre par des passants anonymes. Depuis votre zone, vous regardez le monde défiler devant vous. Ils ont des cheveux roses, verts, sont habillés en personnages de Manga ou sont focalisés sur leur mini ordinateur du futur.

Shibuya est connue pour 2 choses qui, en surface, peuvent sembler contradictoires. Le "Shibuya crossing" où des centaines de personnes traversent la rue principale en même temps chaque minute. C'est très impressionnant de regarder cela depuis le premier étage du café Starbucks d'en face (crée pour ça il me semble). Nous voyons l'humanité comme une fourmilière qui s'agite et qui n'arrivera jamais à s’arrêter!
La deuxième chose à voir à Shibuya, c'est... la statue d'un chien! En effet ce chien est devenu un symbole de loyauté après avoir été vu attendre son maître tous les jours de 1923 à 1935 devant la gare de Shibuya, à la même heure, immobile sans pourtant jamais le voir revenir.

Tokyo c'est aussi les marchés traditionnels, les bars karaoké qui sont ouvert toute la nuit avec de l'alcool à volonté, des distributeurs de cigarette dans la rue aux Geishas en costume traditionnel, Tokyo nous donne tout et son contraire, peut être comme un symbole de nos propres pensées!

N'hésitez pas à vous laisser emporter, mais à visiter une autre facette du Japon aussi, car nous le savons, dans le monde entier, que les pays ne peuvent se caractériser par leur capitale... J'ai pris le train direction Kyoto.


Kyoto

On se sent tellement plus calme lorsqu’on arrive à Kyoto. Des restaurants traditionnels aux pâtisseries françaises revisitées, tout respire la tradition et le Zen. Du Japonnais j'ai voulu, du japonnais pur souche j'ai eu.

Partir sur Kyoto étant une décision de dernière minute, je n'ai pu réserver dans aucune chaîne d'auberge de jeunesse de style occidental, j'ai donc trouvé cette petite auberge crée par un japonnais fan de voyage qui accueille les routards chez lui!
Je me suis retrouvée à dormir sur un vrai Futon bien dur, à discuter du Japon avec des vrais gens du coins. Il est rare qu'ils parlent anglais mais j'ai eu la chance d'en rencontrer!

Dans cette auberge, j'y ai rencontré une Japonaise de l'autre bout du pays, qui, elle aussi voulait découvrir Kyoto. Elle m'a proposé de m'emmener aux bains du coin. J'ai accepté avec plaisir car c'est non seulement une tradition là-bas, mais aussi parce que les douches japonaises restaient un mystère pour moi alors je voulais qu'on m'explique! Nous sommes donc arrivées aux bains, coté femmes évidemment. Elle m'a vite fait comprendre en souriant, que je n'aurais pas besoin de mon maillot de bain ici. Je me retrouve donc dans mon plus simple appareil au milieu d'inconnues qui se lavaient, étant évidemment la seule à scruter tout le monde, au début. Après on s'y fait et on s'y sent même en famille! Cette fille m'a même offert un cadeau en partant. Un petit porte bonheur de chez elle, que je possède encore.

Le propriétaire de l'auberge m'a montré sa ville à vélo, comme tout le monde aime le faire là-bas. Il m'a montré ses coins préférés et raconté l'histoire de chaque endroit. La tradition des gens qui mangent dehors tous ensemble, les sushis à manger ou à éviter, son dégoût de Tokyo et de la grande ville, le manque d'argent et son envie d'aller visiter l'Europe.

J'ai aussi visité par moi même, découvert les temples avec admiration, goûté aux spécialités dont je ne connaissais pas le nom, essayé de parler la langue avec le sourire et pédalé vers des lieux inconnus en me perdant dans cette culture que j'avais désormais l'impression de mieux connaître de l'intérieur !

Mon expérience au "Sushi bar" de la gare était aussi très intéressante. Imaginez entrer dans un restaurant à Sushi. Devant vous un plateau tournant comme on en voit aussi en France. A l'extérieur des vingtaines de personnes mangeant avidement avec des baguettes. A l'intérieur, une dizaine de chefs fabriquant des sushis à la vitesse de la lumière. Vous fermez la porte et la, tout s’arrête pendant quelque secondes. Les chefs s'arrêtent pour vous dire bonjour! Je me sentais très très importante lorsque j'ai compris que je n'étais pas la seule à avoir cette attention particulière. TOUT LE MONDE qui entrait avait droit à un salut. Et TOUT LE MONDE qui sortait était aussi remercié. Imaginez la journée des chefs!

Kyoto a été pour moi, ma VRAIE introduction à la culture Japonaise car j'y ai goûté de l'intérieur. Ce fut pour moi la révélation du sens du mot voyage.


Mon opinion

Entre l'hyper modernité des nouvelles technologies, le look androgyne de certains jeunes qui essaient de se créer l'identité de leur rêves à travers les mangas ou les jeux vidéos et les traditions de la politesse, les bains traditionnels et les temples zen, le Japon est un pays à 2 vitesses à découvrir absolument afin de se comprendre mieux soi même.

Est-on progressiste ou traditionnel ? Pour ma part, j'aime le coté traditionnel dans la progression. L'identité culturel d'un pays est pour moi la seule chose à conserver intacte et qui donne au pays, l’âme nécessaire pour charmer les gens en quête de connexion.

Le Japon a révélé en moi ma passion pour le voyage lointain et dans ce voyage, les gens et leur diversité. Et cette connexion qui nous lie tous.


Mes recommendations

Achetez le Japan Railway Pass sur internet AVANT de quitter la France car il est impossible de l'obtenir une fois là-bas. Son prix est tellement avantageux qu'ils ne désirent pas que les habitants l'achètent à l’intérieur du pays! C'est un pass qui vous permet de prendre les Trains dans tout le pays pendant le temps que vous choisissez. C'est comme ça que j'ai découvert Kyoto en Shinkansen et me suis même rendue à Nara (la capitale culturelle) pour le meme prix!

Entre Tokyo et Kyoto, arrêtez-vous au Mont Fuji. Je n'ai pas eu le temps mais ça vaut le détour apparemment!

Perdez vous dans la culture et parlez aux gens. Ce qu'est le vrai dépaysement.

Bon voyage!



Voyez le voyage en général et au Japon en particulier comme VOUS l'entendez. Les meilleurs guides seront toujours les personnes rencontrées sur place... Et votre instinct ! Le Japon est un endroit à ne pas manquer. Il nous apprend beaucoup.

Voyage raconté par unegrenouilleenbalade

Photos Carnet de voyage au Japon


Voir toutes les photos du voyage au Japon

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Shibuya à Tokyo
  • Les bars Karaoké de Tokyo
  • Le Mont Fuji
  • Les Suhi bars
  • Kyoto et ses bains traditionnels

Les moins...

  • Rester dans les grandes villes
  • Faire la route touristique
  • Faire du shopping à Tokyo, c'est bien plus cher que dans le reste du Japon!

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Japon

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter unegrenouilleenbalade, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à unegrenouilleenbalade
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Japon

Découvrez d'autres carnets de voyage au Japon (Japon) à découvrir :

Voyage au  Japon de 2 semaines (Avril 2009) raconté par zazamau Tokyo, capitale du pays du soleil levant écrit par zazamau
 

Voyage au  Japon de 2 semaines (Avril 2009) raconté par zazamau Petite promenade au Japon écrit par zazamau
 

Voyage organisé au  Japon de 1 semaine (Juin 2015) raconté par Mohier Impressions du Japon écrit par Mohier
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 

Voyage organisé au  Laos de 2 semaines (Décembre 2007) raconté par icare Pakbeng, à la rencontre des villageois écrit par icare
 


Généré en 0,090 secondes