Viva el carnaval !!

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / France / Provence-Alpes-Côte d'Azur / Viva el carnaval !!

J'ai toujours aimé les carnavals et ses exubérances ! Si vous voulez me suivre, je vous emmène au Carnaval de Nice. Prenez serpentins, confettis, masques et déguisements et suivez moi. Le carnaval de Nice est le premier carnaval de France et l'un des plus célèbres du monde. Il se déroule chaque hiver à Nice, au mois de février durant trois semaines incluant trois week-end, et attire plusieurs centaines de milliers de spectateurs.

Photo de voyage en  France

Voyage en France de 1 week-end (Février 2013) raconté par kokiyage

Le corso carnavalesque

Dès 1830 : on note un carnaval, c'est le premier cortège en l’honneur des souverains de Piémont Sardaigne et en présence de Charles-Félix de Savoie. Le carnaval est avant tout une fête populaire. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, Nice devient une « capitale de villégiature hivernale ». Le corso carnavalesque se déroule principalement sur le Cours, haut lieu de la vie mondaine. En février 1882, le traditionnel pantin de paille et de chiffon qui restait immobile sur la place de la Préfecture se transforma en un pantin royal défilant dans les rues.

Chaque année un nouveau nom est choisi pour sa Majesté Roi du carnaval qui devient le thème de la manifestation et l'inspiration des Carnavaliers. Cette année le thème est le Roi des cinq continents. Voici en quelques chiffres ce que représente cette manifestation :
- Environ 20 chars par an de 12 mètres de long sur 3 de large et entre 10 et 17 mètres de haut
- Environ 150 grosses têtes dont une trentaine en carton pâte. Leur poids varie de 1,5 à 12 kg.
- Une soixantaine de troupes venues du monde entier
- 1/3 de musiciens niçois et d'autres régions
- Une vingtaine de tonnes de confettis
- Environ une trentaine de cavaliers qui élaborent les chars.

Chaque parade défilent pendant plus de 2 heures. Le carnaval s'étend sur trois semaines à raison de 4 parades de chars de jour, 5 parades de nuit, 6 batailles de fleurs. Une course du carnaval et un bain du carnaval sont aussi au programme durant ces trois semaines.

En clôture des festivités, l'incinération du Roi Carnaval a lieu de nuit dans la magnifique Baie des Anges, suivi d'un feu d'artifice grandiose. Cette année, j'ai voulu assiter au corso nocturne, mais hélas, un froid polaire a quelque peu refroidi les spectateurs sur les gradins, empêchant ainsi tout débordement de liesse et folie parmi la foule.


La bataille de fleurs

C'est sous un soleil radieux que j'ai assisté à la bataille de fleurs. Elle est composée d'une vingtaine de chars de 7 mètres de long sur 2 mètres de larges et 6 mètres de haut nécessitant 45 heures de travail concentrées sur deux jours et demi, et ce, répétées 6 fois durant toute la durée du carnaval. Sur chaque char, 2 filles lançent environ 20 kilos de mimosa et fleurs coupées qui sont pour 90 % issues de la production locale et plantées dès le mois de novembre. Pour chaque char, il faut en moyenne 5000 tiges de fleurs fraîches, 400 pains de mousse, 10 kgs de fil de fer et 15 mètres de grillages de jardin.

Venant de tous les coins de la France et du monde entier, 15 nations se mêlent aux cortèges. Chaque troupe apporte son univers et partage leur culture et leur fantaisie soit par la musique, soit par leurs danses, soit par des démonstrations loufoques. La fête s’imprègne de ce brassage de cultures pour notre plus grand plaisir. Les écoles de samba, les orchestres de steel-band, jazz-band, les majorettes, les salsas et autres musiques traditionnelles ont remplacées les farandoles d’antan : on se surprend à danser dans les promenoirs aux rythmes de toutes ces musiques.


Un petit tour à la fête des citrons à Menton

Profitant du carnaval de Nice, j'ai fait une escapade à Menton, non loin de là, pour assister au corso et défilé de chars de la fête des citrons. C'est une autre manifestation à ne pas manquer. Créée dans les années 30, la fête des citrons est aujourd'hui une des trois plus grandes manifestations de la Côte d'Azur.

Cette année le thème est : "LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS"

Philéas Fogg et Passepartout nous invitent à nous glisser dans leurs bagaes et à les suivre pour un voyage au pays des citrons. Tels des aventuriers des temps modernes, nous partons pour un tour du monde tout en agrumes. Dans les jardins, on peut admirer des monuments fabuleux tout en agrumes qui constituent une quinzaine de tableaux sur un thème différent chaque année. Pendant le Corso, les aiguilles de la grande horloge du temps s'accèlèrent au son des percussions et rytmes endiablés.

La construction des chars et des décors mobilise plus de 300 personnes : agrumiculteurs, jardiniers, dessinateurs, métallurgistes... 500 000 élastiques et 150 tonnes d’agrumes sont nécessaires. Elle attire chaque année plus de 230 000 visiteurs. Malheureusement je ne peux vous montrer des photos de l'exposition dans les jardins à cause d'une météo déplorable, qui nous a fait fuir rapidement après le défilé des chars, j'ai eu droit à une journée de pluie et de froid. Alors les confettis et la pluie ... c'est comment dirais je ? ... pas top, top ! Heureusement que la bonne humeur était au rendez vous et j'ai pu rentrer mouillée mais ravie.



Ces deux fêtes populaires bien agréables pour petits et grands vous enchanteront. Les batailles de fleurs dans le décor de la Promenade des Anglais est unique et magnifique. Je vous conseille de venir vivre une fois cette ambiance unique. Pour finir, je tiens à vous présenter mes excuses pour les photos qui ne sont pas d'une qualité supérieure, surtout celles en nocturne, c'est dû au fait que je n'avais qu'un tout petit appareil compact, sans fonctionnalités extras. De plus les spots multicolores éblouissaient le défilé violement et çà, mon petit compact, n'a pas apprécié du tout. J'espère vous avoir tout de même fait rêver et donner envie de venir faire la fête.

Voyage raconté par kokiyage

Photos Carnet de voyage en France


Voir toutes les photos du voyage en France

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Privilégier les gradins, pour une vue panoramique des chars
  • Se laisser emporter par la liesse qui nous entoure
  • Privilégier les promenoirs lors de la bataille de fleurs
  • Laisser les véhicules en périphérie et prendre les transports en commun

Les moins...

  • Râler si vous recevez des sacs entiers de confettis sur la tête et des filaments colorés
  • Se vêtir en tenue des villes : risque de les voir abîmé pas les jets en tout genre

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en France

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter kokiyage, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à kokiyage
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Provence-Alpes-Côte d'Azur

Découvrez d'autres carnets de voyage en Provence-Alpes-Côte d'Azur (France) à découvrir :

Location de vacances en  France de 2 semaines (Juillet 2010) raconté par icare Le Haut Vaucluse, Terre des Papes écrit par icare
 

Voyage en  Provence-Alpes-Côte-d'Azur de  (Juillet 2012) raconté par kokiyage Des îles entre le ciel et l'eau... écrit par kokiyage
 

Voyage en  Provence-Alpes-Côte-d'Azur de 1 week-end (Juin 2006) raconté par kokiyage Ballade en Vaucluse écrit par kokiyage
 

Voyage en  Provence-Alpes-Côte-d'Azur de 1 week-end (Novembre 2007) raconté par kokiyage Un petit tour en Camargue écrit par kokiyage
 

Résident en  Provence-Alpes-Côte-d'Azur de 1 week-end (Octobre 2007) raconté par kokiyage De villages en villages, sous le ciel de provence écrit par kokiyage
 

Autres carnets à découvrir

Voyage au  Languedoc-Roussillon de 1 week-end (Octobre 2017) raconté par anonyme_108252 L'Aubrac écrit par anonyme_108252
 


Généré en 0,046 secondes