Séjour en Sicile

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / Italie / Sicile / Séjour en Sicile

J'aime l'Italie. Le pays, ses trésors, sa culture, sa cuisine, ses habitants. Je reviens d'un séjour d'une semaine passé dans la plus grande île italienne, la Sicile.

Photo de voyage en  Italie

Voyage en Italie de 1 semaine (Septembre 2013) raconté par niko

Sciacca

Arrivés à l'aéroport de Palerme, nous prenons le bus direction Sciacca (Sicile méridionale), pour rejoindre notre hôtel situé dans le sud de l'île, à 1h30 de la capitale.

Sciacca, ville moyenne de la province d'Agrigente est située sur le littoral méditerranéen entre Agrigente et Trapani. La ville ne nous a pas vraiment fait bonne impression. Elle n'est pourtant pas laide mais nous n'avons pas été sensibles à ses charmes.

Notre guide du National Geographic, très bien détaillé, nous pousse à louer une voiture quelques jours pour nous orienter vers la côte Est de l'île, et partir à la découverte des trésors siciliens. Nous nous rendons compte alors que la Sicile est très grande (la plus grande île de la Méditerranée) et que nous aurions du choisir un hôtel vers Syracuse pour éviter d'avoir à rouler autant.

La côte Ouest de l'île possède des lieux sublimes également mais en une semaine nous ne pouvons pas tout voir donc nous optons pour l'Est et quelques heures de route. Nous reviendrons dans quelques années pour découvrir l'Ouest.


Raguse

Après quelques heures de route, et quelques frayeurs (les siciliens conduisent vite, très vite, et sont pour certains très imprudents) nous arrivons enfin à Raguse.

La ville est divisée en deux parties : la ville haute Ragusa Nuova et une ville basse, plus ancienne, Ragusa Ibla.

Nous arrivons dans la ville haute, Ragusa Nuova, que nous trouvons peu engageante. Il faut descendre tout en bas de celle-ci pour apercevoir la vielle ville, Ragusa Ibla, véritable joyau posé sur un promontoire rocheux. La vue en arrivant est magnifique! Un dédale de ruelles, un quartier pittoresque, de beaux édifices baroques, bref nous avons un vrai coup de coeur pour cette ville.


Noto

Nous reprenons la route, cette fois direction Noto.
Nous aurions aimé visiter Modica mais étant limité en terme de temps nous privilégions Noto. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité, rien que ça. Elle est, apparemment, la plus belle ville baroque d'Italie.

Elle doit indirectement sa célébrité au tremblement de terre de 1693, après lequel elle fut entièrement reconstruite et présente une structure en damier dont le coeur coïncide avec la magnifique place de la mairie, la Piazza Municipio, elle aussi considérée comme la plus belle place de Sicile. Et c'est vrai qu'elle est magnifique cette place, avec plusieurs monuments baroques, le Duomo, la Palazzo Ducezio, le Palazzo Vescovile et le Palazzo Landolina.

Nous flânons encore un peu dans la ville. Noto est un véritable trésor baroque. Nous lui préférons Ragusa Ibla, moins côté et plus calme, mais Noto mérite vraiment de s'y arrêter.


Syracuse

J'aimerais tant voir Syracuse dit la chanson...
Nous arrivons donc dans cette belle ville du sud-ouest de l'île où nous décidons de passer la nuit, dans le vieux quartier d'Ortygie. Nous sommes immédiatement séduits par la beauté et le charme de l'endroit. Des ruelles partout, des places, des petites et des grandes, des vielles pierres. C'est superbe!

Bloqués quelques heures dans la chambre à cause d'un violent orage, nous retournons nous perdre dans les rues d'Ortygie. Après la pluie, la ville semble comme apaisée. Les odeurs d'après pluie embaument les ruelles étroites et tout semble encore plus beau. La ville est sensuelle.

Nous terminerons la journée avec un bon restaurant italien.

Le lendemain, un nouvel orage éclate mais nous parvenons à déambuler dans les rues et à nous rendre sur la Piazza del Duomo où nous pouvons admirer la superbe place et la merveilleuse cathédrale baroque. Nous garderons de Syracuse, et surtout Ortygie, l'un de nos meilleurs souvenirs de Sicile.


Taormine

Après Syracuse nous voilà partis en direction de Taormine, que nous ne connaissons pas et qu'on nous a présentée comme la perle de Sicile. La ville s’étend sur le Mont Tauro à 200 m d’altitude et est en balcon sur la mer face à l’Etna.

Il est vivement conseillé, vu l'affluence de touristes qui débarquent ici, de laisser sa voiture dans un parking en bas et de prendre une navette gratuite pour se rendre dans le centre. Le nombre de touristes est impressionnant et tout ici semble fait par attirer les badauds. La ville est belle, mais trop commerciale à notre goût. Nous décidons donc de prendre une chambre dans la cité voisine, Giardini Naxos, et de revenir le soir en espérant que la ville soit moins bondée.

Effectivement le soir est beaucoup plus agréable. Les cars ont ramené les touristes dans leurs clubs et la ville se prête davantage à la visite. C'est agréable de s'y promener même si nous restons enchantés par notre visite à Syracuse et que nous préférons largement cette dernière, beaucoup plus "vraie" et moins touristique.


L'Etna

Nous finirons notre petit périple par une ascension de l'Etna, en passant "l'entrée sud", Nicolosi. L'accès en voiture au départ du téléphérique est facile. Nous prenons donc le téléphérique puis des "bus 4x4" qui nous amènent à 2900 mètres d'altitude. Et là quelle claque !

Déjà il fait très froid (mais beaucoup de touristes viennent en tong, short et T-shirt, ce qu'il faut bien évidemment éviter!) et la vue est tout simplement lunaire. Des champs de lave à perte de vue, des cratères d'où sortent des fumerolles (émanations de gaz volcaniques) prouvent que le volcan est actif et reste dangereux. C'est magique! Le plus grand volcan d'Europe est un incontournable pour toute personne se rendant en Sicile. Nous avons adoré les paysages désertiques de l'Etna et nous garderons un souvenir mémorable de ce "monstre".



Nous avons passé un bon séjour en Sicile, notamment sur la côte Est de l'île. Si certains points nous ont déçus comme la saleté aux abords des villes, le comportement très dangereux des siciliens sur la route, ou encore la visite de Taormine, présentée comme la perle de la Sicile mais qui, à vouloir attirer trop de touristes, finit par perdre son charme et son identité, d'autres en revanche nous ont enchantés à commencer par l'Etna, véritable merveille de la nature, Syracuse et sa vieille ville Ortygie, au charme incomparable ou encore Ragusa Ibla, un joyau qui gagne à être connu.

Voyage raconté par niko

Photos Carnet de voyage en Italie


Voir toutes les photos du voyage en Italie

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • l'Etna, le Monstre
  • Syracuse (Ortygie), la Belle
  • Ragusa Ibla, la Typique
  • Noto, la Baroque
  • Trattoria, Il Cenacolo (Syracuse). Excellent restaurant

Les moins...

  • Taormine durant la journée (trop de touristes)
  • La ville d'Agrigente (seule la vallée des temples vaut le coup)

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Italie

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter niko, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à niko
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Sicile

Découvrez d'autres carnets de voyage en Sicile (Italie) à découvrir :

Voyage Sicile et Îles Eoliennes - 2019 écrit par bentec
 

Voyage La Sicile écrit par Matt
 

Autres carnets à découvrir

Voyage A la découverte de la la Toscane - 2017 écrit par bentec
 

Voyage Turin, Gênes et les Cinque Terre - 2017 écrit par bentec
 

Voyage au  Languedoc-Roussillon de 2 semaines (Septembre 2010) raconté par icare Les Cévennes, un retour à la nature écrit par icare
 

Voyage Rome, Naples et l'Italie du Sud - 2018 écrit par bentec
 


Généré en 0,140 secondes