Sikkim 2012

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Inde / Sikkim / Sikkim 2012

Royaume indépendant jusqu’en 1975, le Sikkim, aujourd'hui un des plus petits états de l'Inde, enserré entre le Tibet et le Bhoutan, est l’un des joyaux du monde himalayen. Dominées par le Kangchenjunga qui culmine à 8586 mètres, de profondes vallées, découpées en terrasses cultivées ou couvertes d’une végétation exubérante où croissent orchidées sauvages et rhododendrons arborescents, s’encaissent entre les sommets enneigés.

Photo de voyage en  Inde

Voyage organisé en Inde de 1 semaine (Mars 2012) raconté par Atoum91

Etape 1 : Bagdora – Kalimpong

Depuis l'aéroport de Bagdora nous quittons le piémont qui garde encore quelques traces de l’inextricable forêt tropicale, autrefois peuplée de tigres et de rhinocéros, pour suivre la vallée de la Tista jusqu’à Kalimpong.

Bruissante d'activité, Kalimpong offre surtout l'aspect d'une ville-marché où se côtoient des populations aux origines les plus diverses. Nous visitons plusieurs monastères (Gompa) : le Gompa Zong Dog Palri Phobrang, le Gompa Tharpa Choeling et le Gompa Thongsa. Les Gompas du Sikkim continuent à pratiquer les anciens rituels et ont influencé leur héritage culturel et le style de vie des gens. Nous aurons l'occasion de voir en détail dans les albums photos et dans les vidéos joints au carnet de voyage, comment ces monastères sont apparentés aux différentes écoles du bouddhisme tibétain.


Etape 2 : Gangtok

Gangtok située à 1500 m d'altitude est la capitale du Sikkim. Nous séjournerons dans un des plus beaux établissement de la ville, autrefois la demeure privée de la famille royale du Sikkim.

Le matin, c'est en 4x4 que nous prenons la route qui serpente dans un paysage magnifique pour nous rendre au monastère de Phodang situé à une trentaine de km de Gangtok. Sur le chemin du retour, nous visitons le monastère d'Enchey. Une atmosphère sereine s'y dégage avec des drapeaux de prière multicolores suspendus aux branches des arbres. Le vent qui souffle caresse au passage les formules sacrées qui y sont imprimées et les disperse dans l’espace, les transmettant ainsi aux dieux. Ils sont considérés comme des porte-bonheur possédant la capacité d’écarter les difficultés.

Puis, en fin d'après midi nous nous rendons à une exposition entièrement dédiée aux orchidées, la fleur nationale du Sikkim qui en possède plus de 600 variétés.

Le lendemain, par une route qui traverse une campagne verdoyante où sont parsemées des petites exploitations agricoles familiales qui cultivent le riz en terrasse et possèdent quelques bêtes, nous nous rendons au monastère de Rumtek, le siège du Karmapa en exil en Inde, un des trois grands lamas du bouddhisme tibétain avec le Dalai-Lama et le Panchen Lama.


Etape 3 : Pemayangsté

Sur la route de Pemayangsté nous nous arrêtons au sanctuaire de Yangdrung Bon pour découvrir l'un des rares îlots où subsiste encore la religion Bon po, qui fut la première à supplanter l'animisme dans cette région.

Notre première visite de la journée est pour le monastère Pemayangtse qui se situe au sommet d'une colline à une altitude de 2 085 mètres. C'est le monastère tantrique du Lotus sublime, dédié au grand initiateur du bouddhisme au Sikkim, le précieux maître Padma Sambhava. Puis, sur une autre colline de Pemagantsé nous découvrons le plus vieux monastère de Lhatsun Chempo, appelé le Sanga Choling.


Etape 4 : Darjeeling

La route qui nous conduit de Pemayangsté à Darjeeling, longe la rivière Rangit, un affluent de la Teesta. La région de Darjeeling est particulièrement connue pour son thé. En effet, il est depuis le XIXe siècle l'un des plus appréciés des thés noirs, en particulier en Grande-Bretagne et dans les pays qui faisaient partie de l'Empire britannique. Une opportunité pour visiter l'exploitation de thé Jayshree's Puttabong qui s'étend à une altitude de 450 à 2 000 mètres.

Darjeeling, littéralement la terre de la foudre, celle du sceptre d'Indra, est une création anglaise de 1835. L'axe central qui prolonge la place Chowrasta donne accès à des petites échoppes serrées les unes contre de autres qui forment un marché où l'on vend toutes sortes de denrées alimentaires dont certaines préparations à base de galettes et de beignets.

D'une superficie de 27 hectares, Himalayan zoological park est reconnu mondialement pour ses programmes d'élevage et de conservation du Panda Roux, du Léopards des neiges, du Loup tibétain et d'autres espèces animales menacées de disparition dans l'Himalaya oriental. Au fond du parc se tient un institut d'alpinisme consacré à l'Himalaya. A l'entrée une statue est élevée en l'honneur du Sherpa népalais Tenzing Norgay qui, avec le Néo-Zélandais Edmund Hillary, atteint le premier le sommet de l'Everest le 29 mai 1953.

Puis, nous nous rendons au monastère de Bhutia Busty où dans les années 60, Arnaud Desjardins fit un reportage pour l'ORTF diffusé sous le titre "Le message des Tibétains". C'est ce film qui va inspirer Matthieu Ricard pour sa vocation de moine bouddhiste tibétain, lui qui est aujourd'hui l'interprète en français du Dalai-Lama.

Dans les environs de Darjeeling, nous visitons le monastère de Druk Sanga Chöling puis celui de Ghum communément appelé Sampten Choling. Puis, nous poursuivons sur la route qui conduit à Phuentsholing, la frontière pour nous rendre au Bhoutan, la suite de notre voyage.



Un circuit pittoresque sur les contreforts de l'Himalaya qui nous plonge dans la découverte du bouddhisme tibétain par la possibilité de visiter de nombreux monastères. Paysages, traditions et cultures, accueil chaleureux des habitants sont au rendez-vous de ce très beau voyage au nord de l'Inde.

Voyage raconté par Atoum91

Photos Carnet de voyage en Inde


Voir toutes les photos du voyage en Inde

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Excursion au Monastère de Phodang
  • Le Monastère de Rumtek et celui d'Enchey
  • Le Monastère de Yundrung, un des rares où l'on peut assister à l'office des moines
  • Le Zoo de Darjeeling
  • Les champs de thé dans la région de Darjeeling

Les moins...

  • A éviter la saison des pluies, la période de mars-avril est une bonne période
  • Attention à l'état des routes. Dans certains endroits un 4x4 est conseillé

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Inde

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter Atoum91, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à Atoum91
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 

Voyage organisé au  Laos de 2 semaines (Décembre 2007) raconté par icare Pakbeng, à la rencontre des villageois écrit par icare
 

Voyage en  Inde de 2 semaines (Novembre 2017) raconté par Mimi48 Incredible India (partie 1) écrit par Mimi48
 

Trekking au  Népal de 3 semaines (Novembre 2014) raconté par icare Le Tour des Annapurna écrit par icare
 

Voyage Ardèche et Haute-Loire - 2016 écrit par bentec
 


Généré en 0,044 secondes