Le Tour des Annapurna

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Népal / Le Tour des Annapurna

Voici le récit d'un trekking réalisé en novembre 2014 par mon fils et quatre amis.
Nous avons beaucoup hésité avant de le publier, il était en préparation depuis longtemps, bien avant cet épouvantable séisme. Nous pensons fortement aux Népalais et à toutes les victimes, mais il faut que le pays se relève, le Népal a besoin du tourisme (pas à n'importe quel prix bien sur). Malgré toute la peine que nous avons, j'espère qu'il vous donnera l'envie de partir à votre tour ou tout simplement qu'il vous fera rêver comme cela a été le cas pour moi.

Photo de voyage au  Népal

Trekking au Népal de 3 semaines (Novembre 2014) raconté par icare

Présentatation des étapes

Le voyage au Népal, en novembre 2013, de mes parents, m'avait fortement donné envie d'aller faire un trek dans cet ancien royaume. Début 2014, quatre amis se joignent à moi; il ne reste plus qu'à trouver une agence sérieuse. Notre choix se porte sur Napoleon Trekking, une agence francophone (à recommander pour son professionnalisme).

Nous partirons 23 jours, et optons pour le "tour des Annapurna", le trek himalayen le plus mythique. Il débutera le 6ème jour de notre arrivée à Katmandu. Après 11 jours de marche nous nous reposerons quelques jours dans le parc de Chitwan et regagnerons la capitale pour reprendre l'avion.

Voici le programme du trek:

Jr1: Départ tôt le matin de Katmandu en bus local pour Besi Sahar – Khudi: altitude 790 mètres, (environ 6/7h de route en longeant villages et rizières) +50m.

Jr2: Khudi - Jagat: altitude 1 300 mètres, 5/6h de marche (en longeant la rivière Marsyangdi) +480/-310m.

Jr3: Jagat – Dharapani: altitude 1 860 mètres 5/6h de marche (la vallée devient très encaissée et la forêt remplace progressivement les champs en terrasses) +550/-100m.

Jr4: Dharapani – Chame: altitude 2 670 mètres 5/6h de marche (le paysage devient de plus en plus alpin) +480/-100m.

Jr5: Chame - Pisang: altitude 3 200 mètres 5/6h de marche (l’architecture devient tibétaine, avec des toits plats. Nuit au village de Pisang +390m.

Jr6: Pisang – Gyaru – Ngawal – Manang: altitude 3 540 mètres, 5/6h de marche +290/-210m (découverte du pays manangi, de culture tibétaine, face à la magnifique barrière des Annapurna: Annapurna II (7 937m), III (7 555m), IV (7 525m) et Annapurna (7 455m)).

Jr7: Manang: journée libre pour acclimatation +400/-400m.

Jr8: Manang – Ledar: altitude 4 030 mètres, 4/5h de marche (montée vers le beau hameau de Ledar) +490m.

Jr9: Ledar – Thorong Phedi: altitude 4 450 mètres, 4/5h de marche (marche vers le pied du col de Thorong La) +250/-200m.

Jr10: Thorong Phedi – "Thorong La Pass" - Muktinath: altitude 3 760 mètres, 8/9h de marche (passage par le col de Thorong-La à 5 416 mètres). Redescente vers Muktinath, près du royaume du Mustang. Etape particulière avec vents violents à partir de 7h du matin. Départ de Thorong Phedi à 4h +970/-1650m.

Jr11: Muktinath – Jomosom: altitude 2 720 mètres, 4/5h de marche (Cours d’eau et falaises magnifiques jusqu'à Jomosom) -960m.

Jr12: Jomosom – Pokhara: en avion (20 minutes) en survolant la chaîne Himalayenne (visite à Pokhara de ses lacs et ses alentours, hôtel près du lac).


1er jour : Katmandu - Besi Sahar – Khudi (790 m)

Nous débutons ce trek trois semaines après l'avalanche meurtrière du 14 octobre 2014 qui a fait 43 morts, parmi lesquels une vingtaine de touristes étrangers (Canadiens, Israéliens, Polonais, Indiens et Slovaques). Une centaine de personnes sont encore ensevelies sous la neige (difficile de connaître le nombre exact car un certain nombre de népalais ne se font pas enregistrer avant le départ).

L'endroit le plus meurtrier a été le passage de Thorong La (Jr10 pour nous), situé à 5 416 mètres d'altitude, 502 randonneurs et guides ont pu être secourus (dont 299 étrangers), par des hélicoptères et l'armée népalaise.

Après avoir fait un débriefing à l'hôtel avec Suraj, le directeur de l'agence, qui nous a présenté nos guides Asakh et Basanta, nous voici prêts pour l'aventure.

Le lendemain matin nous faisons connaissance avec nos trois porteurs, et c'est en car local que nous quittons la pollution et les embouteillages de Katmandu pour Besi-Sahar.


2ème jour : Khudi - Jagat altitude (1 300 m)

C'est à partir du 2ème jour que le trek commence vraiment. Nous sommes seuls sur le chemin car beaucoup de trekkeurs prennent un bus qui les emmène jusqu’au village de Bhulbule, c'est bien dommage pour eux car le paysage, composé de rizières en terrasse et de végétation tropicale, est très beau. Tout au long de la journée nous longeons la rivière Marsyangdi en passant d'une rive à l'autre.

Cette 1ère étape nous permet de faire connaissance avec nos porteurs et les deux guides, très vite le courant passe bien et nous formons une bonne équipe.

Arrivés à Jagat nous prenons possession de nos chambres et une petite douche rapide à l'eau froide (et oui pas souvent d'eau chaude!), avant d'aller trinquer tous ensemble avec une bière Everest. Peut-être à cause des évènements qui se sont produits, nous allons constater tout au long du parcours que les lodges n'affichent pas complet.

Pendant le dîner, nous engageons la conversation avec un couple d'Australiens très sympas, lui est pasteur et sa femme travaille dans une association qui s'occupe d'enfants aborigènes défavorisés. Ensuite il ne reste plus qu'à regagner nos chambres pour une bonne nuit de sommeil sans chauffage, un bon duvet s'avère donc indispensable, surtout pour les jours suivants.


3ème jour : Jagat – Dharapani (1 860 m)

Départ de Jagat à 8 heures, mais ça ne sera pas une journée de tout repos. En effet, après un départ cool jusqu'au village de Chamje (1 430 m), le chemin est une alternance de montées escarpées avec beaucoup d'escaliers, suivi de descentes fortement inclinées.

La température de l'air est élevée mais les paysages sont splendides: forêt tropicale dense, parois abruptes, cascades longeant la rivière Marsyangli qui se faufile au fond d'une gorge encaissée.

Enfin, après une rude montée de 300 m de dénivelé, nous arrivons à Tal (1 700 m), un village niché dans une belle vallée et marquant l’entrée dans le district de Manang, la vallée s'ouvre un peu et la Marsyangdi Khola s'élargit.

Après une pause-déjeuner, nous reprenons le chemin qui nous mène à Dharapani, un village typiquement tibétain.

Tout au long de cette journée nous allons également traversé plusieurs ponts suspendus, plus ou moins vertigineux.


4ème jour : Dharapani - Chame (2 670 m)

C'est une belle journée qui s'annonce, tant mieux car nous allons découvrir "nos" 1ers Annapurna. Le sentier monte sur Bagarchap (2 164 m) et offre une belle vue sur le Lamjung Himal (6 932 m) et l'Annapurna II (7 937 m).

À Chame aussi belle vue sur la Marsyangdi Khola et sur le Lamjung Himal qui semble tout proche.
Tout au long du trek nous allons rencontrer des Français (quelques étrangers aussi) que nous retrouverons, ou pas, dans les lodges, tout ça met un peu d'animation le soir venu.

Justement ce soir nous goûtons l'incontournable soupe à l'ail pour prévenir du mal des montagnes (la "Garlic soup" en anglais, la " Lessounn soup" en népalais), pas mauvais du tout et en plus ça réchauffe, nous en prendrons souvent.


5ème jour : Chame - Pisang (3 200 m)

Super beau temps ce matin pour démarrer, même s'il ne fait pas encore très chaud! Nous allons changer de rive et franchir trois fois la rivière sur des ponts. Nous traversons une belle forêt de résineux. Puis soudain, nous apercevons une immense paroi concave de 1 000 m de hauteur, constituée d'énormes plaques rocheuses, il s'agit de la Paungda Danda, témoin de l'érosion glaciaire.

La montée vers Pisang révèle une première vue sur l'Annapurna II (7 937 m). Pisang est un village mananghi divisé en deux hameaux: Lower Pisang et Upper Pisang situé 150 m au dessus. Ce dernier est le plus typique de la vallée avec ses maisons aux toits en terrasses surmontées de drapeaux de prières.

Très belles vues sur les Annapurna et le Pisang Peak (6 091m).


6ème jour : Pisang – Gyaru – Ngawal – Braga - Manang (3 540 m)

Aujourd'hui, c'est une étape panoramique entre les Annapurna III (7 555 m) et IV (7 525 m), le Pisang Peak (6 091 m) et le Gangapurna (7 455 m) qui nous attend.

En quittant Pisang, une variante est possible en passant par le vieux village. Le dénivelé est plus important, le cheminement moins facile mais le panorama est magnifique. Nous faisons ce choix pour découvrir les villages de Gyaru et Ngawal avant de rejoindre l'itinéraire normal à Braga (3 450 m).

Montée raide jusqu’à Gyaru (3 700 m). Puis chemin en balcon face à toute la chaîne des Annapurna; la vue est saisissante, certainement une des plus belles journées du trek. Ensuite, le chemin est presque plat, nous allons même légèrement descendre et retrouver la vallée de Hongde.

Traversée de Ngawal, petit hameau tibétain peu visité.

Braga est renommé pour son monastère qui date du XVIe siècle, mais faute de temps nous ne le visiterons pas. Après une bonne heure de progression le long de la rivière Marsyangdi, nous arrivons à Manang, dernière étape du jour.


7ème jour : Manang – journée libre pour acclimatation

Manang est un lieu idéal pour une journée d'acclimatation, mais acclimatation ne veut pas dire rester à se reposer. La journée s'annonce bien au niveau météo, nous allons donc faire une balade jusqu'au lac glacière de Gangapurna. Ce sera, en même temps, l'occasion d'admirer encore des Géants.

Nous passons le reste de la journée dans Manang où l'on trouve de bonnes boulangeries qui proposent des gâteaux et surprise ... des croissants et des pains au chocolat, servis tièdes.


8 ème jour : Manang – Leddar (4 030 m)

L'étape de ce 8ème jour n'est pas très longue (4 à 5 heures de marche). A partir de Manang, la végétation se raréfie et il n'y a plus de cultures, ni d'élevage. Les montées sont rudes et l'oxygène se raréfie, mais les superbes paysages nous aident à progresser vers Leddar, un hameau dominé à l’est par les neiges du Chulu.

Arrêt dans les pâturages pour voir des troupeaux de yaks: cette zone d'alpages himalayens est, en effet, leur royaume. Ces bovidés, d'origine tibétaine, sont élevés pour leur viande, leur lait et leurs capacités de portage.

C'est aussi le domaine des thars, espèce sauvage himalayenne, proche de la chèvre, que nous aurons la chance d'apercevoir.


9ème jour : Ledar – Thorong Phedi (4 450 m)- High Camp (4 850 m)

C'est une longue journée de marche qui nous attend aujourd'hui. Nous aurions pu dormir à Thorong Phedi (4 450 m) mais comme nous sommes en forme nous préférons continuer jusqu'à High Camp (4 850 m), situé à 1h30 de marche plus haut, et dernière habitation avant le sommet du col de Thorung La (5 416 m).

Ce soir nous mangeons un dal-bhat, plat national, composé d'un plat de riz blanc (bhat) et de lentilles (dal) dans leur jus, servies dans un petit bol, que l'on mélange au riz. Il s'accompagne aussi d'un curry de légumes (tarkari) et d'un mélange d'ingrédients épicés (achards), c'est très bon et ça réchauffe!
Au lit de bonne heure car demain...


10ème jour : Thorong Phedi – "Thorong La Pass" (5 416 m) - Muktinath (3 760 m)

Le jour "J" est enfin arrivé! Le sommet de notre trek va devoir se mériter au prix de durs efforts.

A cause du mal d'altitude, certains trekkeurs ne parviennent d'ailleurs pas à franchir le col de Thorong La. Respirer profondément, marcher lentement d'un pas régulier pour arriver au sommet, mais ce n'est pas tout car ensuite c'est une descente infernale qui nous attend pour rejoindre Muktinak (1 600m de dénivelé). Donc réveil à 3h du matin, très froid, beaucoup de neige, départ dans la nuit à 4h avec éclairage à la frontale.

Pendant la montée, personne parmi nous ne prendra de photos, trop occupés à essayer de ne pas s'essouffler et pas le courage d'enlever les gants, toutefois nous ferons des arrêts pour admirer les géants qui se dévoilent dans la lumière du jour, c'est féerique.

Après 4 heures d'ascension, nous arrivons au col; devant nous, au dessus d'un tas de pierres, des drapeaux de prières marquent le sommet. Nous sommes fiers et heureux d'être arrivés tous ensemble.
Le spectacle est grandiose, nous immortalisons le moment, puis nous nous réchauffons avec un thé brûlant dans la seule teahouse, avant de redescendre dans un monde totalement minéral vers la Gandaki et le surprenant Mustang, région restée longtemps interdite aux étrangers.

4/5 heures après le passage de col nous arrivons à la fin de l'étape. Muktinah est un centre de pèlerinage hindouiste et bouddhiste, fréquenté autant par les Indiens que les Népalais. Le village offre de belles vues sur le massif du Dhaulagiri (8 172 m).


11ème jour : Muktinath – Jomosom (2 720 m)

Cette dernière journée de marche débute dans un joli décor vers Jharkot, un village fortifié accroché à la montagne, puis vers Kagbeni, situé sur une frontière naturelle qui délimite le massif de l'Annapurna des paysages arides du haut Mustang.

Depuis Kagbeni, en suivant au plus près le cours de la rivière, nous entrons dans une vallée balayée par des vents puissants qui soufflent en rafales et soulèvent énormément de poussière et de sable.
Arrivée à Jomosom (chef lieu du district de Mustang), dominé par l'Annapurna I (8 091 m).


12ème jour : Jomosom – Pokhara en avion

Nous quittons nos trois porteurs, Pulba, Ram et Shyam à Jomoson, bravo les gars pour votre gentillesse, vos sourires et votre courage. Nous sommes arrivés au terme de notre trek et devons reprendre un petit avion qui va nous conduire à Pokhara. Une dernière fois nous pourrons revoir ces impressionnants sommets, car chacun a droit à un hublot.

La vallée de Pokhara (850m) est un endroit très pittoresque, la vue sur les sommets y est magnifique.
Après avoir posé nos bagages à l'hôtel, Mount kailash Resort, nous allons faire une balade sur le lac Phewa, puis un bon dîner en ville (les restaurants ne manquent pas).

Le lendemain matin, accompagné d'Akash et de Basanta, direction le parc national de Chitwan pour nous reposer un peu. Trois jours de détente avant de repartir sur Katmandu et de reprendre l'avion pour la France.



Que dire après une telle aventure ? Que sans aucun doute ce trek nous a donné l'envie d'en faire d'autres. Sa réussite tient au fait que nous avons formé une super équipe (on se connait depuis si longtemps tous les cinq) avec Akash, Basanta et nos trois porteurs.

Comme nous l'avons dit dans l'introduction, nous terminons ce carnet dans la peine. Nous pensons fortement à tous les Népalais, ce peuple si courageux, gardant toujours le sourire. Très vite nous avons su que le personnel de l'agence locale, ainsi que Basanta et Akash étaient sains et saufs. Par contre aucune nouvelle de Pulba, Ram et Shyam, nous espérons que rien ne leur soit arrivé. Ce carnet leur est dédié.

Voyage raconté par icare

Photos Carnet de voyage au Népal


Voir toutes les photos du voyage au Népal

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Bien choisir son agence locale comme nous l'avons fait.
  • Suivre les conseils des guides.
  • Ne pas oublier l'appareil photo.
  • On trouve le matériel manquant (duvets, pôlaires, bâtons, etc...) à Katmandu ou Pokhara sans problème.
  • Prévoir une trousse à pharmacie.

Les moins...

  • Penser au poids du sac que vous donnerez à votre porteur.
  • Attention à la prise du Diamox sans avis médical en cas de mal d'altitude.
  • Ne pas vouloir brûler les étapes en allant trop vite.

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Népal

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter icare, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à icare
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Népal

Découvrez d'autres carnets de voyage au Népal (Népal) à découvrir :

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 

Voyage Du Népal au Tibet - Carnet 1/3 écrit par ispahan
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Laos de 2 semaines (Décembre 2007) raconté par icare Pakbeng, à la rencontre des villageois écrit par icare
 

Voyage en  Inde de 2 semaines (Novembre 2017) raconté par Mimi48 Incredible India (partie 1) écrit par Mimi48
 

Voyage Ardèche et Haute-Loire - 2016 écrit par bentec
 


Généré en 0,055 secondes