Contrastes Péruviens et sites mythiques de la Pachamama

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Amérique du Sud / Pérou / Contrastes Péruviens et sites mythiques de la Pachamama

Le Pérou... rêve de gosse enfin réalisé ! Entre côte Pacifique, désert et ruines incas, voilà un pays où l'accueil chaleureux de la population vous font oublier l'altitude !

Photo de voyage au  Pérou

Voyage organisé au Pérou de 2 semaines (Octobre 2012) raconté par sandrine

Lima - Iles Ballestas

Sacré périple au départ : 3h de route pour rejoindre l'aéroport de Toulouse - Blagnac, puis un peu plus d'1h de vol direction Madrid. De là, 4h d'attente pour enfin prendre le vol de nuit pour Lima (12h...).

Dans l'avion, je fais connaissance avec 2 couples qui, comme moi, ont fait confiance à Club Aventure, et qui seront des compagnons de voyage extraordinaire !

Nous atterrissons à Lima, passons la douane et autre formalité sans encombre, et somme accueillit par une représentante du voyagiste. Nous partons, avec un autre jeune couple, direction le centre de Lima, à l'hôtel, histoire de nous débarrasser de nos bagages.

Là, nous attend le reste du groupe arrivé la veille ; certains on souscrit des mois à l'avance le fameux trek "le chemin de l'Inca", et nous ne serons pas ensemble tous les jours.

Donc au final, je me retrouve avec les 2 couples de l'avion, mais aussi avec 4 autres couples et une femme seule comme moi, qui sera ma compagnie nocturne...

Nous voilà enfin dans le vif du sujet : le Voyage ! Une guide locale nous attend pour nous faire decouvrir Lima : ses ruelles, ses églises...

Pour un 1er jour, nous en voyons beaucoup, et honnêtement je n'apprécie pas forcement sur l'instant présent toutes ces visites et découvertes, certainement due à la fatigue du trajet... Une bonne nuit de sommeil et cela devrait rentrer dans l ordre...

Le lendemain en effet, je suis d'attaque : nous laissons Lima et sa grisaille pour nous rendre aux Iles Ballestas, découvrir le guano (fientes d oiseaux), mais aussi des otaries, des tas d'oiseaux, et le fameux Candélabre.

Le bateau secoue pas mal ! Mais ne me coupe pas l'appétit à midi et heureusement ! Nous dégustons un succulent Ceviche, plat à base de poissons crus marinés dans des oignons, citrons, bref un Régal !

Nous reprenons la route pour aller plus à l'interieur des terre et découvrir Huacachina, ses dunes de sable, on se croirais en plein désert ! Mais c'est un désert, vu que nous ne sommes pas loin de Nazca et de ses fameuses lignes...

La marche devient difficile dans le sable, mais encore, ce ne sera rien par rapport à l'altitude plus tard...

Nous continuons à rouler et passons la nuit dans un très bel hôtel à Nazca même : le soir nous nous rendons dans un "supermarché" pour y acheter le fameux Pisco, que l'on ramènera en France !


Vers Nazca

Aujourd'hui, 1er grand frisson du voyage : le survol des lignes de Nazca...

Après un p'dej que j'ai préféré léger à cause du vol en avion, nous voilà, 7 en tout, partis à la découverte de ce mystère que sont les lignes de Nazca. Nous nous arrêtons dans un "local" d'artisanat local, et continuons notre route.

Arrivés à l'aéroport, il nous aura fallut attendre pas mal de temps, savoir si nous aurions la chance de survoler ou pas : oui, même si vous réservez depuis la France, même 6 mois à l'avance, c'est à Lima qu'ils décident si on a le droit d effectuer le survol, par rapport aux conditions météorologiques ; en effet, des accidents ont eut lieux dans ce coin du monde et des précautions sont prises...

Nous aurons quand même la chance de survoler et de voir ses lignes : l'Astronaute, le Singe, le Colibri, le Perroquet...

Malgré un p'dej léger, cela ne m'empêchera pas d'avoir des nausées et quelques vomissements, tellement l'avion nous dirige un coup à droite, un coup sur la gauche !

Mais je ne regrette absolument pas cette option, ce qui est inscrit dans le sable semble irréel et encore beaucoup de questions restent sans réponses : qui a fait ces dessins ? ovni ?....

Nous reprenons la route, dans un bus de ligne, direction Arequipa ; nous y arriverons tard le soir, nous traversons de beaux paysages, voyons le Pacifique...


Arequipa la Blanche

Avec notre guide Walter, nous partons à la découverte de cette très belle ville, qui est déjà à + de 2000m d'altitude : son église, son marché coloré et animé.

Ensuite nous découvrons le couvent de Santa Catalina, lieux extraordinairement calme dans cette grande ville ! Le bleu et rose des murs sont de biens belles couleurs, et nous apercevons le mont Misti...

Nous partons plus à l'intérieur du pays et allons attaqué l'altitude : nous roulons en direction de Chivay, et passerons au plus haut à 4900m ! Je dois bien avouer que là, ma tête n'a pas trop supporté : en effet, étant migraineuse, et ayant une migraine en partant d'Arequipa, malgré mes cachets, le mal n'a fait qu'empirer... Je n'ai pas trop prit le temps d'apprécier la beauté des paysages traversés, dommage car il y a de beaux troupeaux de lamas !

Arrivée à l'hôtel, je file, sans manger, me mettre au chaud sous la couette, espérant que les effets néfaste de l'altitude me laisseront tranquille pour la nuit...


Chivay (3650m) - Colca

Apres une bonne nuit de sommeil, je rejoint mes compagnons de route au p'dejeuner : certains sont nauséeux, je ne suis donc pas la seule à souffrir du mal des montagnes !

Nous prenons la route direction le canyon de Colca et assistons à un spectacle de haut vol : le vol du Condor ! Magique !

L'après-midi nous voilà partis en randonnée, en direction du village de Coporaque. La marche est assez facile, mais avec l'altitude je n'avances pas si vite qu'en France ! Nous voyons de superbes montagnes enneigées, des terrasses en culture.

Le lendemain, nous passons par le "miradores de los volacanes" à 4900m, où nous pouvons avoir des vues somptueuses sur les monts enneigés et les images que je me faisais du Pérou...


Lac Titicaca

Nous reprenons la route à travers l'Altiplano, pour arriver chez nos hôtes, à Capachica, sur les rives du lac Titicaca, le lac navigable le plus haut du monde, c'est quand même pas rien !

Je passerai 2 nuits chez Felipe et Adriano, nos hôtes, extrêmement gentils, un peu timide certes ! Mais vu mon niveau d'espagnol, le dialogue sera difficile, dommage...

La maison est simple mais propre, avec les toilettes à l'extérieur, je ne regrette donc pas l'achat d'une lampe frontale !

En bas du village nous avons une magnifique vue sur la Cordillère royale. Nous prenons le repas du soir tous ensemble, avec le "chef" du village, et nous mangeons une bonne soupe bien chaude et bien riche, à base de quinoa, patates, etc... c'est un plat que les péruviens des champs mangent à longueur d'années, et qui calent bien pour aller travailler dans les champs.

Le lendemain, après un p'dejeuner dehors, composé de pomme de terre et de tisane, nous partons direction l'île de Taquile, où David, guide local, nous fera découvrir les beautés de son île : la marche est relativement facile, malgré quelques montées, mais nous avons le coté le "plus" facile, car il y a 500 marches de l'autre coté !

Nous voyons des hommes tricotés des bonnets et les femmes tissent les ceintures ! Tout y est calme, pas de violence, un vrai havre de paix !

A midi nous mangeons une truite du lac, excellente ! L'après midi, nous voilà en vogue vers les îles flottantes Uros, les îles en roseaux : la vie y est rudimentaire, et je n'ose imaginer si un enfant tombe à l'eau... nous y sommes très bien accueillis, la population est si gentille...

Le soir, je ne met pas longtemps à m'endormir sous les épaisses couvertures, des souvenirs pleins les yeux...


La Vallée sacré

Nous quittons à regret le lac Titicaca et ses habitants, pour filer vers la vallée sacré : chincheros, Moray, les salines de Maras, et Ollamtaytambo, qui sera le point de départ pour le fameux Macchu Picchu...

Chinchero, son église construite sur d'anciens temples Inca, son marché dominical animé ; Moray, ses terrasses concentriques d'une grande complexité ; les salines de Maras, extraordinaire marche à travers ces milliers de bacs... nous en prenons plein la vue toute la journée !

Dans l'après-midi, nous rejoignons Ollantaytambo, et visitons le site, ainsi qu'un petit tour à travers les étals ! Nous demandons à Walter d'aller nous acheter tout le nécessaire pour faire un Pisco digne de ce nom le soir même !!...


Le clou du spectacle : Macchu Picchu

A Ollamtaytambo, nous dormons dans un "lodge" écolo : toilette sèche, etc... dans un endroit assez reculé, on se croirais seul au monde !

Le soir, nous avons la chance de participer à la préparation de la viande à la mode Inca : une Pachamanca, viande cuite sous la terre, comme le barbecue ici, et comme tout bon français, nous sirotons notre apéritif à la chaleur des flammes...

Ce qui nous donnera de la voie et nous chanterons tard dans la nuit... Nous partons le lendemain direction Aguas calientes, qui sera le point de départ pour ce qui me hante depuis le début du voyage : Macchu Picchu...

Pour rejoindre Aguas Calientes, nous prenons donc le train, et circulons à travers la végétation dense : l'Amazonie ne semble pas très loin...

J'appréhende le lendemain : pleuvra ? pleuvra pas ?...

Nous partons le matin en navette, sur une route sinueuse, qui nous amène devant l'entrée du fameux site ! pas de pluie ! ouf

Nous passons des portiques, marchons, avançons, jusqu'à ce qu'on découvre la magnifique cité Inca : je suis scotchée ! Je n'en crois pas mes yeux ! le Macchu Picchu devant moi, enfin, enfin ce rêve se réalise... inoubliable.

Nous passons la journée à écouter les explications de Walter, le site est grand, de nombreuses marches plus ou moins régulières, mais c est pas grave, je n'en perds pas une miette, je voudrais pouvoir y rester encore, et encore...

Nous repartons et je laisse Macchu Picchu avec toutes ses énigmes...


Cuzco, le nombril du monde

Remise de mes émotions, nous allons vers Cuzco, ancienne capitale des Incas. La ville est très belle, mélangeant le catholicisme avec ses églises, et les restes Incas, notamment la rue où se trouve d'énorme bloc de pierre !

Nous mangeons au restaurant "le papillon" pour enfin déguster un des plat national : le cuy, ou cochon d'Inde ! C'est bon, ça ressemble à du lapin !

Le lendemain, nous visitons le site de Saqsayhuamàn, sur les hauteurs de la ville. Cuzco est une ville située en altitude, avec beaucoup de dénivelé, et on se retrouve vite à cours de souffle !

J'en profite pour terminer mes derniers achats, avant de reprendre l'avion pour Lima, Madrid, Toulouse....



J'ai enfin réalisé un de mes rêves de gosse, le Pérou, le Macchu Picchu, mais ce pays contient bien plus de trésors : beaucoup de sites, des paysages à couper le souffle, des gens d'une extrêmes gentillesses...

Voyage raconté par sandrine

Photos Carnet de voyage au Pérou


Voir toutes les photos du voyage au Pérou

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Macchu Picchu, le matin, avant la grosse affluence
  • Survol des lignes de Nazca, même si ça remut !
  • Prendre le temps de flaner dans les differents endroits

Les moins...

  • Prendre une chambre individuelle... certes c'est plus chère mais on est bien plus tranquille...
  • Juliaca, ville "étape" mais ya rien à y faire ni à y voir
  • Prendre des photos, c'est bien, mais profitez des moments présents !

Que pensez-vous de ce carnet de voyage au Pérou

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter sandrine, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à sandrine
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Pérou

Découvrez d'autres carnets de voyage au Pérou (Pérou) à découvrir :

Voyage organisé au  Pérou de 2 semaines (Novembre 2002) raconté par icare Il était une fois... le Pérou écrit par icare
 

Voyage Ô grand Pérou, montre moi ta côte, tes Andes et ton Amazonie... écrit par jerome
 

Trekking au  Pérou de 2 semaines (Juillet 2009) raconté par Eric LEGRAND Voyage au Pérou écrit par Eric LEGRAND
 

Autres carnets à découvrir

Voyage Chili du Nord au Sud : le pays de tous les extrèmes écrit par Lutinou
 

Voyage D'extrêmes et de nuances : le Chili écrit par Shavhynn
 

Voyage en  Argentine de 3 semaines (Octobre 2005) raconté par stéphanie Patagonie : entre Chili et Argentine écrit par stéphanie
 


Généré en 0,050 secondes