Les routes du Ladakh, Carnet N°2

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Asie / Inde / Jammu-et-Cachemire / Les routes du Ladakh, Carnet N°2

Après Amritsar (Pendjab) et Dharamsala (Himachal Pradesh), nous allons prendre la route mythique qui relie Manali à Leh (Ladakh), ce qui nous permettra d’apprécier les superbes paysages et de nous acclimater progressivement à l'altitude.
Manali-Leh c’est 480 km de route de haute montagne avec une succession de cols, dont trois à des altitudes de 4 880 m, 5 065 m et 5 359 m, ce qui en fait la deuxième route carrossable la plus haute du monde.

Photo de voyage en  Inde

Voyage organisé en Inde de 2 semaines (Septembre 2016) raconté par icare

Manali-Keylong: la route des Hauts Cols

Après une nuit passée à Manali, nous prenons la route qui va nous mener jusqu'à Leh, au Ladakh.

Ouverte de mi-mai à mi-octobre (cette période varie selon les aléas climatiques), c'est la deuxième route la plus haute du monde; ouverte depuis la fin des années 1980, elle s'étire sur près de 480 kilomètres et passe par plusieurs petits villages et campements.

Nous allons devoir franchir quatre cols: le Rohtang La à 3 980m, le Baralacha La à 4 800m, le Lachulung La à 5 065m et le Tanglang La à 5 359m d'altitude.

La route est dangereuse et nous ferons le trajet en 3 jours, avec une première halte dans le petit village de Keylong, ce qui nous permettra d'admirer les premiers contreforts himalayens malgré un temps brumeux par moments.


Keylong: la route des Hauts Cols (3 080m)

Perchée à 3 080 mètres d'altitude, Keylong est une bourgade de plus de 14 000 habitants, située à la croisée des vallées du Lahaul et du Stipi, c'est là que nous allons passer la nuit avant de reprendre la route des Hauts Cols le lendemain matin.

De fin octobre à mi-mai la petite cité est coupée du monde en raison des fortes chutes de neige qui bloquent l'accès au col du Rohtang La (3 980m).

Nous avons effectué 125 km depuis Manali et sommes contents de nous poser. Pas grand-chose à faire mais il est agréable de déambuler à travers la rue principale, ici tout est calme, les habitants sont souriants et la vue sur la chaîne himalayenne en fin de de journée est superbe.


Keylong-Sarchu: la route des Hauts Cols (4 880m)

C'est une journée magnifique qui s'annonce sous un ciel bleu et un soleil radieux pour reprendre la route des Hauts Cols en direction de Sarchu, dernier point de frontière entre l’Himachal Pradesh et le Ladakh.

Le passage du col de Baralacha (4 880m), balcon sur les massifs du Mulkila et du Chandrabhaga avec leurs sommets à plus de 6 000 mètres, va nous faire entrer dans un univers minéral aux couleurs extraordinaires.

L'arrivée au campement de Sarchu (4 250m) sera l'occasion de découvrir à pied les environs et ses superbes paysages, le cours de la rivière Tsarap Chu au bout de la plaine offre des vues à couper le souffle. Le camp de toiles est plus que simple mais quelle expérience!


Sarchu-Leh: la route des Hauts Cols (5 359 m)

Cette dernière journée sur la route des Hauts Cols va nous laisser encore un souvenir inoubliable.
Après Sarchu nous quittons l'Himachal Pradesh pour entrer au Ladakh situé dans l'état du Jammu-Cachemire. Nous allons rouler sur les hauts plateaux âpres et déserts de l'Himalaya, entre à pics vertigineux, ciels profonds et sommets dantesques.

Après le passage du col du Lachlung La (5 020m), la route s'enfonce dans des gorges impressionnantes et continue ensuite vers le col du Taglang La (5 359m), il est considéré comme la deuxième route carrossable la plus haute du monde, juste après le col de Khardung La (5 600m environ), situé lui aussi au Ladakh.

Dans la longue redescente, nous découvrons des paysages incroyables composés de cheminées de fées, de strates verticales de roches rouges, nous traversons les Morey Plains, bande de terre de 40 km coincée entre 2 collines basses et constitué d’une large bande de terre sablonneuse.

A la fin des 480km nous arrivons à Leh, heureux d'avoir pu découvrir la géologie étonnante de cette région.



Ces trois jours ont passé vite, ils nous ont permis de découvrir la géologie exceptionnelle de cette région de l'Inde. Le confort à Sarchu est simple mais le camp est bien tenu, franchement il aurait été dommage de rater ça et je ne peux que recommander de privilégier cet itinéraire
A bientôt pour la découverte du Ladakh, de ses gompas et palais dans le 3ème carnet à venir, les paysages seront encore au rendez-vous....

Voyage raconté par icare

Photos Carnet de voyage en Inde


Voir toutes les photos du voyage en Inde

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • La route Manali à Leh.
  • Une nuit en campement face aux sommets himalayens.

Les moins...

  • Ne pas faire le trajet en 2 jours mais en 3.
  • Ne pas oublier lunettes et crème solaire.
  • Marcher lentement, oublier de courir pour faire une photo entre 3 000m et + de 5 000m.
  • Attention à la prise du Diamox sans avis médical en cas de mal d'altitude.

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Inde

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter icare, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à icare
Rechercher sur le site (+ d'option)
Autres voyage Jammu-et-Cachemire

Découvrez d'autres carnets de voyage en Jammu-et-Cachemire (Inde) à découvrir :

Voyage organisé en  Inde de 2 semaines (Septembre 2016) raconté par icare Les routes du Ladakh, Carnet N°1 écrit par icare
 

Voyage organisé en  Inde de 2 semaines (Septembre 2016) raconté par icare Les routes du Ladakh, Carnet N°3 écrit par icare
 

Trekking en  Inde de 1 mois (Août 2004) raconté par globe trotter Trek au Ladakh-Zanskar (août 2004) écrit par globe trotter
 

Autres carnets à découvrir

Voyage organisé en  Chine de 3 semaines (Novembre 2015) raconté par icare Approche tibétaine: Tibet (3ème partie) écrit par icare
 

Voyage organisé au  Népal de 2 semaines (Novembre 2013) raconté par icare Népal, le pays béni des Dieux écrit par icare
 

Voyage organisé au  Laos de 2 semaines (Décembre 2007) raconté par icare Pakbeng, à la rencontre des villageois écrit par icare
 


Généré en 0,055 secondes