Escapade de 3 jours au Pays Basque Espagnol

Vous êtes ici : Accueil / Vos voyages / Europe / Espagne / Pays basque / Escapade de 3 jours au Pays Basque Espagnol

Nos balades se sont toujours arrêtées à St jean de Luz, une perle évidement, mais n’avons jamais franchi la frontière. A l’occasion d’un pont du mois de mai dernier, c’est décidé nous y allons ! En prenant soin de partir ni trop tôt ni trop tard afin d’éviter les bouchons sur la rocade de Bordeaux, nous n’avons que 340 km pour arriver à San Sebastian mais comptons bien en profiter dès le début de l’après-midi.

Photo de voyage en  Espagne

Voyage en Espagne de 1 week-end (Mai 2016) raconté par MB24

Jour 1 : Notre après-midi à San Sebastian

Notre première approche est la vue extraordinaire que nous avons de notre hôtel perché sur le mont Igeldo, sur notre droite la Bahia de la Concha, en face l’isla santa Clara et en arrière-plan le Monte Urgull et la vieille ville.

Petite valise vite posée, nous partons à sa découverte (en voiture car hôtel un peu excentré… on ne peut pas tout avoir ; la vue et la proximité !). J’ai repéré un parking souterrain sur le plan et mon « amie » du GPS nous y amène sans aucun problème.

Le temps est plutôt gris et il ne fait pas très chaud. A la sortie du parking nous laissons le « centro » à droite et nous nous joignons au flot des passants qui déambulent le long de la plage de la Concha sur la corniche bordée de belles demeures de style « belle époque » qui me rappellent celles de Biarritz à 30 mn de là… Je remarque également les lampadaires et les garde-corps de la Concha avec leurs belles formes ornementales qui ajoutent encore du charme à la « paseo», et puis des déclarations d’amour dessinés sur le sable à marée basse finissent de donner un côté "very romantic" à notre balade.

L’heure passe et nous décidons de rebrousser chemin en direction cette fois-ci du centre. Nous n’envisageons pas de visiter quoique ce soit en cette fin d’après-midi, c’est prévu pour le lendemain, nous voulons juste nous imprégner de l'ambiance de cette ville. Nous passons devant le Parque de Alderdi Eder et l'hôtel de ville, pour rejoindre le centre. Dès que nous mettons un pied dans les ruelles nous sommes immergés par la bonne ambiance qui y règne, les odeurs de charcuteries et de Pintxoos se mélangent avec les rires des passants, et nous inondent d’une joie de vivre. Nous ne mettons pas longtemps à trouver un bar à tapas et c’est là que les choses sérieuses débutent… que choisir ? C’est fait ! Un bel assortiment de charcuterie et de fromage (pas léger du tout pour le soir… tant pis !) dans un brouhaha sympathique et chaleureux... voilà notre première journée qui se termine.


Jour 2 : Visite à pieds de San Sebastian

Hier nous avions découvert la partie ONDARRETA soit l'ouest de la ville alors au menu du jour, retrouver le parking d'hier afin de se garer pour la journée et decouvrir la VIEILLE VILLE au pied du mont Urgull et allez à l'est vers le quartier GROS.

Dans la vieille ville se trouvent les églises les plus anciennes : l'Eglise Saint Vincent du XVIe siècle de style gothique avec sur sa façade latérale "la piété" de Jorge Oteiza. La basilique Santa Maria du XVIIe siècle, oeuvre baroque dans la rue Mayor en plein centre de la vieille ville. Et la cathédrale du Buen Pastor. De rues pavées en rues pavées, nous arrivons sur l'une des plus célèbres place de la ville, la Place de la Constitution un lieu plein de vie et scène principale des fêtes locales les plus importantes...

Nous y arrivons un jour de fête estudiantines, les sourires étaient larges et l'ambiance fort joyeuse. Afin de continuer notre journée, il nous faut reprendre des forces et ça tombe bien, la vieille ville est un tourbillon gastronomique alors un petit verre de vin blanc et une tapa-pintxos / partie dégustés et nous voilà repartis vers l'Alameda del Boulevard afin d'emprunter le Puente Zumiola pour arriver à l'est et à GROS. Une toute autre ambiance de l'autre côté de ce joli pont qui enjambe le Rio Urumea, nous arrivons dans un quartier cosmopolite, jeune, dynamique, plateforme des activités nautiques sur la plage de Zurriola, animée par les surfeurs qui promènent leurs planches. Gros est aussi l'épicentre des galeries et salles d'art de la ville et où se situe le Palais des congrés et le Tabakalera (une ancienne fabrique de tabac transformée en Centre Internationa de Culture Contemporaine ).

Fin de journée, nous reprenons la direction de la zône "romantique" en passant par le "centro" mais en empruntant les rues piétonnes du "centre commercial et de loisirs urbain" où boutiques traditionnelles côtoient celles de grandes chaînes commerciales. Et forcément... passons un petit moment dans un bar à tapas !!!


Jour 3 : Bilbao

Mon "amie" du GPS nous fait sortir de San Sebastian pour rejoindre l'autoroute. 96 km plus tard nous nous garons au parking plein centre ville, comme je lui avais demandé...

Nous longeons la ria en direction du Pont Zubizuri qui se profile déjà juste devant nous. Drôle de pont que le Zubizuri, imaginé par l'architecte Santiago Calavatra. Il enjambe le fleuve Nervion, sa grande structure métallique qui le surplombe lui donne une allure singulière. Signifiant "Pont Blanc" en basque, la passerelle s'accorde cependant avec l'étrange structure qu'est le musée Guggenhiem, à quelques mètres de là... Nous le traversons pour rejoindre le Paseo D'Uribitarte, face à nous se dressent les tours Isozki de l'architecte japonais Arato Isoz. Et pas à pas, nous atteignons le Musée Guggenheim et la zone d'Abandoibarra, emblème de la régénération urbanistique de Bilbao. Oeuvre de l'architecte américain Frank O. Gehry et inaugurée en 1997... Carambolage de titane, explosion de formes géométriques, reflets divers malgré le ciel gris (et oui ! encore), minutes magiques pour tout bien regarder et comprendre, c'est superbe ! Nous en faisons le tour, pour revenir et contempler encore et encore. Le célèbre chiot en fleur face à l'entrée du musée, est en cours de "ravalement" entre les mains expertes d'une équipe de jardiniers.

Nous décidons, compte de l'heure déjà avancée, de ne pas visiter l’intérieur, il nous reste encore à découvrir El Mercato de La Ribiera un autre emblème de Bilbao, trouver la Plaza Nueva, se perdre dans la vieille ville et ses célèbres "sept rues" à l'origine de la cité et puis et puis... la journée sera bien remplie de magnifiques découvertes.


Le retour

Au matin du 4ème jour qui est prévu, normalement pour la route du retour... nous décidons de prendre la route de bord de mer pour faire une petite halte sur le port d'Hondarrabia juste en face d'Hendaye. Et nous avons bien fait, que du bleu... les bateaux, les maisons et le ciel ! Nous repartons en direction de Biarritz et comme la fin de matinée est proche, nous nous y arrêtons pour manger un poisson grillé accompagné d'un jurançon sec sur le petit port de pêche de Biarritz...Super non ?



Un petit séjour riche en découvertes et bien dépaysant. Voilà notre première approche du Pays Basque Espagnol et certainement pas la dernière ! Car nous sommes conscients de n'avoir pu, ni tout faire, ni tout voir.

Voyage raconté par MB24

Photos Carnet de voyage en Espagne


Voir toutes les photos du voyage en Espagne

Recommandations pour ce voyage

Les plus...

  • Profitez de l'ambiance, ici ou ailleurs, typiquement Espagnole
  • La diversité des sites
  • Hé ! les bars à tapas !!!!

Les moins...

  • Je n'imagine même pas la folie que cela doit être en pleine saison !!
  • Hé ! les tentations des bars à tapas...

Que pensez-vous de ce carnet de voyage en Espagne

Notez ce carnet de voyage :

Ce carnet de voyage vous a plu ? N'hésitez pas à féliciter MB24, lui laisser un commentaire ou bien lui demander des informations complémentaires via le forum :

Laisser un commentaire à MB24
Comparez toutes les offres et... trouvez le MEILLEUR PRIX !
> Voir toutes les promos
Rechercher sur le site (+ d'option)
Participer à Fou de voyage Soyez "ouf", gagnez des cadeaux et prenez part à une action solidaire originale : En savoir +  > Voir le barème de toutes les actions...
Les gagnants du mois dernier... Inscription à la newsletter

Généré en 0,016 secondes